Revoir le globe
Top
Retour à l'historique des lettres

Lettre envoyée le 04/03/2019

 

Lundi 4 mars 2019                                              La Lettre N°419

 

Il fait bon arpenter le nord chilien en long et en large, sous un ciel bleu, un soleil radieux et des températures clémentes. Ce qui me marque le plus, c'est la pureté de l'air, et la gentillesse des chiliens. Plus qu'une semaine de séjour ici et il me faudra rentrer en Europe, sous sa grisaille et sa morosité ambiante. Jean-Sébastien, mon équipier m'aide à gérer le travail ardu et quotidien requis par mon site internet, apportant ainsi sa contribution à la sortie quotidienne d'un article, ce qui n'est pas une mince affaire lorsqu'il faut conduire deux heures trente pour se rendre sur un site, et autant pour rentrer à l'hôtel, puis se mettre au travail derrière jusqu' à tard le soir. J'espère surtout que le dépaysement est aussi complet pour vous que pour nous, à la lecture des articles sur cette partie nord du pays. Ce voyage n'est qu'une approche sur ce qu'il y a à découvrir dans le désert d'Atacama. Puisse ce séjour vous donner envie de vous y rendre à votre tour !

 

La capitale verte de l'Europe 2019 est... Oslo (Norvège). Cette dernière n'avait pourtant rien demandé et n'appartient même pas à l'Union européenne mais ses efforts en matière de développement durable et de défense de l'environnement semblent avoir attiré l'attention. D'après plusieurs études, les Norvégiens seraient ainsi les gens les plus heureux du monde, compte tenu de leur richesse par habitant, le niveau de sécurité dans le pays et le sentiment de liberté partagé par la population. Oslo, elle, est qualifiée de capitale « champêtre », avec son demi-million d'habitants, nichée au bord des eaux d'un fjord et cernée de lacs et de collines verdoyantes. Celle qu'on surnommait autrefois « Christiana » respire à pleins poumons et a tout pensé en faveur du bien-être des citadins et des visiteurs. La capitale norvégienne vaut bien 2 à 3 jours de visite, avec le parc Frogner (le plus populaire) dessiné par le sculpteur Gustav Vigeland qui y installa 200 de ses œuvres. Oslo offre aussi plus de 50 musées de toute nature (dont celui de la Marine, du FRAM, des bateaux vikings... ou celui du ski, le plus vieux du genre au monde !), de quoi largement occuper votre séjour. La ville se partage entre tradition (avec ses quartiers populaires et ses maisons de bois colorées) et avant-gardisme (avec les immeubles du secteur de Bjorvika par exemple) sans oublier l'audace comme ce tremplin de saut à ski d'Holmenkollen situé à quelques minutes du centre-ville : haute de 134 mètres, cette construction révèle une vue imprenable depuis sa plate forme d'observation et promet le grand frisson aux plus téméraires avec une descente vertigineuse de 360 mètres, suspendus à un câble de tyrolienne.

 

Découvrez l'exposition « Anting-Anting, l'âme secrète des Philippins » au Musée du Quai Branly - Jacques Chirac (Paris 7è) du 12 mars au 26 mai 2019 :Talismans ancestraux originaires des Philippines, les Anting-Anting jouent un rôle clef dans la culture et les traditions populaires de l’archipel. À la fois objets physiques et vecteurs d’une mémoire collective, ces talismans reflètent l’histoire et les influences qui ont façonné ces îles et leurs habitants. http://www.quaibranly.fr/fr/expositions-evenements/au-musee/expositions/details-de-levenement/e/anting-anting-38066/

 

A son tour, Bali (Indonésie) envisagerait la création d'une taxe de 10 dollars pour les touristes. Bali, qui a accueilli plus de 6 millions de visiteurs étrangers en 2018 affecterait le produit de cette taxe à la préservation de l'environnement et de la culture balinaise. La taxe en question pourrait être incluse dans le billet d'avion, ou bien être acquittée aux comptoirs des aéroports, rien n'a encore été décidé.

 

ParisCityVision (https://www.pariscityvision.com/fr/) fête cette année ses 90 ans et s'apprête à faire peau neuve : l'entreprise devrait être rebaptisée « Paris Experience Group » même si excursions et visites thématiques conserveront l'appellation ParisCityVision. Les activités de croisière fluviale, la restauration et l'événementiel, eux, porteront le nom de Paris Seine. Un pôle Visites insolites/pédestres à Paris et en province va également être créé, ce qui ne manquera pas d'intéresser une clientèle à 80% étrangère, laquelle se verra d'ailleurs proposer deux nouveaux points de vente dans la capitale, un kiosque près de l'Opéra et un autre place d'Anvers, au pied de la Butte Montmartre. Le futur Paris Experience Group va enfin bénéficier d'une concession au Port de Suffren (Paris), près de la Tour Eiffel, où sera installé un bateau-restaurant avec un marché bio, un projet qui verrait le jour fin 2020.

 

Des vols touristiques dans l'espace en 2019 ? La société de Jeff Bezos, Blue Origin, a récemment lancé, en janvier dernier, et avec succès, le dixième vol d'essai de sa fusée New Shepard, lanceur suborbital mono-étage capable d'atteindre l’orbite terrestre et la vitesse de satellisation sans avoir à larguer des étages propulsifs lors de son ascension. Conçue pour l'instant pour embarquer jusqu'à cinq personnes et pour voler à plus de 100 km d'altitude, ladite fusée pourrait un jour accueillir six passagers qui effectueraient un voyage de onze minutes dans l'espace.

 

Accès au Machu Picchu (Pérou) : depuis le 1er janvier dernier, l'accès au Machu Picchu se fait toutes les heures entre 6h00 et 14h00, avec une durée maximale possible sur place de quatre heures. Les tickets d'entrée signalent par ailleurs les heures d'entrée et de sortie et il n'est pas autorisé d'accéder au site avant l'heure prévue. La dernière heure de sortie du site, elle, est fixée à 18h00. D'autres mesures ont enfin été mises en place afin de réduire au maximum déchets et nuisances. Il est ainsi interdit d'introduire sur place du plastique à usage unique (cette mesure s'applique également dans le parc national de Manu, dans la Réserve de Paracas, et plus généralement à toutes les zones naturelles protégées du pays, aux lieux classés au patrimoine culturel et aux musées péruviens). Les touristes sont donc priés d'utiliser des gourdes à la place de bouteilles plastique jetables, et d'utiliser des sacs à dos à la place de sacs en plastique.

 

Simple opération financière chinoise ? Les investisseurs chinois, qui avaient acquis en 2014 une partie du capital de l'aéroport de Toulouse (à hauteur de 308 millions d'euros de l'époque), sans jamais être parvenu à prendre la majorité du capital, souhaiteraient désormais vendre leur participation (à présent valorisée à 500 millions d'euros) dans cette plateforme aéroportuaire qui se classe comme 3è aéroport de province, avec ses 9,6 millions de passagers annuels.

 

Nouilles et beignets offerts à Tokyo, aux usagers de Tokyo Metro (Japon) qui acceptent de partir plus tôt afin de désengorger le trafic de la ligne Tozai, la plus chargée (avec plus de 76000 passagers entre 7h50 et 8h50). La mesure, actuellement testée pendant deux semaines, a pour objectif de récompenser les 2000 premières personnes adoptant ces nouvelles habitudes de voyage avec des beignets, et au-delà de 2500, avec un plat de nouilles « Soba », puis au-delà de 3000 participants, avec nouilles et beignets. Si l'on attrape pas les mouches (et encore moins les Japonais!) avec du vinaigre, mener à bien ce nouveau défi ne devrait pas pour autant être...de la tarte !

 

Boeing et son taxi volant (https://www.youtube.com/watch?v=FpaYoF12Rnk&feature=youtu.be) ont fait avec succès et fin janvier un premier vol, sans conducteur, à Manassas (Virginie, Etats-Unis). Cette machine volante se veut une alternative futuriste aux autoroutes engorgées, une sorte de taxi autonome par les voie des airs, de 9 mètres de long et de 8 de large, disposant d'une portée de 80 km maximum. On ne dit pas encore quel sera la capacité de transport de l'engin.

 

Zanzibar (http://www.zanzibartourism.go.tz/index.php/fr/decouvrez-zanzibar?id=98:culture-and-heritage) évoque à elle seul le voyage dans un pays lointain et méconnu. Cette terre marquée par ses racines africaines et les influences orientales et indiennes est devenue au fil des siècles une étape incontournable des flux commerciaux compte tenu de sa position géographique. Son archipel est composé de trois îles principales (Unguja, Pemba et Mafia), les deux premières ayant longtemps formé le sultanat de Zanzibar, qui resta longtemps indépendant avant d'être colonisé par la Grande-Bretagne puis rattaché à la Tanzanie. Ce territoire fut successivement occupé par les Arabes, les Perses, les Portugais, les Omanais et les Anglais. Celle qu'on surnomme « l'île aux épices » fut aussi appelée « l'île au bois d'ébène », surnom donné aux esclaves autrefois acheminés de force durant l'occupation omanaise pour être ensuite vendus aux enchères sur le port de Stone Town. Environ 50000 d'entre eux seront ainsi vendus chaque année à Zanzibar jusqu'en 1873. Aujourd'hui, il est encore possible de visiter les étroits cachots où étaient retenus les captifs, mais aussi les rues de la ville aux allures de médina, avec ses portes de bois richement sculptées et les étals de poissons dans les halles couvertes. On y croise les marchands ambulants d'épices, de fruits et de légumes. Le Palais des Merveilles (actuellement fermé pour rénovation) fait partie de ces vénérables bâtisses qui font date sur l'île. Zanzibar possède des plages magnifiques et l'endroit est un paradis pour les plongeurs qui pourront y observer poisson trompette, poisson pierre,hippocampes, étoiles de mer bleues et murènes. Sur terre, la nature est généreuse et tout y pousse : mangues, corossols, ananas juteux et durians...et bien sûr cannelle, noix de cajou, poivre, gingembre et cardamome côté épices. A découvrir d'urgence !

 

L'exposition « Herbier d'azur » se tient à l'Abbaye Saint-André à Villeneuve lez Avignon (30), et jusqu'au 28 avril prochain : Préséance a été donnée à une jeune artiste poétesse, passionnée de botanique et d'histoire de l'art, Gabrielle de Lassus Saint-Geniès, qui expose pour la première fois ses cyanotypes. Ces photogrammes issus d'un ancien procédé photographique traduisent une émotion mystique face aux jardins et à la nature dont ils sont l'empreinte, et face aux quatre éléments qui les ont façonnés. C'est au cours de l'écriture de son premier roman, L'Anglaise d'Azur, consacré à la photographe et botaniste Anna Atkins, que cette jeune femme de lettres s'est lancée de façon autodidacte dans l'art du cyanotype. Une expérience artistique intimement liée à son expérience littéraire. L'exposition « Herbier d'Azur » qui rassemble multiples variétés de plantes et de feuillages et même quelques plumes ou dentelles anciennes, reflète la beauté du monde en négatif sous un voile bleuté. Une couleur profonde propice aux songes et au vagabondage métaphorique. Ces planches poétiques, parfois accompagnées de quatrains sont à découvrir jusqu'au 28 avril dans les galeries de l'abbaye Saint-André. (http://www.abbayesaintandre.fr/)

 

Vous qui, comme moi, prenez de la bouteille et ne voulez pas ouvrir un flacon en vain, ne plus jamais tomber en carafe ni perdre une goutte du fameux breuvage parce que ce dernier n'offrira pas son maximum (arômes trop tanniques...), offrez-vous Calice, un aérateur de vin révolutionnaire mis au point par deux Nîmois. Il suffit de glisser l'objet dans le goulot de la bouteille et de choisir un des deux niveaux d'aération. En servant le vin sans attendre, l'air pénètre dans la partie supérieure de Calice (l'aérateur de vin) avant d'être ralenti par un système unique d'aération intégré dans la colonne immergée dans la bouteille. Seul aérateur à vin monobloc au monde à offrir deux niveaux d'oxydation, Calice est aussi anti-goutte et est prévu pour être refermé avec son bouchon en liège. Cocorico à nos deux inventeurs ! https://fr.ulule.com/calicewine/

 

Le 8 mars sera la journée de la femme, l'occasion pour le musée SACEM en ligne (http://www.musee.sacem.fr) de dévoiler le quatrième volet de son exposition « Les femmes dans la création musicale ». En 2018, la Sacem comptait parmi ses membres 17% de femmes auteures et compositrices. Les conditions d’adhésion à la société étant neutres pour les deux sexes, cette faible proportion – constatée dans l’ensemble des pays européens et dans de nombreux secteurs créatifs – s’explique par l’évolution des structures sociales et des institutions musicales.L’exposition, conçue en plusieurs volets, propose un parcours historique pour s’interroger sur les principales raisons qui mènent les femmes à être, encore aujourd’hui, très minoritaires dans le secteur de la création musicale : absence de liberté de se déplacer ou voyager seule, pas d’accès à l’instruction, aux bibliothèques, à l’Université, charge de la famille et des enfants, pas d’autonomie financière… les obstacles opposés à la femme créatrice dans une société patriarcale traditionnelle sont nombreux.Cette exposition est aussi l’occasion de remettre à l’honneur les créatrices souvent oubliées, dont les œuvres retrouvent peu à peu leur place dans l’histoire de la musique.

 

Cette semaine, partons à la découverte de la lagune Chaxa et de ses flamants roses. Cette lagune fait partie de la réserve nationale « Los Flamencos ». Bon voyage !

 

Yves

 

Classement des dix premiers pays qui ont visité ce site la semaine dernière : 1) France 2) Canada 3) Belgique 4) Chine 5) Chili 6) Etats-Unis 7) Costa Rica 8) Suisse 9) Japon 10) Ile de la Réunion

 

 

 

 

 




La Lagune de Chaxa (Réserve nationale "Los Flamencos", Salar de Atacama, Région d'Antofagasta, Chili)


Alors que l'accès à la lagune de Chaxa nous était encore interdit il y a deux jours pour cause de travaux, nous pouvons enfin accéder ce matin à la Réserve nationale « Los Flamencos », une immense réserve naturelle qui s'étend sur une superficie de 740 km2 dans l'écorégion Puna sèche des Andes centrales et qui fut créée en 1990. Cette réserve est divisée en sept sections et c'est dans le secteur de Soncor que Jean-Sébastien et moi venons observer les flamants roses (...)


Lire la suite








Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Kevin LABECOT
Disclaimer - Version mobile