Revoir le globe
Top
Retour à l'historique des lettres

Lettre envoyée le 01/07/2019

 

Lundi 1er juillet 2019                                                La Lettre N°436

 

Voici ma liste de 30 morceaux favoris de chansons francophones (ou pas) pour le second trimestre 2019 : »La pluie » d'Orelsan (https://www.youtube.com/watch?v=37StRy0LEbI), « Pour toi » d'Ariane Moffatt (https://www.youtube.com/watch?v=6aRZKbtGuNw), « Tu n'es pas libre » de Mara Tremblay (https://www.youtube.com/watch?v=r9_FU7r-N6w), « L'indien » de Juliette Armanet (https://www.youtube.com/watch?v=yA1boPCPwbY), « Vertigo » de Dumas (https://www.youtube.com/watch?v=_eLnTIWPZ-w), « Hit Sale » de Therapie TAXI (https://www.youtube.com/watch?v=CpTLFchI8Zk), « Tout oublier » d'Angèle (https://www.youtube.com/watch?v=Fy1xQSiLx8U), « La valse des trottoirs » de Choses Sauvages (https://www.youtube.com/watch?v=TIeZvpxZc8w), « Ce que le cœur n'oublie pas » de Lily K.O (https://www.youtube.com/watch?v=G_2FFbu8qrM), « A fleur de peau » de Valérie Carpentier (https://www.youtube.com/watch?v=1HGgnpa_XLY), « French Cancan » d'Inna Modja (https://www.youtube.com/watch?v=hdnGfzzk18k), « Je suis moi » de Nach (https://www.youtube.com/watch?v=VLxD3pZY4eY), « Après moi le déluge » d'Alex Beaupain (https://www.youtube.com/watch?v=Z91BLIUMgxQ), «Danse » de Fanny Bloom (https://www.youtube.com/watch?v=vaedFAklOvU), « Coco câline » de Julien Doré (https://www.youtube.com/watch?v=Zqn41lMIGg8), « Agitations tropicales » de l'Impératrice (https://www.youtube.com/watch?v=jda_k6r9R1A), « Complot d'enfants » de Louis-Jean Cormier (https://www.youtube.com/watch?v=tOymAt7I-4Q), « Le G » de Christine and the Queens (https://www.youtube.com/watch?v=SmdkHZOhpeo), « Loving Game » de Peter Peter (https://www.youtube.com/watch?v=j6CWxSxZCC4), « Cri des loups » de Therapie TAXI (https://www.youtube.com/watch?v=3N4vfhGZqhM), « Rex » de Paupière (https://www.youtube.com/watch?v=_XaLj0I_Urc), « Chasser le malheur » d'Alfa Rococo (https://www.youtube.com/watch?v=dJhrN8HtaBA), « Coucou Disco » de Dim Sun (https://www.youtube.com/watch?v=oW4mc9XtMG8), «BEC » de Dear Denizen (https://www.youtube.com/watch?v=afq2zcpCwFk), « Roma Amor » de Benjamin Biolay (https://www.youtube.com/watch?v=jB5pKRgX9No), « Haut de gamme » de La Famille Ouellette (https://www.youtube.com/watch?v=xPq0PvlhdS4), « Sur ma route » de Black M (https://www.youtube.com/watch?v=U-Z_bZS8t3M), « Escaliers dorés » de Caracol (https://www.youtube.com/watch?v=MrAknL_QfbU), « Destins et désirs » de Toufic Farroukh (https://www.youtube.com/watch?v=Gqu5MmE9uKI), « Bye bye bye » d'Yseult (https://www.youtube.com/watch?v=31kCEV9_Z3g).

 

A l'occasion de son 130è anniversaire, découvrez tous les secrets de la Tour Eiffel avec son jeu de piste « Adventure Game » : un kit de jeu est en accès libre à l’entrée des piliers de la Tour. Des flash codes et liens YouTube donnent accès à certains indices vidéo depuis un smartphone. A ne pas manquer pour les amateurs d’histoire et de secrets, jeunes et moins jeunes. A savoir : jeu gratuit pour tous les visiteurs de la Tour jusqu'à la fin de l'année 2019. Durée du jeu : 1h30 environ. Les livrets-jeux sont proposés en libre-service à l'entrée des piliers de la Tour ou sont à retirer au Pavillon Ferrié au 1er étage. La tour Eiffel est ouverte tous les jours en hiver de 9h30 à 23h45. Et, en été, de 9h à 00h45. Achat des entrées en ligne à partir de 60 jours avant la visite et jusqu'à 3h avant. https://www.toureiffel.paris/fr

 

Spectacle de lumière « Couleurs d'Amour » à Bourg-en-Bresse (01) du 6 juillet au 7 septembre 2019 : Petits et grands sont invités à emprunter les Chemins de la culture, de Brou au théâtre, en passant par l’Hôtel de Ville et s’émerveiller devant les mises en lumière artistiques et féériques du patrimoine de la ville. Marguerite d’Autriche et Philibert le Beau représentent l’amour éternel par-delà la mort à travers Brou. Ils sont le point de départ de ce nouveau spectacle. Les couples de légendes entrent en scène. Qu’ils soient artistes, scientifiques, souverains, d’Europe ou d’ailleurs, tous incarnent le génie humain. De Cléopâtre et Marc Antoine à Verlaine et Rimbaud, du Taj Mahal au Mexique, leur(s) passion(s) sont sublimées en lumières et en musiques. À l’Hôtel de Ville, la devise républicaine « Liberté, égalité, fraternité » est revendiquée. La chorégraphie de Marianne invite à vivre pleinement ces valeurs. La façade s’illumine avec les femmes qui vont vivre la cité, la nature luxuriante jusqu’au bal populaire du 14 juillet, symbole du vivre ensemble et de la fraternité.

 

En Gironde, les 6 et 7 juillet, « Nouvelle entre hier et aujourd’hui » sur l’Île Nouvelle : balade interactive sur ses paysages, visite théâtrale décalée, film… et animation surprise en amont au cinéma Le Zéotrope. https://www.gironde.fr/lile-nouvelle

 

La Bohême du Sud (République Tchèque) est à découvrir pour ses nombreux chefs-d'oeuvre du Moyen Âge : il y a d'abord Tabor et son réseau de souterrains. La petite ville de 35000 habitants, construite sur un promontoire qui surplombe la rivière Lužnice, est située à 76 km au sud-sud-est de Prague. C’est au XIIIe siècle, que Otakar II Přemysl y fît édifier un château-fort pour la première fois. Il faudra toutefois attendre 1420 pour que la bourgade fondée par les Hussites devienne une véritable ville. Les caves des maisons, reliées entre elles, forment, avec les années, un véritable labyrinthe pouvant atteindre par endroits jusqu’à 16m de profondeur. Rendons-nous maintenant à Klokoty, autrefois village indépendant fondé au 13e siècle, qui forme aujourd’hui un quartier de Tabor, situé à la périphérie ouest de la ville. Son point d'intérêt est l'église de l'Assomption de la Vierge Marie, érigée en 1702. Ce haut lieu de pèlerinage local constitue un très beau complexe de l’architecture baroque. Il est célèbre aussi pour avoir été l'un des centres du mouvement hussite. En 1421 près de 70 adamites y furent arrêtés et brûlés dans le presbytère. L’événement est symbolisé par une grande pierre où est inscrit Táborští pikarti 1421. Le château de Zvikov n'est pas en reste, lui qui est situé sur un promontoire rocheux au confluent de l'Otava et de la Vltava. « Le Roi des châteaux tchèques », lui, est l’un des plus anciens de Bohême méridionale. Construit durant le règne de Wenceslas Ier, il a été modifié par Přemysl Otakar II qui en fit une véritable forteresse royale. Pendant les guerres, l'ouvrage résista victorieusement aux Hussites (1428). Point de départ de pittoresques sentiers de randonnées, on peut, au départ du site, relier Milevsko et Písek. Un pittoresque bateau amarré au pied du château permet également d'embarquer pour une promenade. Rendons-nous ensuite à Pisek, petite ville de 30000 habitants avec son pont de pierre sur l'Otava. Bâti au XIIIe en style gothique avec des répliques de sculptures et de croix baroques, il est le plus ancien de Bohême et le 2ème plus ancien pont d'Europe centrale. Long de 110m et large de 6 mètres, il est constitué de six piles et de sept arches. La ville a d’abord bâti sa prospérité sur les sables aurifères (písek veut dire « sable » en tchèque) que charriait la rivière Otava. Ville aux remarquables maisons baroques, Pisek possède aussi une autre curiosité : sa centrale électrique qui date du 19e et dont les turbines brassées par l’Otava moulinent vigoureusement. La Bohême du Sud offre aussi son « Versailles » miniature, le château de Hluboka : À l'origine, le château est l’oeuvre d’Ottokar II de Bohême au XIIe. Il fut ensuite revu et corrigé par les seigneurs de Jindřichův Hradec et doit son aspect actuel au prince Johann Adam de Schwarzenberg. En toute simplicité il prend en exemple le château de Windsor et lui donne le lustre qui sied à son rang. A ne pas manquer, l'escalier à double révolution dans le hall, les portraits, les tapisseries, les porcelaines, les meubles précieux, les trophées de chasse, la vaste bibliothèque, l'armoirie et, surtout, une multitude de boiseries précieuses et finement sculptées aux murs, au sol et aux plafonds. Autre curiosité, le Musée de Ohrada Castle, un musée dédié à la chasse et à la pêche. Au programme, la grande salle d’apparat avec ses fresques monumentales au plafond et son mobilier finement ciselé dans la corne et les bois de cerf. Une grande partie de l'exposition traite aussi des traditions de la fauconnerie dans les châteaux. Le parc Lipno, lui, ne manque pas d'attrait avec sa promenade dans les bois à 25 mètres de hauteur qui sent bon les essences d’épicéa, et sa base nautique. Lipno nad Vltavou est située sur les rives du lac de barrage dans les environs du parc naturel Vyšebrodsko et des réserves naturelles de Čertova stěna (mur du diable) où subsistent les restes d'une forêt primaire. Terminons ce tour d'horizon par Cesky Krumlov (https://whc.unesco.org/fr/list/617), une ville médiévale exceptionnelle qui fut édifiée sur les rives de la Vltava, autour d'un château du XIIIe siècle comportant des éléments gothiques. Avant d’emprunter le pont menant au centre historique de Český Krumlov, une jolie maison bourgeoise abrite le studio Seidel des deux frères Seidel, pionniers de l’art photographique. Sur place, on peur découvrir des images d'époque uniques, des cartes postales, des négatifs sur plaque de verre, des appareils photos anciens, des agrandisseurs et une chambre noire en bon état de conservation.

 

La Californie (Etats-Unis) en festivals au mois de juillet...Festival of Art « Pageant of the Masters », du 7 juillet au 31 août 2019 à Laguna Beach : chaque année se déroule à Laguna Beach, entre Los Angeles et San Diego, le « Pageant of the Masters » , un festival où pendant tout l'été des volontaires se déguisent et se maquillent en personnages de tableaux célèbres et prennent la pose parfois immobiles pendant plusieurs heures, lors de reconstitutions de décors de tableaux.https://www.foapom.com/ . French Festival, les 13 au 14 juillet 2019 à Santa Barbara : ce festival célèbre le 14 juillet (appelé en Californie « Bastille Day ») : danse, musique, saltimbanques et cuisine française sont au rendez-vous. C'est la plus grande fête française de toute la côte Ouest des Etats-Unis.http://www.frenchfestival.com/ .

Comic Con International San Diego (18 au 21 juillet 2019) à San Diego : Comic Con San Diego est l'événement incontournable pour les amateurs de comics, de cinéma et de séries. De renommée internationale, ce rendez-vous fête cette année son demi-siècle avec de nombreuses surprises... alors tous à vos costumes de Batman, Wonder Woman et autres héros de Marvel. https://www.comic-con.org/. California Wine Festival, du 19 au 20 juillet 2019, à Santa Barbara et Chase Palm Park Oceanside : partez à la découverte de grands crus et de vins rares lors de cette 15ème édition du California Wine Festival, l'un des plus importants de l'Etat. www.californiawinefestival.com. Garlic Festival, du 26 au 28 juillet 2019 à Gilroy : le Garlic Festival est un festival gastronomique consacré à l'ail organisé chaque année à Gilroy, ville californienne située dans la Silicon Valley près de San José, et célèbre pour sa production d'ail. Stands, découvertes culinaires à base et autour de l'ail, exposition et élection de Miss Gilroy Garlic font partie des festivités. https://gilroygarlicfestival.com/.

La deuxième édition de Confluence Food Festival se tiendra 112, Cours Charlemagne à Lyon (69) les 6 et 7 juillet 2019. Ce festival revient de plus belle pour vous en mettre plein les papilles ! Pendant deux jours, venez faire votre tour du monde des saveurs pour éveiller vos papilles gustatives et gardez des souvenirs plein la tête !


 

CHARA France est une association de tourisme qui fait le lien entre les voyageurs et les organismes solidaires sociaux à Bali. Elle propose des solutions simples pour aider concrètement la populations balinaise lors des voyages touristiques des Français grâce au don de matériel et non financier. D’autres destinations, comme le Sri Lanka, seront bientôt ouvertes à cette démarche de tourisme responsable. Le principe de CHARA France est simple. Il invite les voyageurs à apporter sur place des choses dont ils n’ont plus besoin chez eux et qui peuvent être utiles aux populations balinaises: des chaussures, des vêtements, des cahiers, des stylos, des produits d’hygiènes, les médicaments qu’ils n’auront pas utilisé pendant leur séjour, ... Lors de la préparation de votre voyage, les touristes CHARA France (ou Charaventuriers) peuvent retrouver la liste et les besoins des organismes locaux sélectionnées avec rigueur et soutenues par l’association à cette adresse : http://charafrance.org/tourisme-solidaire-et-utile-actions-locales/

Fondée par Julien Wosnitza, 24 ans et Sébastien Fau, 33 ans, l’association Wings of the Ocean a pour objectif depuis octobre 2018 de partir à la conquête des mers, à bord du Kraken, trois mats datant de 1974, pour lutter contre la pollution plastique océanique. Fort d’un équipage de 38 personnes dont 24 éco-volontaires, le Kraken a déjà parcouru 2 800 milles et ramassé 1 500 kg de plastique.La Kraken, parti de Cherbourg en janvier 2019 avec pour objectif Madère, les Canaries, les Açores puis la Méditerranée, a la particularité d’être à la fois un navire-école et un bateau d’expédition. Sa première mission : la dépollution des mers. Julien Wosnitza et Sébastien Fau, fondateurs de l’association Wings of the Ocean, passés par l’ONG Sea Shepherd et agités de ne pas pouvoir passer plus à l’action face à un problème majeur de l’époque contemporaine, la pollution plastique océanique, décident de récupérer le trois-mâts. Une fois bien équipés et surtout, accompagnés de 24 éco-volontaires, l’équipage prend le large. Pendant toute l’expédition du Kraken, chaque membre de l’équipage participe aux tâches quotidiennes nécessaires au bon fonctionnement du bateau et chacun contribue au ramassage des déchets, que ce soit en mer ou le long des plages. Chacun alimentera également la base de données de l’observatoire Pelagis. Cet observatoire récolte toutes les observations sur les mammifères marins. Aujourd’hui situé aux Açores, le Kraken a prévu de poursuivre sa route jusque dans la Méditerranée où l’association Wings of the Ocean assurera des formations de sensibilisation aux déchets. Enfin, les scientifiques embarqués feront régulièrement état de leurs recherches à travers plusieurs conférences. Pour assurer sa mission, l’association Wings of the Ocean a fait appel à l’association Thomsea. Spécialiste de la collecte de déchets par chalutage, Thomsea a permis au Kraken de se doter de tout le matériel nécessaire. Les déchets stockés à bord seront acheminés vers les mairies locales ayant les moyens de recycler les déchets, ou seront ramenés sur le continent où Citeo se chargera de leur recyclage. Depuis sa toute première mission en octobre 2018, le Kraken a déjà parcouru 2 800 milles et ramassé 1 500 kg de plastique des océans. Peut être que cet été votre route croisera celle du kraken : https://www.wingsoftheocean.com/programme-estival-en-details/

L’année 2019, cinquième centenaire de la mort de Léonard de Vinci en France, revêt une signification particulière pour le Louvre qui possède la plus importante collection au monde de peintures de Léonard ainsi que 22 dessins. Le musée trouve en cette année de commémoration l’occasion de présenter au public l'exposition « Léonard de Vinci » (du 24 octobre 2019 au 24 février 2020, dans le Hall Napoléon), qui ne sera accessible que sur réservation d'un créneau horaire. En raison de l’affluence attendue, l’exposition « Léonard de Vinci » (24 octobre 2019 – 24 février 2020) sera accessible uniquement sur réservation d’un créneau horaire pour offrir un meilleur confort de visite.La réservation d’un créneau horaire s’applique à tous les visiteurs, y compris à ceux ayant un accès libre ou gratuit au musée.Ces réservations sont ouvertes depuis le 18 juin sur https://www.ticketlouvre.fr/louvre/b2c/index.cfm . Pensez-y !


 

Festival international de Baalbeck (Liban) du 5 juillet au 3 août 2019 : http://www.baalbeck.org.lb/program-2019/


 

Il y a un demi-siècle Alexandra David-Neel célèbre pour avoir, en 1924, réussi à atteindre la capitale interdite du Tibet et à y séjourner, fière que cet exploit ait été réalisé pour la première fois par une femme, s’éteignait à Digne, dans sa maison de Samten Dzong. Par testament, celle qui a toujours mené sa vie comme elle l’avait choisie, désignera la ville de Digne-les-Bains comme héritière principale de ses biens, manuscrits et droits d’auteur de plus de vingt-cinq titres traduits dans une vingtaine de langues. Fidèle à ses engagements, Digne-les-Bains (04) a ouvert au public la maison et le jardin de cette femme exceptionnelle, depuis le 25 juin dernier. Samten Dzong (Résidence de la Réflexion en tibétain) est l’unique maison qu’ait possédée Alexandra David-Neel tout au long de sa vie centenaire. Cette demeure sera autant un lieu de vie que d’écriture et de travail. David-Neel y exercera sa créativité avec acharnement, concevant les plans d’agrandissement, choisissant la distribution des espaces intérieurs et tous les matériaux de sa construction, de la menuiserie aux couleurs des papiers peints. Elle élèvera une tour dite de la méditation au centre de la maison qu’elle coiffera d’un gyältsän, emblème de victoire tibétain et de la forte dimension symbolique qu’elle souhaitera lui conférer. La concrétisation de cette maison, sans être une fin en soi ou un quelconque achèvement, est toutefois une incontestable victoire pour Alexandra qui en a décidé la réalisation, dessiné les plans à la façon d’un architecte, suivi de bout en bout les travaux, et financé l’acquisition par le seul produit de son travail de femme de lettres. Fidèle aux valeurs d’unicité et de globalité qui lui étaient chères, la maison est une œuvre à part entière, un récit qu’elle donne à voir. Création originale qui lui est entièrement dédiée, le musée permet d’aller à la rencontre d’une Alexandra juvénile déjà déterminée dans les voies qu’elle se choisit, de découvrir des aspects moins connus de sa vie afin d’en révéler la complexité, le modernisme, la radicalité et la force, caractéristiques déterminantes de sa pensée et de ses actes parfois gommés par une image d’Épinal la réduisant à la figure convenue d’une intrépide voyageuse éprise de spiritualité. Des documents inédits (photographies, correspondances...) et objets rapportés de voyages viennent appuyer le propos muséographique, de l’enfance à son dernier grand voyage en Asie. S’appuyant sur la topographie des lieux, la muséographie invite les visiteurs à s’élever dans le bâtiment, par étape, comme le fit Alexandra David-Neel qui ira jusqu’au Pays des neiges. Maison alexandra David-neel, 27, avenue du Maréchal Juin, Digne-les-Bains (04). https://www.alexandra-david-neel.fr/


 

Exposition « Visions Tibétaines », jusqu'au 24 décembre 2019, à la Maison d'Alexandra David-Neel (27, avenue du Maréchal Juin, Digne-les-Bains (04)


 

L'application Départ Demain (https://www.departdemain.com/) est un site de départs en ultra dernière minute qui permet de partir dans les meilleurs hôtels haut de gamme, en France comme à l'étranger. Ce nouvel outil pourra peut être vous intéresser.


 

Comment bien utiliser les nouvelles fonctions du site LeglobeFlyer.com ? ? Une nouvelle page d'accueil a été mise en ligne la semaine dernière. Sous le globe interactif se trouvent dix symboles dont la signification apparaît en passant la souris dessus. Ces dix symboles sont cochés par défaut. A vous de décocher ceux dont vous ne voulez pas dans votre sélection (par exemple, si vous cherchez les articles parlant d'expositions, vous ne garderez que le marqueur « expositions » coché). Et les thèmes ainsi sélectionnés apparaitront alors sur le globe, sous la forme de têtes d'épingle bleu ciel. En passant la souris sur celle-ci, un lien vers l'article apparaitra à son tour, vous donnant accès au reportage par un simple clic. Pour obtenir l'offre complète de ces articles, il me faudra quelques mois pour les reconfigurer un par un en y incluant les marqueurs. Patience ! La suite au prochain numéro...

Le sujet de la semaine n'est pas forcément très gai mais la dernière exposition du musée du quai Branly-Jacques Chirac, intitulée « Palace Paradis », a le mérite de nous faire découvrir les objets en papier des rites funéraires taïwanais. Passionnant !

Yves


 

Classement des dix premiers pays qui ont visité ce site la semaine dernière : 1) France 2) Brésil 3) Canada 4) Italie 5) Chine 6) Japon 7) Suisse 8) Allemagne 9) Belgique 10) Madagascar




Exposition "Palace Paradis" (Musée du quai Branly-Jacques Chirac, Paris, France)


Cet été, Taïwan est à l'honneur au Musée du Quai Branly-Jacques Chirac, à travers une exposition consacrée aux offrandes funéraires en papier. Le sujet sort de l'ordinaire et attise ma curiosité. Et de me rendre sur place afin d'en apprendre plus sur cette seconde vie dont rêvent les habitants de cet Etat souverain d'Asie du Sud-Est. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas bien ce pays, il faut savoir que Taïwan sera officiellement gouverné par le grand frère chinois de 1683 à 1895 (...)


Lire la suite








Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Kevin LABECOT
Disclaimer - Version mobile