Revoir le globe
Top
Retour à l'historique des lettres

Lettre envoyée le 22/04/2019

 

Lundi 22 avril 2019                                                    La Lettre N°426

 

C'est avec une grande émotion et une tristesse immense que je suis rentré du Ghana mardi dernier, au lendemain du gigantesque incendie qui a détruit le jour d'avant, et sous les yeux de milliers de badauds, Notre-Dame de Paris, joyau du patrimoine mondial. Le monde ne s'y est pas trompé, en adressant très vite de touchants messages de soutien à notre pauvre peuple qui n'avait pas besoin de cela. Puis des dons importants devant permettre de relever le défi lancé aussitôt par le chef de l'Etat, à savoir la reconstruction de la célèbre cathédrale. Et l'espérance de succéder à la stupeur en découvrant que l'intérieur de l'édifice n'avait (presque) pas souffert du brasier. J'y vois personnellement un petit « miracle » du ciel. Au cours des prochaines semaines, des prochains moi, ce sera aux compagnons artisans de prendre le relais et de rebâtir avec fidélité ce que nos ancêtres trouvèrent jadis la force d'ériger, ne serait-ce que pour rendre hommage à ces bâtisseurs de cathédrales et pour mettre en valeur notre artisanat pour offrir à nouveau aux millions de touristes et à tous nos compatriotes le faste de Notre-Dame. Le monde nous regarde, ne le décevons pas. Reste ensuite la cause (réelle!) de cet incendie. Plusieurs motifs ont pu déclencher le brasier et les autorités judiciaires françaises de s'être prononcées bien vite, selon moi, sur la cause « accidentelle » de l'évènement, donnant l’impression de dresser un illusoire « rideau de fumée »....avant de faire marche arrière le surlendemain. Méfiant de nature (ce n'est pas aux vieux singes qu'on apprend à faire des grimaces...), je reste plus prudent sur la suite. Attendons les premiers résultats de l'enquête. Mais une chose est sûre : la vérité triomphe généralement, alors patience et vigilance...

 

Grande mobilisation autour de la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris : ce prochain mois, l'IMA (Institut du Monde arabe) reversera les dons associés à la billetterie du musée au profit du monument. Dans le même temps, la Fondation du Patrimoine lance une souscription nationale pour Notre-Dame de Paris (https://don.fondation-patrimoine.org/SauvonsNotreDame/~mon-don?_cv=1). Il est aussi possible de faire ses dons via SMS (au 92500 pour faire un DON de 5€), sur la page Facebook de la Fondation Patrimoine, via Paypal (don proposé lors d'un achat effectué), par chèque (à l'ordre de la Fondation du patrimoine, 153 bis, avenue Charles de Gaulle, 92200 Neuilly sur Seine) ou sur l'une des dix bornes écrans sans contact du métro Concorde (dons de 1 à 5€). De son côté, Air France annonce offrir le transport gratuit des acteurs officiels de cette reconstruction et la mise en place prochainement d'un système de collecte volontaire auprès de ses clients pour participer au financement des travaux. La Fondation Fransylva, elle, qui regroupe les 3,5 millions de propriétaires privés de forêts en France a demandé à chaque propriétaire de donner un chêne pour la reconstruction. Et cette initiative d'être reprise par l'assureur Groupama, lui aussi propriétaire terrien, qui met désormais 1300 chênes prélevés sur le massif forestier de Conches en Normandie. La Monnaie de Paris, engagée dans l’histoire et le patrimoine a décidé de s’associer à l’effort national de reconstruction de ce site emblématique en

créent trois éditions spéciales, disponibles dès aujourd’hui, qui sont des adaptations de créations réalisées en 2013, à l’occasion du  850ème anniversaire de Notre-Dame de Paris : une mini-médaille créée en hommage à la reconstruction de Notre-Dame de Paris, vendue à 8€ dont 6€ seront reversés à la Fondation du patrimoine, partenaire de la Monnaie de Paris :une mini-médaille créée en hommage à la reconstruction de Notre-Dame de Paris, vendue à 8€ dont 6€ seront reversés à la Fondation du patrimoine, partenaire de la Monnaie de Paris : https://bit.ly/2KJXZZD, une monnaie de 10€ Argent, adaptée de la pièce Notre-Dame UNESCO de 2013, vendue à 65€ dont 20€ seront reversés à la Fondation du patrimoine https://bit.ly/2V75NIH, une réédition de la médaille d’art éditée en 2013, 100mm en bronze florentin, vendue à 199€ dont 50€  seront reversés à la Fondation du patrimoine https://bit.ly/2Umxlp5.

L'exposition « Les Trésors des Chérubins » vous donne rendez-vous à Paris 6è (Galerie au Médicis, 5 rue de Médicis) du 23 au 28 avril, et de 11 heures à 18h30 (entrée libre) pour rendre hommage aux représentations enfantines d'un autre temps. Tableaux, bibelots, poupées, chromos, livres illustrés et jouets de notre enfance y seront présentés, autant de curiosités qui devraient attirer passionnés et collectionneurs. Sur place, et outre cette exposition, se tiendront conférences, ateliers et animations à destination d'un public averti et des néophytes. https://m.facebook.com/cherubinsparis/

 

Enfin internet à Cuba ? Ça se pourrait bien car ETECSA (http://www.etecsa.cu/) une société cubaine de télécommunication vient d'annoncer que l'île passerait bientôt en 4G. A l'heure actuelle, ce pays ne dispose que de 1200 zones wifi et 670 salles de connexion internet, de quoi dégoûter les gros utilisateurs dont je fais partie. Le réseau 3G est lui aussi presque saturé, ce qui fait désordre dans un pays qui a reçu en 2017 plus de quatre millions de touristes. En décembre 2018, ETECSA avait déjà autorisé l'accès à internet sur téléphone mobile, une révolution dans cette nation si longtemps fermée au libéralisme.

 

Le Musée de l'Orangerie (Paris) vous invite à découvrir l'exposition « Franz Marc/August Macke.L'aventure du Cavalier bleu » jusqu'au 17 juin prochain. Franz Marc (1880-1916) et August Macke (1887-1914), deux figures majeures de l’expressionnisme allemand, deux destins fauchés par la Première guerre mondiale. Des parcours fulgurants, liés par une amitié autour d’un même goût pour l’art français, une même fascination pour le paysage, liés aussi par la rencontre décisive avec Kandinsky qui marque l’aventure du Cavalier bleu. https://www.musee-orangerie.fr/fr/evenement/franz-marc-august-macke-laventure-du-cavalier-bleu

 

Les Saintes-Maries-de-la-Mer ont récemment rejoint l'association des « villes sanctuaires de France » pour pouvoir promouvoir le tourisme spirituel de territoire de l'agglomération. L’association des «Villes sanctuaires de France» est née il y a une quinzaine d’années, avec comme projets l’amélioration continue de l’accueil des touristes et pèlerins sur les lieux sanctuaires et la meilleure connaissance de ces villes et villages, et de leur environnement. Les Saintes-Maries-de-la-Mer deviennent ainsi le dix-huitième site labellisé, aux côtés de destinations comme Lourdes, Lisieux ou encore le Mont-Saint-Michel. Chaque sanctuaire a sa propre histoire, son propre message qu’il détient du passé et qu’il transmet dans le présent. Tous se retrouvent cependant derrière une vocation importante: le sanctuaire est un lieu d’accueil. Pour celles et ceux qui envisageraient de passer dans la région, voici le calendrier des festivités à venir : Du 3 au 9 mai, Festival de la Camargue & du Delta du Rhône. Du 24 au 26 mai :Pèlerinage des gens du voyage. Du 12 au 16 juin :Fête votive. 29 et 30 juin :Championnat de France de Barbecue. Du 12 au 15 juillet :Féria du cheval. Le 28 juillet :115e Festo Vierginenco. Le 10 août : Spectacle équestre «Les Crins Blancs» aux arènes. Les 31 août et 1er septembre : Fête de la Saladelle et Journée à l’ancienne. Les 19 et 20 octobre : Pèlerinage. Les 10 et 11 novembre : Festival d’abrivado. Les 7 et 8 décembre : Pèlerinage. Le 28 décembre : Salon du Goût et des Saveurs de Camargue. Plus d'infos sur http://www.saintesmaries.com/ et https://www.villes-sanctuaires.com/

 

Retrouvez toutes les informations pour bien préparer vos vacances à la montagne sur le site officiel des montagnes françaises : https://www.france-montagnes.com/

 

18 sites emblématiques des régions de métropole et d’outre-mer sont d’ores et déjà sélectionnés dans le cadre de la deuxième édition de la mission de la sauvegarde du patrimoine en péril confiée à Stéphane Bern :Viaduc des Fades (Puy de Dôme), Château de Maulnes (Yonne), Glacière d’Etel (Morbihan), Moulins de la Fontaine (Loir et Cher), Bibliothèque Fesch à Ajaccio (Corse-du-Sud), Moulin de Bar-sur-Seine (Aube), Beffroi de Béthune (Pas-de-Calais), Château de By, maison de Rosa Bonheur (Seine-et-Marne), Abbaye Sainte-Marie de Longues-sur-mer (Calvados), Amphithéâtre gallo-romain de Saintes (Charente-Maritime), Fort de Brescou à Agde (Hérault), Ruines du château de l’Étenduère (Vendée), Abbaye Notre-Dame de Sénanque (Vaucluse), Eglise de Morne-à-l’Eau (Guadeloupe), Relais Barcarel (à Saint-Laurent, Guyane), Façades des maisons de la ville de Saint-Pierre (Martinique), Temples tamouls des Casernes à St-Pierre et du Gol à St-Louis (Ile de La Réunion), Phare de l’île aux Marins (Saint-Pierre-et-Miquelon). Ces sites bénéficieront d’un soutien financier, grâce aux jeux Mission Patrimoine de la FDJ : le tirage d’un Super Loto le 14 juillet 2019 et 2 offres de tickets à gratter mis en vente en septembre 2019.

Si vous n'avez pas peur du large, offrez-vous une croisière : Essayez le luxe de Ponant le temps d'une traversée entre Bergen (Norvège) et Reykjavik (Islande) pendant 4 jours et 3 nuits. Découvrez l'espace sous-marin multisensoriel Blue Eye et laissez-vous emporter par l'expérience pendant que vous observez la faune sous-marine par les hublots (A bord du « Champlain » des Croisières Ponant), embarquez 27 jours le long des terres les plus isolées du monde (Alaska, Sibérie et Norvège) en commençant par Nome, à l'extrême pointe Ouest de l'Alaska, ville de la ruée vers l'or. Traversez le détroit de Bering : vous séjournez dans un port militaire soviétique. Puis entamez un voyage le long de la Russie et passez 3 jours à Wrangel Island pour observer les ours polaires et les morses. Débarquez à Tromsø, en Norvège, la ville de plus de 50 000 habitants la plus septentrionale du monde. Véritable lieu de culture et de science, le Silver Explorer vous propose à son bord un équipage formé d'historiens, de biologistes, d'anthropologues, de géologues, de botanistes, d'ornithologues, de naturalistes ou encore de photographes, pour découvrir au mieux l'Arctique et ses mystères (à bord du Silver Explorer), empruntez le MS Nordstjernen pour 4 jours et tombez sous le charme nostalgique d'un navire datant de 1956 considérablement modernisé en 2000. Explorez les extraordinaires paysages arctiques, les glaciers, les fjords et observez une faune arctique fascinante. Si vous avez vraiment de la chance, vous verrez le roi de l'Arctique : l'ours polaire. Enfin, découvrez les aurores boréales du Groënland de l'Est avec Quark Expeditions, la compagnie experte dans l'exploration des zones polaires depuis 30 ans. Admirez Scoresby Sund, le plus grand fjord au monde, randonnez dans le parc national le plus reculé et le plus au nord. Les plus aventuriers tenteront l'excursion en zodiac dans les glaces ou encore l'initiation au kayak de mer dans des conditions extrêmes…

Vous aimez les beaux livres ? Offrez-vous « Le Domaine de Méréville, renaissance d'un jardin » de Gabriel Wick. Aux côtés du photographe Eric Sander, cet historien des jardins s'est penché sur l'histoire du domaine départemental de Méréville (91), le plus vaste jardin anglo-chinois d'Europe. Son livre, préfacé par Catherine Deneuve, la marraine du domaine, évoque aussi la renaissance progressive du site. Le texte de Gabriel Wick, historien des jardins de la fin du XVIIIe siècle en France, montre comment ce jardin constituait le summum de l’art des jardins « naturels » et s’inscrit dans les courants culturels de l’époque pré-révolutionnaire. Le domaine de Méréville d’aujourd’hui n’est pas un jardin historique soigneusement reconstitué et entretenu. L’empreinte laissée par les siècles et la main de la Nature s’entremêlent et créent un lieu qui semble au premier abord complètement sauvage mais dans lequel subsistent les traces des artistes. (Format : 29,7 x 21 cm Relié 96 pages, 15€). http://www.essonne.fr/culture-loisirs-tourisme/decouvrez-lessonne/sites-culturels-et-touristiques-a-decouvrir/

Revivez les derniers jours de Pompéi, la cité flamboyante au destin tragique, à travers l'exposition « Pompéi, un récit oublié », visible jusqu'au 6 octobre prochain, au Musée de la Romanité de Nîmes (30). C’est la première fois qu’une exposition aborde ce sujet majeur de l’histoire romaine à travers les yeux de Pline l’Ancien, témoin direct du drame. Le parcours s’organise autour d’un ensemble de plus de 250 objets archéologiques, dont d'impressionnants moulages de victimes, issus de Pompéi, Herculanum et de Campanie, prêtés exceptionnellement par de grands musées italiens. Riche en reconstitutions, décors et dispositifs multimédias interactifs (cartes animées, vidéos, jeux), la scénographie propose une réelle expérience immersive. https://museedelaromanite.fr/

À l’occasion du centenaire de la découverte du tombeau, l’exposition « Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon » s’affiche au public jusqu'au 15 septembre 2019. Plus de cinquante ans après « l’exposition du siècle » - qui avait réuni plus de 1,2 million de visiteurs en 1967 à Paris – voici une occasion unique de redécouvrir l’histoire du plus célèbre des pharaons avant l’installation permanente de cette collection au sein du nouveau Grand Musée Égyptien du Caire. Pour la première fois, l’exposition « Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon » propose de se concentrer sur l’interprétation et la signification rituelle des objets du tombeau. En plus de son accompagnement de l’exposition, le département des Antiquités égyptiennes du Louvre prête l’un de ses chefs-d’œuvre : la statue du dieu Amon qui protège Toutânkhamon. Et le musée d'organiser également un itinéraire spécial autour de « la Vallée des Rois » dans ses salles d’exposition permanente. Cette exposition transporte les visiteurs dans l’Égypte ancienne où ils accompagnent Toutânkhamon dans son périple vers l’immortalité. Ils suivent le roi dans le monde souterrain de l’au-delà pour rejoindre Râ, le dieu soleil et créateur du monde, avant de découvrir le regard captivant du gardien, statue à taille réelle qui était postée en faction devant la chambre funéraire. Du 23 mars au 15 septembre 2019 à la Grande Halle de la Villette. https://expo-toutankhamon.fr/

L'exposition « Figures libres: flânerie aux jardins », vous convie à la découverte de onze artistes contemporains, animés par une réflexion commune sur la nature et la parfumerie. Des installations colorées, ludiques, parfois interactives, ponctuent les jardins et délivrent des messages en harmonie avec l'environnement, un endroit aussi fondamental que fragile. Sculptures végétales de Land Art s'intégrant parfaitement dans la nature, installations monumentales qui se jouent des échelles et brouillent notre perception invitent le visiteur à une déambulation récréative et culturelle. Chaque oeuvre, par son style distinct et sa position bien définie, crée un ensemble varié et cadencé tout au long des parcelles fleuries du jardin, et invite les promeneurs à explorer pleinement les lieux. Nous souhaitons qu'au travers de cette exposition que chacun puisse poser un regard neuf sur cette Nature si belle qui l'entoure et découvrir le rôle de l'Art dans ce cadre verdoyant. Du 26 avril au 30 septembre 2019, dans les Jardins du Musée international de la Parfumerie, 979, Chemin des Gourettes à Mouans-Sartoux (06) https://www.museesdegrasse.com/evenement/figures-libres-flanerie-aux-jardins-du-26-avril-au-30-septembre-2019

Vous saurez tout sur ces chats idoles des Japonais, lors de la prochaine exposition du Meguro Gajoen (Tokyo, Japon) qui se tiendra du 26 avril au 19 mai prochain. « Idols in Cat City at Hyakudan Kaidan » abordera la place de l'animal dans la culture nippone depuis la période Heian jusqu'à nos jours. Et les visiteurs de découvrir plus de 3000 œuvres de 29 artistes différents, dont, bien sûr, le célèbre manekineko. Chat alors.... https://www.e-tix.jp/100event/en/

Plusieurs volcans japonais viennent d'être placés en alerte par les autorités nippones. Plusieurs volcans présentent en effet un risque de projection de cendres, coulées de lave et de gaz volcaniques. Le Ministère de l'Europe et des affaires étrangère recommande aux voyageurs de se tenir informé de l’évolution de la situation et de se conformer strictement aux recommandations des autorités locales, et notamment de respecter les périmètres d’exclusion autour des cratères : Le mont Aso, dans le centre de Kyushu (province de Kumamoto), a été placé en alerte de niveau 2. Il est recommandé de ne pas s’approcher à moins de 3 km du cratère. Le seuil de vigilance de plusieurs volcans de Honshu a été révisé. Il est recommandé de ne pas s’approcher à moins d’1 km du cratère du mont Kusatsu-Shirane (préfecture de Gunma), placé en alerte de niveau 2. Le mont Azumaya (préfectures de Yamagata et Fukushima) a été placé au niveau d’alerte 2. Il est recommandé de ne pas s’approcher à moins de 1,5 km du cratère. L’île de Kuchinoerabu dans la préfecture de Kagoshima a été placée en alerte de niveau 3. Une éruption est possible. Il est recommandé de ne pas s’approcher à moins de 2 km. Le mont Sakurajima a été placé en alerte de niveau 3. Il est recommandé de ne pas s’approcher à moins d’1 km. Plus d’informations disponibles sur http://www.jma.go.jp/en/volcano/map_0.html


Dormir dans une barrique de tequila géante est désormais possible, à Tequila (Mexique). Cette option est proposée aux clients d'un des hôtels de la ville, histoire de découvrir l'une des 34 répliques de barriques agrandies pour l'occasion et décorées avec des ornements liés à la...tequila. On y explique aussi le processus de fabrication du fameux breuvage et son histoire. Sur place, les touristes peuvent enfin fabriquer leur propre tequila, boisson à base d'agave.

La rotation Perth-Londres est un succès : un an après le lancement de ce nouveau vol direct (d'une durée moyenne de 16h05) par la compagnie nationale australienne, fort est de constater que les résultats économiques sont à la hauteur : le B787 Dreamliner a ainsi atteint un taux de remplissage moyen de 94%, tandis que 60% des passagers de la liaison Londres-Perth sont australiens, 31% des passagers sont résidents au Royaume-Uni, et 7% des clients sont issus d'autres pays européens (Irlande, France...) Ce nouveau vol a aussi généré plus de 100 millions de dollars en promotion gratuite sur Perth. L'appareil a parcouru près de 14000 km dans chaque sens, soit plus de 10,2 millions de km parcourus au cours des 12 derniers mois.

Le Musée du Quai Branly- Jacques Chirac (Paris 7è) vous convie à l'exposition « Voyages d'explorateurs » à Espace musées (Aéroport Roissy-CDG), du 30 avril au 6 octobre prochain pour remonter le temps autour d'une sélection de 70 oeuvres collectées par de grands voyageurs comme ceux de l'étonnante Tibétologue Alexandra David-Neel en Asie, du peintre Georges Catlin, de l'ethnologue Claude Levi-Strauss en Amérique, de l'explorateur Pierre Sarvognan de Brazza en Afrique ou de la célèbre expédition de la Korrigane en Océanie. Des cabinets de curiosités des rois de France jusqu'aux grands voyages commerciaux, diplomatiques, scientifiques et d'explorations effectués tout au long du 19ième siècle, « Voyages d'explorateurs » raconte à travers ces oeuvres l'histoire de notre monde, la découverte de ces peuples et de ces cultures à travers le regard d'explorateurs qui s'y sont immergés pour mieux nous les faire connaître. http://www.quaibranly.fr/fr/expositions-evenements/au-musee/expositions/

C'est au Japon que je vous transporte cette semaine pour la contemplation des cerisiers en fleurs, à travers une exposition présentée au Meguro Gajoen de Tokyo. Mes bagages sont fin prêts et je m'apprête, si tout va bien, à m'envoler demain soir pour un long séjour en Nouvelle-Zélande, le pays du long nuage blanc. Rendez-vous donc chaque jour sur le site afin de partager avec vous ce périple dans l'île nord de ce merveilleux pays !

Yves

Classement des dix premiers pays qui ont visité ce site la semaine dernière : 1) France 2) Canada 3) Etats-Unis 4) Belgique 5) Japon 6) Italie 7) Allemagne 8) Cameroun 9) Suisse 10) Martinique


 


 


 



 


 




Sakura et Hanami (Tokyo, Japon)


Tout le monde vous le dira : la floraison des cerisiers au Japon est une véritable institution et un moment important dans la vie des Japonais. Il s'agit là, année après année, du réveil de la nature après un hiver souvent rigoureux, et d'une première occasion de sortir en famille ou entre amis pour pique-niquer sous les arbres couverts de pétales. Cet événement porte un nom, le Sakura, et ce moment de convivialité entre Japonais,celui de Hanami. (...)


Lire la suite








Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Kevin LABECOT
Disclaimer - Version mobile