Revoir le globe
Top
Retour à l'historique des lettres

Lettre envoyée le 06/02/2017

 

Lundi 6 février 2017                     La Lettre N°311

 

Le site Voyages-sncf.com élargit son offre et propose désormais les tarifs des trains TER dans huit régions, y compris pour les détenteurs de cartes régionales. Les voyageurs peuvent ainsi accéder aux meilleurs tarifs pour leurs trajets en régions, en rendant possible le voyage de porte à porte. Les huit régions concernées sont Auvergne-Rhône Alpes, Bourgogne-Franche Comté, Bretagne, Centre-Val de Loire, Hauts de France, Normandie, Nouvelle Aquitaine et Occitanie. Autre nouveauté : les voyageurs peuvent retrouver leur billet en mode dématérialisé sur l'application V.

 

Duty Free, pas une si bonne affaire ! Les critiques ne cessent de pleuvoir sur le duty-free de certains aéroports (Ile Maurice, Pékin,...) à propos des prix appliqués ou de la qualité des produits écoulés. L'alcool et les cigarettes représentent à eux seuls 44% des ventes, suivis par les parfums et les chocolats (34%). Depuis dix ans, le duty-free se retrouve en forte concurrence avec internet, ce dernier permettant de comparer instantanément les prix des articles dans les pays d'origine. D'après le cabinet suédois Generation Research, les ventes des boutiques hors taxes dans les aéroports du monde avaient atteint en 2013 les 34 milliards de dollars (et 38 milliards à l 'heure actuelle). Et les bonnes affaires seraient peu nombreuses, surtout en matière d 'électronique, de produits de beauté, de vêtements ou d'appareils photo, autant d'articles vendus dans les aéroports. Et de démontrer que 89% des objets vendus sur internet par des sites chinois de vente en ligne sont en moyenne 30 à 55% moins chers que dans les aéroports. Même chose pour le matériel photo : B&H Photo de New York propose des prix plus bas que dans les dix aéroports réputés les moins chers de la planète.

 

Où chiner à Londres ? C'est la question que se pose le site internet BonsPlansLondres (http://bons-plans-londres.com/brocante-ou-chiner-a-londres/) au moment ou faire ses courses dans la capitale britannique est encore plus attractif. Le site recense de manière détaillée, plans à l'appui, les meilleurs endroits où se promener.

 

Seuls 2% des salariés français se rendent à leur travail en enfourchant la petite reine. Soit moins de 500 000 personnes dans notre pays. On compte ainsi 4% d'utilisateurs du deux-roues, 70,6% d'automobilistes, 14,8% d'utilisateurs des transports en commun (moyen de transport en nette progression), et 6,3% de marcheurs. Seuls 4,5% des Français n'ont pas besoin de se déplacer pour aller travailler. Les modes de transports doux (vélo, patinette, marche ou rollers) sont surtout utilisés pour des trajets domicile-travail très courts. Le recours au vélo croit jusqu'à une distance de quatre kilomètres, puis décroit au-delà.

 

Assemblage du premier B787 d'Air France, en vidéo : https://youtu.be/HdefAQ5qmys

 

La Chine, moteur du tourisme mondial. L'Organisation mondiale du tourisme a ainsi recensé 1,2 milliard de touristes l'année dernière, soit une progression de 4% en un an. La seule zone Asie-Pacifique a accueilli 303 millions de visiteurs (+ 8%) tandis que, malgré les attentats, la France restait en tête des pays européens. Cet essor touristique doit beaucoup au dynamisme asiatique que l'on prévoit durable au cours des prochaines années. La Chine, elle, veut s'imposer comme une concurrente des grandes destinations touristiques, comme à Chishui, la ville des Pandas, petite bourgade de 130 000 âmes dans la Province de Quizhou, qui s'est fixée l'objectif de devenir la destination touristique majeure de l'Empire du milieu, grâce à sa proximité de la Muraille de Chine, sa douceur de vivre, ses forêts de bambous et la très faible pollution présente. Rien que çà. Déjà dotée de 250 hôtels, la ville prévoit d'en construire encore davantage dans le futur, et vient même d'ouvrir un bureau à Paris pour attirer les touristes français.

 

Vous êtes-vous déjà demandé... à quelle époque partir vers telle ou telle destination ? L'ouvrage de Jean-Noël Darde (Hachette, 526 pages et 24€), Saisons & Climats, où et quand partir ?, vous aidera à choisir vos prochaines vacances (ensoleillement, budget, fréquence des cyclones, indice de paix...)...quel est le secret des routes maritimes ? Le livre d'Alain Dayan, Routes Maritimes (Gründ, 254 pages et 29,95€) est une suite d'itinéraires de navigation avec de belles illustrations, qui vous emmène sur les traces des grands marins du passé. Avec plein d'anecdotes maritimes à la clef.

 

Connaissez-vous Sem ? Ce dessinateur et pasticheur traversa pour la première fois les milieux huppés de la capitale à l'âge de 27 ans, en croquant au passage la bonne société attablée Chez Voisin ou au Café de Paris. Notre homme donnera naissance à de riches albums affichant ces riches courtisanes se pâmant sous les traits incisifs d'une éloquence toute satirique. L'exposition « Sem, le grand monde de la Belle Epoque », qui se tient au musée Maxim's (Paris VIIIè) jusqu'au 26 mars prochain entraine le visiteur dans les secrets détours de cette époque où la douceur de vivre s'appelait un soir Liane de Pougy, un autre la Belle Otero. Et le crayon du dessinateur de croquer habilement les accents de la mode d'avant 1914. Nostalgie, quand tu nous tiens ! (http://www.maxims-musee-artnouveau.com)

 

Fêtes et Divertissements à la Cour, est l'exposition à ne pas manquer au Château de Versailles, jusqu'au 26 mars 2017 (http://www.chateauversailles.fr). Celle-ci vous transportera dans le château de Louis XIV afin de retracer deux siècles de réjouissances, qui ressemblaient souvent à des instruments de gouvernement. A voir absolument.

 

Trip.com (http://www.trip.com) se définit comme un nouveau guide de voyage intelligent, et vient d'ouvrir en France, en Allemagne et en Chine. Sa technologie permet aux voyageurs classés par catégorie (famille, luxe, budget, art...) de trouver le voyage le plus approprié. Une fois arrivé sur place, l'utilisateur reçoit des recommandations comme, par exemple, les meilleurs endroits pour prendre le petit-déjeuner ou bien des lieux avec terrasse pour déjeuner lorsqu'il fait beau. L'application tient en effet compte des données horaires et de la météo locale afin d'offrir les informations actualisées. Chaque client est aussi invité à noter les prestations (restaurants, activités et attractions touristiques...) qu'il a pu tester lors de son séjour. Trip.com propose également un moteur de recherche pour réserver des hôtels : en utilisant une fonctionnalité cartographique, le site permet de choisir un établissement non seulement en fonction de son prix mais aussi de sa proximité, et des activités et attractions qui intéressent le client. Ce sont en tout plus de 60 000 guides qui sont disponibles via des applications smartphones (Android, AppleWatch et I-Phone)

 

Un smartphone à disposition des clients de l'hôtel Nolinski Paris, c'est l'excellente idée de cet établissement qui offrent à ses clients de rester connectés H24, sans plomber leur forfait téléphonique. De plus, l'application DringMe (http://www.dringme.fr) donne accès à une sélection de bons plans. Situé à quelques pas de la Comédie Française et des Jardins du Palais Royal, le Nolinski Paris (http://www.nolinskiparis.com) offre 45 chambres. Le smartphone prêté aux clients comporte donc l’application ci-dessus en six langues, une connexion 4G illimitée, les appels illimités en France et à l'international (Europe, USA et Canada), un GPS et une carte interactive de Paris et des alentours, un GPS et un service de VTC pour se déplacer aisément dans la capitale.

 

Navette autonome entre les gares d'Austerlitz et de Lyon (Paris) : le véhicule sans chauffeur de la RATP va être testé pendant trois mois sur le pont Charles de Gaulle reliant les deux gares parisiennes. Ce minibus électrique d'une capacité de douze passagers disposera d'une voie dédiée pour effectuer le trajet de moins de 208 mètres, et pourra rouler à 20 km/heure.

 

Le tourisme solidaire se différencie de l'humanitaire, car il n'y a pas la contrainte de l'urgence. L'ATES (http://www.tourismesolidaire.org) le décrit comme une forme de tourisme alternatif mettant au centre du voyage l'homme et la rencontre, et qui s'inscrit dans une logique de développement des territoires, avec implication des populations locales dans les différentes phases du projet touristiques. Ce tourisme inclut également le respect de la personne, des cultures et de la nature, ainsi qu'une répartition plus équitable des ressources générées. Le tourisme solidaire se caractérise par ailleurs par la taille réduite des groupes de touristes, l'hébergement de proximité (chez l'habitant), la planification de rencontres entre voyageurs, populations et acteurs de la vie locale et la réalisation de projets en relation avec les besoins locaux. Ce tourisme-là s'adresse à tous ceux qui souhaitent voyager autrement, vivre pleinement, et partager tout simplement. Si le sujet vous séduit, voici quelques adresses de sites aptes à vous aider : http://www.tourisme-responsable.org, http://www2.unwto.org et la boite à outils du tourisme responsable sur http://www.routard.com

 

L'espace vu par notre grand astronaute Thomas Pesquet, sur ce lien : https://www.flickr.com/photos/thom_astro/page1

 

Ne m'est-il jamais arrivé de vous faire une fleur ? Cette fois, je vous en offre plusieurs, à l'occasion de l'exposition d'orchidées qui se tient tout ce mois de février à Paris, thème choisi pour l'article de la semaine. Bonne lecture !

 

Yves

 

 

Classement des dix premiers pays qui ont visité ce site cette semaine: 1) France 2) Canada 3) Belgique 4) Suisse 5) Etats-Unis 6) Japon 7) Allemagne 8) Espagne 9) Madagascar 10) Algérie

 

 

 

 

 




Exposition "Mille et Une Orchidées" (Grandes Serres du Jardin des Plantes, Paris, France)


Du 1er au 27 février 2017, les grandes serres du Jardin des Plantes de Paris vous invitent à (re)découvrir les orchidées, ces fleurs mythiques mises en beauté dans des mises en scène spectaculaires, à l'intérieur de l'écrin végétal de la grande serre tropicale. Ce rendez-vous incontournable des orchidophiles parisiens se tient chaque année depuis 2013 et attire plus de 120 000 visiteurs. La cinquième édition de cet événement devrait connaître le même succès grâce aux curiosités du moment, à savoir le mode de vie des orchidées dans la nature, leurs régions de prédilection et les supports sur lesquels ces superbes fleurs choisissent de s'épanouir (...)


Lire la suite








Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Kevin LABECOT
Disclaimer - Version mobile