Revoir le globe
Top
Retour à l'historique des lettres

Lettre envoyée le 06/05/2019

 

Lundi 6 mai 2019                                               La Lettre N°428

 

Si j'avais pu me douter...des ennuis qui m'attendraient avec ce fichu camping-car de la société Britz à Auckland :manifestement, le véhicule n'était pas prêt à mon arrivée car le chauffe-eau ne marchait pas (et ne marche toujours pas!), les feux du gaz non plus. Le GPS, de façon irrégulière (j'ai bien fait d'apporter le mien!). La TV ne capte pas non plus les chaines de TV (malgré l'antenne sur le toit). Quant au relevé des défauts notés et vérifiés lors de la prise en charge, je m'étonnais de voir une feuille blanche. Et de me voir rien signalé. Je ne découvrirai qu'au fur et à mesure quelques bosses par ci, des impacts sur la pare-brise par là, bref, j'ai eu le nez fin de prendre la couverture d'assurance totale lors de la réservation. J'ai aussi subi la semaine passée l'éclatement d'une vitre latérale gauche avant, percutée soudainement par le rétroviseur avant. Ayant aussitôt pensé que j'avais percuté un obstacle en serrant trop à gauche, je descendais de mon véhicule pour vérifier les dégâts : rien. Ni dommages corporels, ni dégâts matériels malgré des débris de verre au pied d'une voiture garée dans la rue. Ni même un poteau dans lequel mon rétroviseur aurait pu cogner. C'est inouï. Et d'appeler aussitôt la société d'assistance du loueur Britz, la même qui venait de m'envoyer un prestataire local pour mettre en route le four micro-ondes. Chacun se mit alors en quatre pour faire réparer au plus tôt mon véhicule sans m'immobiliser sur place (tous connaissent mes contraintes de planning!) en communiquant vite, bien et suffisamment tôt pour me permettre de m'organiser. Et si la société Britz laissait tomber la location de camping-cars pour ne se consacrer qu'à la maintenance... !

 

La Grotte Chauvet 2 - Ardèche, réplique de la grotte Chauvet, joyau de l’art pariétal, présente sa première exposition temporaire internationale jusqu'au 22 septembre 2019, « Des lions et des Hommes ». Inspirée par les nombreuses représentations de lions des cavernes dans la grotte Chauvet – la moitié de celles connues dans tout l’art pariétal - l’exposition explore un sujet inédit : les relations que les hommes ont entretenues avec les félins au fil des âges et des continents à travers plus de 170 œuvres d’art exceptionnelles (objets sculptés et gravés, amulettes, céramiques, bustes ou masques...) issues de prestigieuses collections nationales et internationales. « Des Lions et des Hommes » invite ainsi le visiteur à poser un regard singulier sur ces sociétés préhistoriques ou antiques, empreintes d’un héritage animiste ou polythéiste qui ont vu se transformer les relations de l’homme à la nature et au monde animal. Après 400 siècles de fascination, les grands félins ont-ils toujours une place à nos côtés ? L’exposition dresse enfin, en collaboration avec la fondation Panthera, un état de la conservation des grands félins sur la planète et du travail mis en œuvre pour les sauvegarder. https://www.grottechauvet2ardeche.com/

 

La « découverte des sites naturels » est la troisième activité préférée des vacanciers. Elle suit de près les propositions «se reposer/se détendre» et « découvrir des sites culturels ». Et l'Ardèche de s'imposer comme la destination par excellence pour tous les Français, internautes, mais aussi les vacanciers étrangers qui souhaitent se rapprocher de la nature. C'est dans ce contexte que Laetitia Eldin a eu l'idée de Ardèchetours : le premier guide touristique qui conseille gratuitement les vacanciers et qui met en avant tous les professionnels locaux. A l’opposé des grandes plateformes de réservations d'hébergements et activités, Ardèchetours propose aux vacanciers un site internet de réservation tout à fait conforme à leurs valeurs: le local, la proximité et le contact direct avec les propriétaires. Le guide propose aux Français une solution de réservation gratuite, sans aucune commission, sans frais supplémentaire, ainsi qu'un contact direct avec les propriétaires. Ardèchetours propose une vaste gamme de services pour venir passer des vacances en Ardèche ou même s’y installer. A la fois portail d’informations et guide touristique, les rubriques du site sont nombreuses :https://ardechetours.com/

Le Mémorial de Waterloo 1815 redevenu français ! Ce site, inscrit au Patrimoine majeur de Wallonie (Belgique) est désormais géré par la société Kléber Rossillon (qui gère par ailleurs neuf autres sites patrimoniaux et touristiques en France). L'endroit comprend quatre centres d'intérêt, le musée du mémorial doté d'une scénographie narrative, multi-sensorielle, la Butte du Lion, monument de 40 mètres de haut surmonté d'un colossal lion symbolisant la bataille victorieuse, le panorama, où est installée une toile de 110 mètres de long sur 12 mètres de hauteur représentant la bataille de façon immersive avec effets sonores, et la ferme d'Hougoumont, dernier témoin authentique de cette bataille du 18 juin 1815. http://waterloo1815.be/

Le Petit futé ...en Corée du Nord, l’un des pays les plus fermés au monde. L’initiative est suffisamment originale pour être soulignée alors que la destination n’attire pas les foules. Quelque 5000 touristes occidentaux y voyagent chaque année, dont une poignée de Français seulement. Selon l’éditeur, toutes les destinations méritent une visite même si les conditions peuvent être difficiles, contraignantes et le régime discutable. Prix : 17,95€ (ou version numérique sur le site du Petit Futé pour 9,99€) 

Les voyageurs vers le Suriname pourront bientôt réclamer et payer leur visa ou carte touristique en ligne. VFS, une des grandes entreprises spécialistes des services technologiques pour les pays en ce qui concerne les tâches administratives liées à la délivrance de visas et de passeports dans 143 pays, fournira donc un portail en ligne où les voyageurs souhaitant visiter le Suriname pourront réclamer leur visa ou, pour les futurs visiteurs français, leur carte touristique sur internet, en toute sécurité. Le petit pays d’Amérique du Sud, niché entre la Guyane et le Guyana, souhaite donc simplifier les formalités pour les voyageurs car rappelons que, jusqu’à la mise en place de cette e-carte touristique, les voyageurs français doivent actuellement l’obtenir sous un format papier classique coûtant une trentaine d'euros et valable pour un séjour de 90 jours:
- à l’aéroport international de Paramaribo-Zanderij (à l’arrivée),
- à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol (au départ des vols d’Air France-KLM et de Suriname Airways vers Paramaribo),
- auprès de l’ambassade du Suriname à Paris,
- auprès du consulat général du Suriname à Cayenne,
- auprès de l’antenne consulaire du Suriname à Saint-Laurent-du-Maroni (Guyane).
Le Quai d’Orsay précise qu’il est indispensable de prendre contact avec l’une des représentations diplomatiques ou consulaires surinamaises avant le voyage, afin de connaître les conditions de délivrance des visas et cartes touristiques, ainsi que les heures d’ouverture des lieux de délivrance, notamment aux frontières.

Chine: payer son ticket de métro par reconnaissance faciale, c'est d'ores et déjà possible à titre expérimental à Shenzhen. L'utilisateur va devoir enregistrer ses données faciales dans le système et indiquer son mode de paiement. Le système est quant à lui connecté à un réseau 5G pour que l’opération se fasse rapidement. Si le gain de temps et la fluidité dans les déplacements sont des arguments convaincants, l'utilisation de cette technologie dans le métro ne va pas sans poser plusieurs questions liées à la liberté personnelle car tous les déplacements seront enregistrés. Pour le moment, l’expérience ne porte que sur une seule station de métro de la ville de Shenzhen et la compagnie d'exploitation ne précise pas quand elle envisage d'étendre la mise en place de ce système à l'ensemble du réseau.

Premiers trains autonomes (sans conducteur) à la SNCF pour 2022-2023 :Après l’électrification et la grande vitesse, la troisième révolution sera le train autonome. La SNCF devant en effet faire face à des perspectives d’augmentation de trafic de 20 à 30% sur certaines zones, et notamment des LGV (Lignes à grande vitesse), sans pour autant construire de nouvelles lignes. Toutefois, les conducteurs ne vont pas disparaître : il y en aura toujours un à bord qui permettra de reprendre le contrôle en cas de problème. Nous voilà rassurés !

Assistez à la 4è édition du Bourgogne Tribal Show, qui aura lieu à Besanceuil (71) du 30 mai au 2 juin 2019. Première foire internationale d'art organisée à la campagne, cet événement est unique en son genre. Le Bourgogne Tribal Show s’ouvre plus que jamais aux autres domaines artistiques : arts contemporains et modernes, arts classiques de Chine, d’Inde et du Japon, antiquités classiques et égyptiennes, sculptures européennes baroques et du Moyen-Âge. Quand d’autres se déroulent à Paris, Londres ou Hong Kong, le Bourgogne Tribal Show fait un autre pari : celui de s’installer à la campagne, loin des capitales, et d’offrir à ses visiteurs une manière inédite et conviviale de découvrir et redécouvrir les arts classiques des quatre coins du monde. Dans un cadre champêtre, et une ambiance détendue propice à la découverte, à l’échange et à la discussion, le Bourgogne Tribal Show propose à son public une expérience résolument différente. Cette quatrième édition accueillera ainsi des jeunes marchands comme figures historiques de la profession, issus de nombreuses disciplines : l’art contemporain avec Bruno Mory, l’Asie classique avec Michael Woerner, l’Inde avec Alexis Renard, le Japon avec Max Rutherston, l’archéologie avec Laura Bosc de Ganay et Jean-David Cahn, l’art médiéval avec la galerie Sismann. Entrée libre et gratuite : http://www.tribal.show/

L'exposition « Habillez l'Opéra, ateliers et costumes de l'Opéra de Paris », ouvrira ses portes du 25 mai au 3 novembre 2019, à Moulins (03). A l'occasion du 350è anniversaire de l'Opéra de Paris, le Centre national du costume de scène présente une exposition exceptionnelle consacrée à l’histoire du costume dans ce théâtre, depuis l’ouverture du Palais Garnier en 1875 jusqu’aux productions actuelles de l’Opéra Bastille. Conçu comme un vaste panorama, le parcours est organisé de façon chronologique et s’articule autour des grands courants esthétiques du ballet et de l’opéra au cours des XIXe, XXe et XXIe siècles. Costumes, photographies, archives, vidéos, maquettes… évoquent la création lyrique et chorégraphique à travers les grands succès du répertoire de l’Opéra national de Paris. Une sélection de plus de 150 costumes, des tenues conservées dans les collections du CNCS ou provenant du répertoire actuel du Palais Garnier et de l’Opéra Bastille, illustrent le parcours de l’exposition. Cette grande fresque scénique met à l’honneur la créativité des costumiers qui ont incarné ces évolutions, le savoir-faire des ateliers de couture qui les ont accompagnés, et les directeurs qui ont programmé les spectacles et choisi les équipes artistiques. http://www.cncs.fr/

Coup d'envoi de l'opération Odyssée Euralens 2019, le 10 mai prochain, avec six mois de temps forts jusqu'au mois d'octobre : plus de 150 évènements dans 150 communes différentes seront ainsi animés par 650000 habitants engagés dans ces festivités, dix ans après l'effet Louvre-Lens. Lens-Liévin, Hénin- Carvin, Béthune-Bruay... l’ensemble du territoire de l’Artois vivra au rythme d’une programmation foisonnante, pensée avec et pour les habitants: inaugurations de grands équipements, expositions, concerts, conférences, événements sportifs, spectacles et temps forts populaires... Outre l'exposition « Homère » au Louvre-Lens, les 10, 11 et 12 mai accueilleront le marathon de la Route du Louvre, suivi les 17 et 18 mai de l'inauguration de la Cité des Électriciens à Bruay La Buissière, grand site de mémoire UNESCO, ancien coron transformé en centre d’interprétation, résidence d’artistes et gîte d’étapes. Dany Boon y a tourné les scènes phares de “Bienvenue chez les Ch’tis”. Les 6 et 7 juin : Atelier Projet Urbain (colloque d’urbanisme) sur les “Territoires Phœnix” au Louvre-Lens conçu et animé par Ariella Masboungi, en partenariat avec le ministère de la Cohésion des Territoires, Un benchmarck international de la résilience des territoires, puis le dimanche 23 juin, Le “Grand Briquet” au Parc d’Olhain, pique-nique XXL concocté par les nouveaux talents de la gastronomie nordiste sous la houlette du chef étoilé Marc Meurin. Le renouveau du territoire passe aussi par l’art culinaire. A suivre !

Du 2 au 18 mai 2019, l’Île Nouvelle et Blaye, en Gironde, mettent à l’honneur les oiseaux. Grâce à la restauration des milieux naturels, les oiseaux y sont plus nombreux chaque année. La majestueuse spatule blanche, espèce emblématique de l’île peut y être admirée. Les 11 et 12 mai « Autour des oiseaux » sur l’Île Nouvelle : ateliers sur les chants d’oiseaux, balades avec observations, animations autour des techniques de baguage, et spectacle… (réservation obligatoire au 05 56 82 71 79) et le 18 mai « Le silence des oiseaux » au cinéma Le Zoétrope de Blaye : ciné-débat, en présence de Romain Dufau, photographe animalier, dans le cadre du festival « Printemps du Zoétrope ». C’est aussi l’occasion de venir découvrir cet espace naturel insolite, de naviguer sur la Gironde, de faire escale au milieu de l’estuaire et de profiter d'animations variées. Au programme : des visites guidées accompagnées d'un guide naturaliste, des ateliers participatifs autour de trois grandes thématiques (l’histoire de l'île, sa biodiversité et les relations unissant l'homme à la nature) ainsi que des jeux pour les familles. https://www.gironde-tourisme.fr/patrimoine-naturel/lile-nouvelle/

Parcourir le Queyras et le Guillestrois... à pied, c'est possible grâce au nouveau topoguide Le Queyras et le Guillestrois…à pied, œuvre du Comité départemental de la randonnée pédestre des Hautes-Alpes, de la Communauté de Communes du Guillestrois-Queyras et de son office de tourisme et du Parc naturel régional du Queyras. Au fil de ses 120 pages, ce petit guide pratique propose un tour d’ensemble des plus beaux sites du département : 41 itinéraires de promenade et de randonnées classés par niveau de difficulté, accompagnés de cartes IGN en couleur, photos, illustrations et encadrés thématiques. Le Queyras offre un aperçu des versants intérieurs du massif tournés vers l’Italie ou le Briançonnais et le Guillestrois, quant à lui, permet de découvrir les versants extérieurs et offre de belles vues sur la vallée de la Durance. Ainsi, le territoire varié que forment ensemble ces deux entités allie paysages de vallées, alpages accueillants, sommets acérés de haute montagne, lacs d’altitude, adrets méditerranéens et ubacs frais et ombragés. Disponible en librairie depuis le 14 mars–collection PR, réf. P056 -120 pages –prix public: 14,90 €

Si vous me suivez quotidiennement dans mon périple néo-zélandais, vous verrez que je ne perds pas mon temps et m'efforce de vous faire découvrir le pays sous différents aspects. Je ne me plains pas des journées chargées, cela est le lot de tout découvreur du bout du monde. Une fois encore, merci de me lire et bon voyage !

Yves


 

Classement des dix premiers pays qui ont visité ce site la semaine dernière : 1) France 2) Canada 3) Belgique 4) Etats-Unis 5) Nouvelle-Zélande 6) Japon 7) Allemagne 8) Argentine 9) Ile de la Réunion 10) Suisse


 


 


 


 


 


 

 

 

 

 




Le Traité de Waitangi (Site de la signature du Traité, Waitangi, Northland, Nouvelle-Zélande)


Le 6 février 1840, eut lieu à Waitangi (Nouvelle-Zélande) la signature d'un traité qui marquera à jamais l'histoire du pays : le Traite de Waitangi fut ratifié par les représentants de la couronne britannique d'une part, et par les chefs de la confédération des Tribus unies de Nouvelle-Zélande ainsi que d'autres chefs tribaux maoris d'autre part. Et ce traité, acte de fondation de la Nouvelle-Zélande, de faire une fois pour toutes de cette nation une colonie britannique. Retour sur ce moment historique et visite du site de la signature de ce traité. (...)


Lire la suite








Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Kevin LABECOT
Disclaimer - Version mobile