Revoir le globe
Top
Retour à l'historique des lettres

Lettre envoyée le 07/10/2019

 

 

Lundi 7 octobre 2019                                                                         La Lettre N°450

 

J'ai bouclé la plus grande partie de mon séjour en Savoie et il va me falloir songer à regagner dans quelques jours ma base parisienne pour assurer la reprise de mes vols. Mon arrivée la semaine dernière à Bourg-Saint-Maurice m'a apporté les premières pluies et j'ai du m'organiser pour mes prises de vue extérieures mais qu'importe, tant que l'enthousiasme est là...Peut être ne vous l'ai pas assez dit mais je joins désormais à mes articles, du moins lorsque le thème s'y prête, des vidéos de 5 à 12 minutes en moyenne, qui peuvent offrir une approche plus ludique avant d'entamer la lecture de mes longs articles. Je réalise moi-même ces petits films avec le lot habituel d'imperfections que je tente de corriger jour après jour.

 

Parce que la guerre a souvent été l’apanage de castes privilégiées et parce qu’ils tiennent par- dessus tout à se distinguer des civils et à valoriser leurs triomphes, les soldats ont toujours eu le goût de la parure et sont attachés à la beauté, à la qualité, voire à la richesse des armes, pièces d’équipement ou accessoires qui marquent leur statut autant qu’ils servent leur métier. C’est à la découverte de ces objets d’exception qu’invite cette nouvelle exposition du musée de l’Armée, «  Les Canons de l'élégance » du 10 octobre 2019 au 26 janvier 2020. Croisant plusieurs approches, historique, anthropologique et esthétique, l’exposition met en relief la façon dont les fastes guerriers contribuent à l’éclat et à la légitimité du pouvoir politique, comment ils récompensent le mérite et répondent au désir d’assimilation ou de distinction au sein du groupe. Plus de 200 chefs-d’œuvre d’armurerie ou d’arquebuserie, mais également d’orfèvrerie, de broderie, de tabletterie ou de sellerie, issus pour la plupart des collections du musée de l’Armée permettront aux visiteurs de s’émerveiller devant ces bijoux, accessoires de mode ou pièces de haute couture... tous réservés à l’usage exclusif des guerriers d’hier et d’aujourd’hui. Des prêts prestigieux des maisons Jean-Paul Gaultier, Arthus Bertrand, Raf Simons ou encore Dries van Noten viennent habiller et soutenir le propos de l’exposition. Musée de l'Armée, Hôtel des Invalides, 129 rue de Grenelle à Paris (7è). https://www.musee-armee.fr/au-programme/expositions/detail/les-canons-de-lelegance.html


4è édition du Whisky Live, du 10 au 12 octobre, de 17h à 23h, au Seaside Pavilion de Beyrouth (Liban). http://www.whiskylivebeirut.com/en/event/whiskyLiveBeirut-2019-Whisky-Live-Beirut . A consommer avec modération !

12è édition du Festival Vent de Grève, à Plestin-les-Grèves (22) les 12 et 13 octobre sur la plage de Saint-Efflam : Porté depuis 12 ans par l’Office de Tourisme Bretagne Côte de Granit Rose, le festival de cerfs-volants Vent de Grève met à l’honneur la Lieue de Grève, l’une des plus grandes baies de Bretagne. Tous les ans, au début de l’automne, les plages de Saint-Michel en Grève et de Plestin-les-Grèves (chaque année, une des deux communes reçoit la manifestation) deviennent le théâtre d’un magnifique spectacle du vent, où des dizaines de cerfs-volants viennent animer la baie, déjà bien connue des passionnés de voile et d’activités nautiques.  

En 2019, le thème célébré est celui de "La Liberté", en référence aux 75 ans du Débarquement (et de la Libération) sur la Lieue de Grève. Un concours récompensera alors le plus beau cerf-volant sur cette thématique. Pour le bonheur de tous, des animations émailleront tout le week-end, festivités qui auront lieu dans les airs, sur la plage et sur l’eau. Initiation à la voile, à l’accrovoile (l’escalade dans la mâture d’un voilier est la grande nouveauté de cette année !), au kitesurf, au parapente, au longe côte ou au velek’tro, ballets de cerfs-volants, jardins du vent, structure gonflable, ateliers de construction de cerfs-volants et d’éoliennes, concerts cuivrés du Big Band de l’Ecole de Musique du Trégor et du groupe lannionnais Sulfate de Cuivres…la programmation 2019 invite au vol libre de l’imagination !

 

Quoi de neuf à Montpellier (34) ? Pas moins de 13 festivals sont proposés par la ville jusqu'à octobre dont Les internationale de la Guitare - La 24ème, qui se déroule jusqu'au 12 octobre! Découvrez des grands noms de la musique, des concerts et rencontres musicales à Montpellier et sa Métropole. Cinemed - La 41ème édition du Festival International du Cinéma Méditerranéen- se déroule ainsi du 18 au 26 octobre à Montpellier. Grand rendez-vous annuel des cinématographies de la Méditerranée avec plus de 200 films projetés et de nombreux invités officiels. Prenez réellement le temps de découvrir notre territoire en favorisant les moyens de transports doux de Montpellier vers les villes de la métropole. L’office de tourisme Montpellier Méditerranée Métropole, qui vient d’être labellisée « Label Vélo » classé en catégorie I, certifié NF Service et reconnu Qualité Tourisme, vous propose par exemple, dans une logique de « Slow tourisme » et de respect de la nature, des parcours à Vélo autours de la métropole. Dans la métropole, les produits locaux sont mis en valeur: la Fête de l'olive, en octobre à Pignan, ou la Fête du miel, en octobre à Cournonsec... la Fête des vignes, en novembre à Montpellier, la Fête de la truffe, en janvier à Saint-Géniès-des-Mourgues …chaque territoire a sa fête du terroir ! L’occasion aussi de découvrir le patrimoine avec la cathédrale Saint-Pierre de Maguelone, lieu tout à la fois historique et magique, ou bien encore Pignan, petit village médiéval et l’abbaye de Vignogoul, dont l’église se visite et accueille concerts, chorales et danses sacrées...tout le charme de nos campagnes à quelques minutes de la Métropole. Enfin, à partir du 28 novembre, trois jours cœur de ville en lumières (trois jours de spectacles, sons et lumières) et une autre façon de découvrir le patrimoineà travers cette grande fête gratuite ouverte à tous. Montpellier c’est aussi le lancement des illuminations de noël et des hivernales du 28 novembre au 28 décembre 2019, pour vivre la magie de noël sur l'Esplanade Charles de Gaulle ! Les Hivernales proposeront à cette occasion un marché de Noël du Sud avec les spécialités régionales à l'honneur, des nocturnes les vendredis et samedis, et l’opportunité de déguster nos produits locaux et de savourer les marrons chauds au son des chants de noël.

« La Grande Débarque »,l’événement qui se célèbre simultanément à Paris et en Normandie, l’ouverture de la saison de la coquille Saint-Jacques de Normandie…remet cela du 11 au 27 octobre deux semaines durant lesquelles nos délicieuses nacrées se donneront à voir et à manger, de façon chaleureuse et bon enfant, dans les restos, les bistrots et même dans les bars … dans les poissonneries, sur les marchés et aussi à bord d’un Fish Truck itinérant. https://www.lagrandedebarque.fr/


La Cité de l’Économie Citéco (Paris) accueille Michael Goodwin, auteur du Best-seller ECONOMIX le 8 octobre à 14h30 dans l'Auditorium, avec pour objectif de Rendre accessible 400 ans d’économie au plus grand nombre en toute simplicité et avec humour ? C’est le pari réussi de Michael Goodwin, passionné d’histoire et d’économie, et de son roman graphique devenu culte. A l’occasion de la venue exceptionnelle en France de Michael Goodwin, auteur de la truculente bande dessinée ECONOMIX, ce dernier racontera sous la forme d’une conférence animée plusieurs moments clés de notre histoire économique. Comment mettre l’économie en images et en récit ? Comment la partager et la raconter aux plus jeunes, aux curieux, aux aguerris ? De Keynes à Thomas Piketty, en passant par l’économie féministe, la crise de 2008 et les enjeux du monde de demain, l’économie mise en bulles par Goodwin invite à une exploration humoristique de notre histoire. Entrée libre sur réservation.https://www.citeco.fr/


Quels sont vos droits en forêt ? Il est préférable de marcher sur les sentiers pour éviter l'érosion des sols, mais on peut s'en écarter pour cueillir des champignons. Lisez bien les panneaux qui peuvent restreindre l'accès au sous-bois pour des raisons de sécurité. Vous pouvez laisser votre chien en liberté en le gardant à 100 mètres maximum de vous (excepté du 15 au 30 juin, si vous quittez les sentiers, à cause de la nidification des oiseaux et la mise bas des mammifères). Le chien doit en revanche être tenu en laisse dans les espaces protégés. On ne peut pas aller n'importe où en VTT ou à cheval. Mieux vaut respecter les panneaux de restriction et ne pas circuler dans les sous-bois ou dans les parcelles de forêt. Quant aux quads, motos et voitures, ils sont interdits d'accès quelle que soit la forêt (publique ou privée) et le véhicule à moteur. On ne doit pas emprunter les chemins des forêts domaniales ou les chemins non carrossables. Mieux vaut adopter un comportement citoyen (pas de feu ni de barbecue, ni de dépôt de ses déchets, ni de prélèvement de terre pour son jardin,ni ramasser du bois mort, ni cueillir les fruits près du sol). On peut par contre cueillir des champignons mais avec modération et uniquement dans les forêts publiques ou communales. Ou même myrtilles et autres petits fruits rouges (sauf si un arrêté municipal ou préfectoral précise le contraire) ou cueillir des fleurs (sauf s'il s'agit de plantes protégées, au nombre de 400 sur le territoire), y compris le muguet sauvage en quantité raisonnable, ou encore ramasser des escargots (sauf du 1er avril au 30 juin, période de reproduction). Il est aussi toléré d'installer son camping-car sur une route forestière sous certaines conditions (http://www.onf.fr). En revanche , il est interdit de couper son sapin de Noël ou d'en déraciner un. Pour terminer, notez ces quelques applications utiles : http://www.cnpf.fr, http://www.ecologique-solidaire.gouv.fr et http://www.onf.fr

C'est la rentrée, découvrez l'argus des députés (https://www.contribuables.org) gracieusement offert par Contribuables associés !

Ne plus avoir besoin de descendre de son véhicule pour faire le plein est désormais possible grâce à l'application pour smartphone, Smilee. Actuellement testé dans une quinzaine de stations-service en France, cette application est une copie grand public de JustBip Assistance (https://www.justbip.com/), un concept destiné aux personnes à mobilité réduite. A suivre...

Du 10 octobre 2019 au 23 février 2020, le musée des Avelines, en partenariat avec le Mobilier national, fait revivre, au travers de l’exposition « Les derniers feux du palais de Saint-Cloud », les fastes du palais à son apogée, à la fin du règne de Napoléon III, et avant l’incendie qui ravagera l'édifice en octobre 1870. La scénographie de l’exposition s’attache à mettre en relation les photographies de Pierre-Ambroise Richebourg, provenant d’un rare album consacré au palais de Saint-Cloud sous le Second Empire et acquis par le musée des Avelines en 2014, avec une centaine d’oeuvres et objets sauvés provenant du palais et principalement empruntés ici aux collections du Mobilier national. L’exposition présente près de 100 œuvres et objets provenant du palais de Saint-Cloud, évacués avant l’incendie vers Paris dès août 1870 à la demande de l’impératrice Eugénie et avec le soutien zélé du commandant Armand Schneider, régisseur du palais, ou des équivalences quand ceux-ci ont disparu. Les différents espaces de l’exposition inviteront les visiteurs à une promenade dans les appartements impériaux de Saint-Cloud, évoqués par de grandes reproductions photographiques avec en contrepoint les meubles, vases, tapisseries, tableaux, sculptures, volontairement choisis par le couple souverain très attaché à cette demeure. Si l’exposition propose une histoire du goût sous le Second Empire, elle est aussi une invitation à la promenade dans les allées du parc de Saint-Cloud, proche du musée des Avelines, le Domaine national de Saint-Cloud s’associant au projet avec la reproduction en grand format in situ des vues extérieures de l’album Richebourg pour une meilleure appréhension de l’espace. Musée des Avelines, musée d’art et d’histoire de Saint-Cloud , Jardin des Avelines 60, rue Gounod - 92210 Saint-Cloud 01 46 02 67 18. http://www.musee-saintcloud.fr/


A l’occasion de la Journée mondiale de l’œuf (World Egg Day), qui se déroule traditionnellement le second vendredi du mois d’octobre, le Château du Clos de Vougeot, siège des Primats de Bourgogne, haut-lieu de la gastronomie française (dont l'œuf en meurette est l’un des plats signature), lance les Journées mondiales de l’œuf en meurette. En partenariat avec Poulehouse, jeune pousse dédiée à la production de « l’œuf qui ne tue pas la poule », et Seb, fleuron bourguignon des arts culinaires, l 'équipe du Château et de la Confrérie ont souhaité imaginer un événement unique, un rendez-vous récurrent, qui, année après année, mettra en valeur le savoir-faire culinaire français et fera rayonner la célèbre recette bourguignonne. Cette initiative est née d’une réflexion menée avec l’association Matrice, issue de la célèbre Ecole 42, avec laquelle le Château a travaillé durant plusieurs mois sur la conception d’une matrice du patrimoine gastronomique et culturel, et sur les éléments clés qui symbolisent ce dernier dans la mémoire collective et dans le quotidien des Français comme des gastronomes du monde entier. La recette de l’œuf en meurette, servie dans plus de 300 restaurants à travers le monde, est l’un de ces derniers.

Les deux journées de l’événement, les 11 et 12 octobre, seront notamment ponctuées de l’organisation de la première édition du Championnat du monde de l’œuf en meurette, championnat au cours duquel s’affronteront des chefs de renom qui proposent d’ores et déjà ce plat à leur carte, et qui le revisiteront pour l’occasion. Leurs recettes signature seront dégustées par un jury exigeant, attaché à la tradition comme à l’innovation gastronomique, et composé de Marc Meneau, Louise Petitrenaud, Éric Briffard, Bertrand de Vilaine, Jean-Robert Pitte, Éric Kayser, Alexander Lobrano, Guillaume Long, Olivier Walch, Thierry Geffrotin, Bruno Blancho, Vincent Barbier. https://www.meurette.fr

Face aux manquements grandissants de La Poste française (perte de courriers et de colissimos...), il est bon d'avoir une alternative. Mondial Relay (https://www.mondialrelay.fr/) pourrait en être une. En effet, le service de livraison en Points Relais a été créé en 1993 tandis que la société Mondial Relay est née quatre ans plus tard et a ouvert les services en Points relais à l'ensemble des acteurs travaillant dans la vente à distance. Et de mettre en 2003 son réseau français de Points Relais à la disposition de Kiala dans le cadre d'un partenariat, jusqu'en 2011. L'entreprise compte plus de 650 salariés, 26 agences de distribution, quatre plateformes de correspondance (deux en France, une en Belgique, une en Espagne), fait appel à 1 000 transporteurs, et a livré 60 millions de colis en 2017. Elle gère un réseau de plus de 6 300 Points Relais en France. Les amis qui l'on essayé ont été très satisfaits de leurs services. Pourquoi ne pas essayer ?


Il n'y a pas que les châteaux en Val de Loire, en effet de nombreuses activités se sont développées sur le territoire. Profiter de son séjour pour vivre une expérience inédite à travers des loisirs au plus près de la nature ajoute du piment aux vacances. L'Office de Tourisme de Blois-Chambord Val de Loire et six partenaires de loisirs en sont convaincus et vont le faire savoir. Par-delà ses châteaux et son patrimoine culturel et historique, le territoire Blois-Chambord bénéficie aussi d'une situation géographique unique qui en fait le poumon vert de la région. Des étangs sauvages de Sologne aux rives paisibles des bords de Loire, des forêts épaisses et giboyeuses de Chambord aux jardins ouvragés des châteaux de Beauregard ou de Chaumont, des eaux bleutées du fleuve royal - La Loire, le territoire Blois-Chambord offre une biodiversité exceptionnelle, propice aux activités en plein air. Une pause à seulement deux heures du périphérique parisien ! Et ici, tous les goûts sont dans la nature : les sentiers pieds nus de "Loisirs Loire Valley" pour les amateurs de sensations nouvelles, s'évader sur le plus grand fleuve sauvage de France en canoë avec « Loire Kayak » en partant par exemple de l'ancien port de Chambord, voler au-dessus des châteaux de la Loire avec un autogire de la « Maugerie », rouler à vélo à la découverte de la Loire sur des parcours spécifiques complétant l'offre de « l'Observatoire Loire » pour comprendre les richesses de ce fleuve, ou encore se laisser porter par le vent en montgolfière en survolant des paysages incroyables avec « Aérocom » et découvrir les richesses du patrimoine vue d'en haut par les « Compagnons du vent ». Se laissant porter par ses sensations, le visiteur découvre à pied, à vélo, sur l'eau ou dans les airs, les trésors de la destination Blois-Chambord, son patrimoine historique et architectural, ses châteaux, ses villages en vivant une expérience qui restera gravée dans sa mémoire. Le temps d'une escapade, ou pour un voyage plus long, en amoureux ou en famille, le territoire déroule le tapis "vert" aux amoureux d'un tourisme durable et respectueux de la nature. Pourquoi ne pas y passer un week-end ? https://www.bloischambord.com/carnet-d-ambiances/vivez-une-experience-loisirs-nature


Les autorités sanitaires américaines alertent la population contre un risque accru de développer une infection au cerveau par les piqûres de moustiques. Ces derniers peuvent notamment provoquer l’encéphalite, une maladie qui peut vous tuer en quelques jours. Les moustiques tigres ne sont pas les seuls à mettre nos vies en danger. Les autorités sanitaires de Floride viennent de découvrir que les piqûres des autres moustiques peuvent, elles aussi, dégénérer. WebMD, site médical, parle d’infection et de gonflement du cerveau par des virus transmis via les moustiques. Les scientifiques ont fait cette découverte grâce aux poulets sentinelles, des espèces régulièrement attaquées par les moustiques. "L’encéphalite équine orientale (EEO) a été détectée chez plusieurs poulets sentinelles", explique le département de la santé de la Floride du comté d’Orange. Cette maladie, potentiellement mortelle, est aussi transmissible aux humains. En outre, les autorités ont également détecté le virus du Nil Occidental en testant régulièrement les poulets sentinelles. Cette maladie se contracte, elle aussi, par les piqures de moustiques. Après des tests positifs pour l’encéphalite chez les poulets sentinelles, le ministère de la Santé de Floride a déclaré que le risque de transmission à l’homme a augmenté. À ce jour, environ sept cas humains sont recensés chaque année aux États-Unis. Si l’encéphalite équine orientale s’avère rare, elle n’en demeure pas moins dangereuse. En effet, cette maladie s’attaque au système nerveux central, et fait enfler le cerveau. Environ un tiers des personnes qui contractent cette pathologie y succombent. Quant aux survivants, ils gardent des séquelles neurologiques à long terme. Actuellement, les autorités sanitaires sont en état d'alerte aux États-Unis. Pour limiter le danger, ils ont délivré quelques recommandations aux habitants du New-Jersey, du Michigan et du Massachusetts, zones particulièrement à risques. À savoir, éviter toute activité en extérieur au crépuscule et à l'aube, et vaporiser son corps et ses vêtements de spray anti-moustique à base de DEET avant de sortir de chez soi. Ils conseillent également d'éviter les points d'eau stagnante, où les moustiques abondent. Les symptômes surviennent généralement quatre à dix jours après la piqûre du moustique infecté. Si vous êtes concerné, vous risquez de souffrir de céphalées soudaines, de fièvre, suivis de frissons et de vomissements. Des signes plus violents peuvent aussi se manifester. Les autorités de Floride évoquent des crises d'épilepsie ou encore un coma. "C’est une des infections transmises par les moustiques les plus mortelles", indique le Dr William Nettleton, Directeur médical du Comté de Kalamazoo, à NBC News.

Dana-Farber (https://www.dana-farber.org/newsroom/news-releases/2019/new-blood-test-capable-of-detecting-multiple-types-of-cancer/) a présenté le 28 septembre dernier au congrès 2019 de la Société européenne d’oncologie médicale (ESMO) un test sanguin qui a su déceler une vingtaine de tumeurs cancéreuses avec un haut degré de précision en analysant l’ADN qui influe sur l’activation ou non des gènes. Le test a été appliqué à près de 3600 échantillons de sang dont certains provenaient de patients atteints de cancers, et d’autres, de personnes en bonne santé. Et ce test d'être parvenu à capter un signal de cancer provenant des échantillons de patients et à identifier correctement le tissu d’origine du cancer. Selon les chercheurs, le test est capable de restituer un résultat fiable en présence de cancer. En outre, il peut aussi localiser l’emplacement et le stade de la tumeur, en plus de son tissu d’origine. Le test élaboré par Dana-Farber analyse l’ADN que les cellules cancéreuses (ou non) libèrent dans le sang du patient. Leur technologie met l’accent sur les modifications de l’ADN qu’implique le cancer, connues sous le nom de groupe méthyle. "Les groupes méthyles sont des unités chimiques qui peuvent être attachées à l'ADN, dans un processus appelé méthylation, précise l’institut. Le but étant de contrôler quels gènes sont "actifs" et quels gènes sont "inactifs", soit de déterminer le type de cancer". Le test sanguin a su définir 20 types de cancers différents, dont notamment, les tumeurs cancéreuses du sein, le cancer colorectal, le cancer œsophagien, le cancer de la vésicule biliaire, le cancer cervico-facial, celui du poumon, ainsi que la leucémie, et le cancer des ovaires et du pancréas. L’efficacité du test était de 99,4 %. En clair, seulement 0,6 % des résultats indiquaient à tort qu’un cancer était présent. Quant aux stades d'avancement des cancers, le test peut aussi les identifier plus moins efficacement. La sensibilité du test permettant de détecter des cancers aux taux de mortalité élevé était de 76 %, selon l’institut. Dans ce groupe, la fiabilité était de 32 % pour les patients atteints d’un cancer de stade I ; 76 % pour ceux qui ont atteint le stade II ; 85 % pour le stade III et 93 % pour le stade IV.Pour 97 % des échantillons de sang, le test a su révéler le tissu d’origine du cancer. Le test a donc correctement identifié l’organe dans lequel la tumeur a commencé son développement.Les chercheurs concluent en affirmant que si ce test était régulièrement utilisé, les patients pourraient bénéficier d’un traitement à un stade plus précoce de la maladie. Le cancer aurait alors plus de chance d’être neutralisé avant qu’il ne se développe davantage.


Partant du principe que le pire n'est jamais sûr, je poursuis ma conduite en montagne savoyarde, de lacet en lacet, de cols en cols, en prenant bien soir de conserver ma droite. Justement, c'est dans le Beaufortain que je vous emmène cette fois-ci, une bien belle région, avec son Col du Pré et ses paisibles vaches. Quant à moi, j'entame aujourd'hui la dernière semaine de ce superbe voyage.

Yves


Classement des dix premiers pays qui ont visité ce site la semaine dernière : 1) France 2) Belgique 3) Canada 4) Japon 5) Italie 6) Suisse 7) Brésil 8) Cameroun 9) Espagne 10) Corée du Sud


 




Le Beaufortain (Savoie, France)


Partons aujourd'hui dans le Beaufortain, un pays situé près d'Albertville et qui offre ses petits villages typiques de montagne, ses vallées, ses cols et ses somptueux panoramas. Je visiterai tour à tour Hauteluce, Beauford, Arêches, Boudin, le col du Pré et le barrage de Roselend. Un périple de quelques heures sous un soleil radieux et à l'air pur. J'observerai ici et là le sommet du Mont-Blanc au loin, en arrière-plan des alpages et de ses vaches à cloche, dont le lait est transformé en d'incomparables fromages. En voiture ! (...)


Lire la suite








Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Kevin LABECOT
Disclaimer - Version mobile