Revoir le globe
Top
Retour à l'historique des lettres

Lettre envoyée le 29/07/2019

 

Lundi 29 juillet 2019                                               La Lettre N°440

 

Suite de mes aventures estivales ! On ne répétera jamais assez qu'il faut prendre le temps de vérifier le bon fonctionnement de sa voiture de location. A Nantes, une chose m'a échappé, le réglage en hauteur du volant. Il me fut impossible d'observer le compteur de vitesses caché par ce même volant. Heureusement que mon GPS TomTom m'affiche la vitesse atteinte car au pays du flicage des automobilistes, j'aurais pu très vite subir les radars. A Saint-Malo, je décidai de m'arrêter au Garage Citroen (je pilote une Citroen DS3 cette fois!) au 131, Boulevard Gambetta et tombai sur une charmante Nathalie qui m'ajusta le volant à la bonne hauteur. Dans cette histoire, ce qui me surprit le plus fut l'absence de mode d'emploi du véhicule dans la boite à gants. Pour diner, je fis à deux reprises un petit tour chez Buffalo Grill (situé non loin du Formule 1 où je descends depuis tant d'années!). La carte est généreuse, les mets variés, le personnel très attentionné et souriant, les prix abordables. Le restaurant est très bien climatisé ce qui est appréciable par ces fortes chaleurs et le wifi fonctionne. Le chef sait même préparer une viande « rouge ». Mais alors qu'y a t-il alors de décevant ? La salade abimée (extrémités des feuilles noircies ou morceaux carrément abimés), qui gâche le plaisir de déguster une César Salade par cette canicule. Et qui révèle l'incapacité de ce restaurant à prendre soin de ce genre d'aliments tout en voulant utiliser la salade en question malgré sa détérioration. Une réclamation a été adressée par mes soins au groupe (photo à l'appui). Quant à l'hôtel Formule 1, il est certes basique mais très pratique en ce qui me concerne. Le couple qui tient cette franchise est charmant (l'homme ma fait penser à Philippe Lavil) mais, là encore, quelque chose a changé. Le groupe Accor (propriétaire de la chaine) a décidé de punir tous les clients en supprimant la fourniture de serviettes (certains l'emportaient avec eux) plutôt que de taxer les visiteurs indélicats. On peut certes acheter sa propre serviette au prix de 5€ mais à 45€ la nuitée en haute saison, je trouve cette décision abusive. Ne devra t-on pas bientôt apporter son propre matelas ? Enfin, et à plusieurs reprises, mon regard croisa des cafards, dans les toilettes mais aussi dans la chambre. Bravo au groupe Accor, leader mondial de l'hôtellerie pour la « bonne tenue » de ses établissements ! Quid des Français au volant ? De vrais dangers publics, qui confondent axes routiers et circuits de courses et n'hésitent pas à prendre tous les risques pour passer devant vous : non-respect des distances de sécurité (on vous colle au train pour déboiter au dernier moment!), absence de clignotant en cas de dépassement (et même chose pour se rabattre sur la droite), certains véhicules vous doublent en frôlant votre voiture, j'ai même vu certains automobilistes pressés doubler par la droite, ne laissant pas le temps aux autres de se rabattre. J'ai relevé de rares coups de klaxon, c'est vrai, mais la permissivité des Français au volant est ahurissante : le carburant n'est pas encore assez cher puisque nos concitoyens foncent sur la route plus vite que le chariot de César, se servant de leur voiture comme d'un défouloir, au mépris de la sécurité. La limitation de vitesse est rarement respectée (de toute façon, les Français considèrent la vitesse indiquée sur les panneaux comme une vitesse plancher et non une vitesse maximale!). Amis étrangers, si vous conduisez en France, prenez une assurance tous risques et préparez vos obsèques! (à suivre...)

 

En Californie, les différentes régions n'hésitent pas à informer et sensibiliser les habitants sur la nécessité de protéger leur environnement, tout en s'amusant !Si Santa Monica est mondialement connue pour son emblématique fête foraine sur le Santa Monica Pier, peu sont ceux qui savent que sa Pacific Wheel est la seule grande roue au monde qui fonctionne à l'énergie solaire. A Monterey, L'Exploratorium (https://www.exploratorium.edu/) abrite le Fisher Bay Observatory et les Living Systems galeries où les clients peuvent explorer l'histoire, la géographie et les écosystèmes de la région de la baie.L'industrie de l'hôtellerie de North Lake Tahoe vise à « garder Tahoe bleu » : Northstar California vise une empreinte carbone zéro d'ici à 2030 et Squaw Valley et Alpine Meadows prévoient une énergie 100% renouvelable cette année.Le bureau d'accueil des visiteurs du comté de Tuolumne dans la High Sierra a récemment créé la nouvelle campagne « Tuolumne County is Too Cool to Trash », afin de préserver la propreté et la beauté du comté à la fois pour les habitants et pour les visiteurs. L'Office de tourisme du comté de Tuolumne a également intitulé une page de son Guide des visiteurs de 2019 « Love it Like a Local ».

Après l'annonce en mars dernier de la sortie du premier Guide Michelin consacré à La Californie - seul et unique guide dédié à un Etat américain - le très célèbre guide rouge propose aujourd'hui une sélection de 657 restaurants avec 90 nouveaux établissements distingués par des étoiles. Et la Californie, qui possède désormais 118 étoiles, de se distinguer par plusieurs aspects : L'Etat américain accueille la première femme Chef au monde deux étoiles, Niki Nakayama au N/NAKA de Los Angeles, la seule femme au monde Chef trois étoiles, Dominique Crenn à l'Atelier Crenn et Bar Crenn de San Francisco, le seul restaurant mexicain deux étoiles au monde, le Californios avec le Chef Val Cantu, de San Francisco et le seul restaurant indien deux étoiles au monde, le Campton Place, avec le Chef Srijith Gopinathan, de San Francisco.

 

82% des propriétaires rechigneraient à partir en vacances sans leur animal de compagnie, d'après une étude de Wamiz (https://wamiz.com/). Pour 77% des propriétaires, il est compliqué de partir en vacances avec son animal. Et de toute évidence, il est bien plus compliqué de partir en vacances avec un chat qu'avec un chien. Seuls 8% des propriétaires de chiens trouvent "très compliqué"de partir avec leur chien alors que 25% des propriétaires de chats trouvent "très compliqué" de partir avec leur chat. Pour 77% des propriétaires souhaitant partir en vacances avec leur chien et trouvant cela compliqué, la raison principale en est la logistique (transport et logement). Tandis que pour les propriétaires de chats, il s'agit de problèmes pratiques pour 58% d'entre eux et également de problèmes d'ordre logistiques pour une personne sur deux. Si partir avec son animal semble compliqué, le laisser en garde est-il alors un choix plus facile et rassurant ? Cela ne semble pas être le cas puisque 82% des propriétaires disent se sentir inquiets lorsqu'ils font garder leur petit protégé.Et plus d'une personne sur deux trouve plus difficile de se séparer de son animal que de son conjoint pour les vacances. Se séparer de son petit compagnon à quatre pattes est un vrai crève-cœur et pour 94% il est important de recevoir des photos et nouvelles de son animal pendant leur séjour.Les chiens voyagent plus que les chats ! Au total, 52% des personnes interrogées partent en vacances avec leur animal et parmi elles, la moitié l'emmène systématiquement. Mais à noter une grande différence entre les propriétaires de chiens qui sont 84% à partir avec leur chien contre seulement 34,5% pour les propriétaires de chat.Le gabarit du chien semble influencer dans le choix de l'emmener en vacances puisque deux petits chiens sur trois font partie du voyage tandis qu'un gros chien sur 3 part avec son maître.  Et pour cet été, beaucoup de chiens vont à nouveau profiter de vacances avec leurs maîtres! 62% des propriétaires de toutous ont effectivement déjà prévu leurs vacances en leur compagnie. Les chats seront en revanche beaucoup moins nombreux (22%). 92% des propriétaires privilégient la France lorsqu'ils partent avec leur animal ce qui semble plutôt logique lorsqu'on connaît leurs difficultés logistiques et pratiques. La destination favorite des répondants aussi bien propriétaires de chats que de chiens semble être la campagne pour 57% d'entre eux. Les propriétaires de chiens privilégient ensuite des villes en zones urbaines (44%) suivi de la montagne (44%) et de la mer (37%). Tandis que les propriétaires de chats privilégient ensuite les vacances à la mer (48%), en zone urbaine (27%) et à la montagne (26%). Pour les chiens comme pour les chats, pour un propriétaire sur deux, ce sont les séjours chez les amis et les membres de la famille qui sont les plus fréquents. Les propriétaires de toutous se permettent cependant davantage de logements différents, comme l'hôtel (33% contre 16% pour les chats) ou le camping (30% contre 12% pour les chats). Lorsqu'ils ne partent pas en déplacement ou en congé avec leur chien ou leur chat, 77% des propriétaires d'animaux font appel un proche pour le garder :68% des propriétaires de chats le laissent à la maison et un proche vient le nourrir et lui tenir compagnie tandis que 18% des propriétaires de chiens font de même. Un moyen de garde plus pratique pour les chats, très attachés à leurs repères et leur territoire. Le chien lui demande davantage d'attention et de sorties contrairement à son compère plus indépendant.54% des propriétaires de chiens le laissent chez un proche. Cette solution est à la fois pratique, ne pose pas de souci de confiance et elle est souvent gratuite.Et deux tiers des propriétaires n'ont pas confiance ou pas entièrement dans les professionnels de la garde (parmi lesquelles les solutions payantes, comme les chenils/pensions/hôtels pour chiens (18%) ou chat (8%) ou les pet-sitters qui viennent à domicile ou chez qui on dépose l'animal (8%) sont encore bien minoritaires). Le manque de confiance, le coût et leur disponibilité moins importante en dehors des grandes agglomérations peut aussi expliquer cela.

 

C'est le bon moment pour découvrir Glasgow (Ecosse), celle qu'on surnomme la « belle place verte » avec ses...90 parcs et jardins, ce qui en fait la ville européenne ayant le plus d'espaces verts par rapport au nombre d'habitants.Ville avant-gardiste, accueillante et dynamique, Glasgow vous invite à explorer ses six quartiers emblématiques à l’identité bien marquée : West End le bohème, East End le créatif, South Side le verdoyant, North Glasgow l’énergisant, Finnieston le plus en vogue (et aussi le plus frenchie du Royaume-Uni !) et Merchant City le quartier historique. Devant tant d'engouement, Glasgow se devait d'avoir un guide proposant les adresses incontournables, les nouveautés mais aussi les pépites secrètes de la ville. C'est désormais chose faite avec la sortie du guide Glasgow l'essentiel aux Editions Nomades (http://editionsnomades.com/). L’auteur Virginie Chabrol, photographe française installée à Glasgow, vous dévoile « son Glasgow » hors des sentiers battus. Cet été, plusieurs évènements y ont lieu : Pour sa 6ème édition, le Summer Nights festival (jusqu'au 10 août) propose une programmation de concerts variés dont Burt Bacharach, Teenage Fanclub, Patti Smith et son groupe, The National ainsi que de nombreux

autres artistes... (http://www.whatsonglasgow.co.uk/event/008751-summer-nights-at-the-bandstand). The World Pipe Band Championships (du 16 au 17 août 2019), lui, prendra le relais avec le championnat du monde de cornemuse. L’évènement accueille près de 8 000 joueurs venus du monde entier pour s’affronter sur le Glasgow Green (http://www.theworlds.co.uk). Dans le même temps, les Glasgow Summer Sessions (du 16 au 25 août) offriront une série de concerts d’été en plein air organisés au Bellahouston Park. L'évènement attire jusqu'à 100 000 personnes chaque année qui viennent acclamer de nombreuses stars du rock et leurs performances exceptionnelles. Cette année, le festival accueillera : Mogwai, The Cure, Foo Fighters, the 1975 et de nombreux autres..(http://www.smmrsessions.com/glasgow/welcome). Enfin, du 13 au 15 septembre prochain, Freakender (http://www.freakender.co.uk) présente, sur un programme de 3 jours, un savoureux mélange d'artistes internationaux, de groupes britanniques et de groupes locaux. Pour le plus grand plaisir des amoureux de musique.

L'Enfer est pavé de bonnes intentions ! Ecolo, je le suis depuis bien longtemps et à ma manière, en ne jetant pas mes déchets n'importe où, en éteignant la lumière dans les pièces inutilisées ou en coupant l'eau de ma douche lorsque je me savonne. Ce n'est pas pour cela que j'avalise les propositions délirantes de certains ayatollahs de l'écologie dans notre pays qui vont jusqu'à proposer de faire disparaître les vols court-courrier en France et de les remplacer par le TGV. Dans l'immédiat, nos élites, jamais à court d'idées lorsqu'il s'agit de piquer l'oseille dans la poche des braves gens, viennent de voter ...une taxe sur le transport aérien (sous la forme d'une taxe sur le prix du billet). A quand l'interdiction de lâcher des pets pour les bovins ? Pauvres bêtes...

Le guide des road trips publié par Visit California, «Road Trips en Californie : 50 Aventures Inoubliables », est une véritable source d'information et d'inspiration pour tous ceux qui envisagent de parcourir les routes du Golden State. Ce guide de 100 pages retrace 50 itinéraires détaillés sur plus de 24 000 kilomètres de routes en bord de mer, au milieu du désert, en pleine montagne ou bien plus encore, présente l'abondance et la diversité de la Californie, avec des informations sur 634 spots incontournables, des conseils pratiques sur 97 musées et attractions en bord de route, 92 restaurants, 54 hébergements et 36 parcs d'État et parcs nationaux. Ce guide donne de précieux conseils pour parcourir aussi bien les routes emblématiques telles que la Highway 1 et la Route 66 que celles moins connues de l'État et qui offrent des activités insolites comme l'observation des étoiles dans le sud de la Californie,un itinéraire à la découverte des plages cachées, une visite guidée dans la Silicon Valley, les meilleurs spots pour voir des cascades, les principales attractions de la Golden Chain Highway et comment explorer les nombreuses régions viticoles de la Californie. 13,70€.

Les éditions du BRGM enrichissent leur collection des Curiosités géologiques avec la parution d’un guide sur la Corrèze. Ecrit par deux géologues originaires de la région, ce livre est une invitation à la promenade et à la découverte du sous-sol du département. Les maisons pittoresques de Collonges-la-Rouge, les plateaux ouverts et les chaos granitiques du plateau de Millevaches, la butte de Turenne, les vallées encaissées et les forteresses médiévales de la Xaintrie... La Corrèze est un département d’une très riche diversité qui accueille certains des plus beaux villages de France. Fruit d’une histoire géologique complexe de plus de 500 millions d’années, son territoire recèle des curiosités environnementales majeures et des ressources minérales qui ont façonné l’économie de nombreuses communes. Cet ouvrage fait partie de la collection Curiosités géologiques proposée par les Éditions du BRGM, qui comporte 24 titres. Curiosités géologiques de la Corrèze, par Nicolas Bost et Nicolas Charles. En vente aux Éditions BRGM. 2019 - 114 pages – 19€

Deux collections cohabitent aux éditions BRGM (https://www.brgm.fr/editions/ouvrages-cartes-brgm-editions) : la collection « Curiosités géologiques » (qui propose des guides invitant à découvrir l'histoire archéologique et les sites spectaculaires de 18 territoires, illustrés de photos de schémas et de cartes, et parfaits compléments aux ouvrages touristiques. Un aperçu de la biodiversité permet aussi de mieux comprendre les milieux naturels locaux) et la collection « Guides géologiques » (découverte d'une région à travers l'originalité de sa géologie, ou comment lire un paysage par son relief, ses roches et sa végétation, apprendre à décrypter l'empreinte historique du lieu. 17 guides destinés aux randonneurs et aux amoureux de la nature sont ainsi disponibles avec des itinéraires détaillées et sélectionnés pour leurs accessibilités.

Une agence de voyages et d’escapades, la 4L Tour (https://4ltour.com/) située à Lille, est dédiée uniquement à la Renault 4L : Symbole de liberté pour de nombreux rallyes, voiture idéale pour les passionnés de mécanique, la 4L est la voiture de toute une génération de Français. Elle représente tout un art de vivre empreint de liberté et d'aventure. La Renault 4L, tout le monde voit à quoi elle ressemble, mais tout le monde n’a pas eu la chance d’en conduire une un jour. Star des années 60 et en tête des ventes de 1962 à 1965, elle était autant la voiture de la gendarmerie que celle de tous les Français. Chaque pièce de la « Renault 4 » pouvait être changée en quelques minutes, un gage de longévité qui explique le nombre de modèles encore en circulation 60 ans plus tard. Située dans la région de Lille, au nord de Paris, 4L TOUR, est une authentique agence de voyages, qui a choisi d’axer ses propositions sur la mythique Renault 4L. Cette voiture populaire, la toute première traction avant commercialisée, associant simplicité et praticité, avait su séduire les Français, sans jamais les décevoir. Comme un hommage, l’agence 4L propose des voyages et des escapades au volant d’anciennes Renault 4L parfaitement rénovées. Des voyages ou des virées hors du temps, permettant d’associer en toute sécurité le plaisir du voyage en 4L, la découverte des Hauts-de-France et la part d’aventure humaine qui sommeille en chacun de nous. Du 09 au 30 juillet 2020 se déroule la 1ère édition du 4L Tour Europe®, avec 100 participants au départ, et au programme 7 000 kilomètres parcourus à travers l’Europe. 22 jours hors du commun entre étudiants, diplômés, actifs et parfois retraités. Ce Raid est ouvert aux voyageurs disposant de leur propre Renault 4L. Il est également possible d’y participer en louant une 4L à notre partenaire LOUE TA 4L. Un intérêt pour la découverte, l’aventure et la nature est indispensable. Forfait de 2 790 € par équipage de 2 personnes.

Disparition des petits campings français : L'étude « Les Français et les vacances »(réalisée du 14 au 15 mai dernier), menée par l'institut Ifop pour l'Unat, Union nationale des associations de tourisme et de plein air, et la Fondation Jean-Jaurès, dont nous publions les résultats en exclusivité, pointe du doigt cette tendance. 65 % des Français avouent avoir déjà renoncé à prendre des vacances pour des raisons financières, et 4 sur 10, de manière répétée. Ce taux de renoncement « fréquent » grimpe même à 61 % chez les Gilets jaunes pour lesquels il devient une norme, vécue comme une « injustice sociale », selon les auteurs de l'étude. S'offrir quelques jours au camping, le mode de vacances historiquement le plus populaire, serait-il devenu un luxe? Pas tout à fait, mais l'offre se réduit progressivement à peau de chagrin. En 2001, les campings classés une et deux étoiles représentaient 65 % du parc, ils ne sont désormais plus que 29 % et les établissements haut de gamme, de trois, quatre ou cinq étoiles, gagnent chaque année du terrain. Les quatre étoiles sont même aujourd'hui deux fois plus nombreux que ceux affichant une modeste étoile.

Tous les mercredis du mois d'août, le Palais de la Porte dorée (Paris 12è) ouvre ses portes gratuitement de 17h30 à 21h00 pour des nocturnes exceptionnelles :Voyage musical entre Paris et Londres, plongée inédite pour tout savoir sur l’eau, cours de danse en plein air… il y en aura pour tous les goûts avec les expositions Paris-Londres. Music Migrations au Musée de l’histoire de l’immigration, AQUA L'eau de haut en bas, à l’Aquarium tropical et Poisson Lune, la terrasse éphémère installée sur le parvis de la Porte Dorée pour profiter de cet incroyable monument Art-déco tout au long de l’été. http://www.palais-portedoree.fr/

Nouvelles modalités d'obtention des visas Chine et Thaïlande : la Chine exige désormais aux voyageurs français âgés de 14 à 70 ans inclus de se déplacer dans un centre de visas chinois pour l'enregistrement des empreintes digitales. Quant à la Thaïlande (pour les séjours de plus de 30 jours uniquement), elle a mis en place le remplissage obligatoire d'un formulaire en ligne de demande de visa, incluant le paiement en ligne des frais d'ambassade.

Et pourquoi pas nous rendre cette semaine dans un zoo austral, celui de Santiago du Chili par exemple, avec pingouins, flamants roses andins, grenouilles de Darwin, renards gris d'Amérique du Sud et grand tatou velu ? Cette idée tout « bête » m'est venue le mois dernier et je vais la partager avec vous. Bonnes vacances !

Yves

Classement des dix premiers pays qui ont visité ce site la semaine dernière : 1) France 2) Japon 3) Canada 4) Belgique 5) Suisse 6) Ukraine 7) Espagne 8) Italie 9) Etats-Unis 10) Cameroun




Parc zoologique de Santiago du Chili (Chili)


C'est l'hiver austral au Chili et mon passage à la capitale me conduit cette fois au parc zoologique. Celui-ci, d'une superficie pratiquement de cinq hectares est situé au pied de la colline San Cristobal et fut inauguré en 1925. Il abrite plus d'un millier d'animaux et rassemble au total 158 espèces animales chiliennes, y compris des espèces rares ou menacées d'extinction (...)


Lire la suite








Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Kevin LABECOT
Disclaimer - Version mobile