Revoir le globe
Top
Retour à l'historique des lettres

Lettre envoyée le 11/11/2019

 

 

Lundi 11 novembre 2019                                                                        La Lettre N°455

 

C'st hier, dimanche, que je suis arrivé à Paarl pour trois jours. Si ma route depuis Clanwilliam fut très agréable, il me fut impossible de trouver mon hébergement d'après les détails de ma réservation transmis par Agoda. Faute de disposer d'une adresse claire ou de pouvoir joindre par téléphone l'établissement en question, je me résolvais à filer au premier commissariat de police venu. Après tout, les policiers connaissent bien leur ville. Je fus très gentiment accueilli, et un quart d'heure plus tard, l'un des policiers comptait déjà en...japonais. Il est vrai que faute de pratiquer l'Afrikaan ou le Koso, je les avais gratifié de quelques mots en langue japonaise, ce qui avait contribué à dérider tout le monde. Et de m'annoncer qu'une patrouille de police m'escorterait jusqu'à ma guesthouse. Dans cette histoire, la seule à avoir l'air un peu inquiète lors de ma venue fur la propriétaire des lieux....

 

Du 7 novembre 2019 au 10 février 2020, découvrez « Officier & gentleman au 19è siècle : la collection Horace His de la Salle » dans la Rotonde Sully Nord du Musée du Louvre (Paris). L’importance du rôle des collectionneurs privés dans la constitution des collections publiques de dessins en France est bien connue grâce, notamment, à de nombreux hommages rendus à Everard Jabach, Pierre-Jean Mariette, Étienne Moreau-Nélaton ou Philippe de Chennevières. Pourtant, seule une petite présentation au musée des Beaux-Arts de Dijon en 1974 a évoqué l’action déterminante d’un des plus généreux donateurs des musées français, toutes époques confondues, Aimé Charles Horace His de La Salle (1795-1878), connu comme amateur de dessins, mais aussi de sculptures et d’objets d’art. Parmi d’autres musées français, c’est avant tout le Louvre qu’il a souhaité enrichir, avec les dons et legs de 21 tableaux et de près de 450 dessins de toutes les écoles. Afin de donner une image fidèle du goût du collectionneur, son caractère interdisciplinaire sera mis en avant avec la participation de quatre départements du Louvre : les Arts graphiques (67 dessins et une miniature), les Peintures (quatre tableaux), les Sculptures et les Objets d’Art (sept plaques et sculptures de la Renaissance). Ce fonds majeur sera complété par plus d’une quarantaine d’emprunts significatifs d’autres musées d’élection d’His de La Salle : Alençon, Dijon, Lyon, l’École des Beaux-Arts. https://www.louvre.fr

 

La troisième édition de FINE ARTS PARIS aura lieu au Carrousel du Louvre (Paris) du 13 au 17 novembre. Ce rendez-vous maintenant incontournable et élégant des beaux-arts (dédié à la peinture, au dessin et à la sculpture), s'ouvre en 2019 à d'autres spécialités comme la tapisserie, la céramique ou l'archéologie. Fort de son succès, dix nouveaux marchands rejoignent l'aventure sur une totalité de 46 grands marchands internationaux. Avec pour fil conducteur : la qualité, tous s'évertuant à présenter leurs plus belles pépites et des chefs d'oeuvres rarement vus. Pendant cinq jours, si tous les fervents d'art se délectent des trouvailles des spécialistes, c'est aussi sur le concept novateur du Salon du Dessin et sur l'occasion de découvrir autrement les collections d'une institution. Cette année, pour invité : LA PISCINE DE ROUBAIX, en une mise en lumière d'oeuvres fortes de céramique, de sculpture même inédite, de textile, de mode, de peinture & de chefs d'oeuvres emblématiques.
 De cette passerelle entre les marchands et les institutions, dont les organisateurs de FINE ARTS PARIS ont à eux seuls la clef, se tient aussi un parcours hors-les murs : LA SEMAINE DES BEAUX-ARTS dans 20 de nos plus grandes institutions ! La possibilité pour les visiteurs d'accéder gratuitement à des collections inédites (Collection Emile Hermès, COARC et ses 2000 plâtres originaux des sculptures de la Ville de Paris), à la nouvelle vague des expositions de grands collectionneurs (Jacquemart André, Musée de Montmartre...), à des visites exclusives (Musée du Louvre, Musée d'Orsay, Château de Versailles, Musée Rodin, Petit Palais),  et de découvrir des lieux insolites comme l'Atelier Chana Orloff, le Cabinet d'Arts Graphiques de l'ENSBA, ou de tout nouveau accrochage et axes de réflexion muséographiques (Musée de la Vie Romantique, Musée Condé, Château de Chantilly). Toujours animé d'une volonté de tisser des liens, le street-artiste Andrea Ravo Mattoni, qui réinterprète les chefs d'oeuvre du passé sur les murs du monde entier, crée le jeudi 14 novembre une performance in situ au Salon, consistant en  une importante toile à partir d'une oeuvre de Luca Giordano, dont on inaugurera une exposition au Petit Palais au même moment. Cette oeuvre sera vendue chez Artcurial et le bénéfice ira au profit de la restauration d'un plâtre de Paul Cornet issue de la collection de LA PISCINE DE ROUBAIX.


 

Entre paysages d'exception et explorations culturelles, c'est un voyage extraordinaire qui attend les visiteurs tout au long de l'année sur le territoire de Provence Alpes. Au détour d'une randonnée, œuvres d'art et histoire sont à découvrir dans des lieux parfois insolites comme la maison de l'exploratrice Alexandra David Néel, ou au cœur de l'UNESCO Géoparc et de sa nature préservée. Avec 300 jours de soleil par an, les Alpes de Haute Provence se visitent en toute saison pour profiter d'une escapade culturelle ensoleillée. Il en va ainsi du Refuge d'art (http://www.refugedart.fr/). Conçu par l'artiste britannique Andy Goldsworthy, en partenariat avec le Musée Gassendi et la Réserve Géologique de Haute-Provence, ce parcours unique en Europe traverse sur 150 km les paysages exceptionnels de l'UNESCO Géoparc de Haute Provence et allie de façon singulière art contemporain, randonnée et valorisation du patrimoine naturel et culturel. Pour partir à la découverte de ce musée à ciel ouvert, l'Association Art en Chemin (http://www.artenchemin.fr/) propose des séjours ou sorties à la journée autour de l'art et de la nature. Des professionnels de la montagne formés à la thématique de l'art encadrent ainsi les participants. La Route de l'Art contemporain est une initiative unique en Europe et s'étire sur 235 km entre Digne les Bains et Caraglio (Italie). Le principe : des installations artistiques en pleine nature réalisées par des artistes de renommée internationale. Plus qu'une simple liaison touristique, c'est aussi une aventure artistique, culturelle, pédagogique, interactive et innovante, permettant la rencontre du grand public avec les tendances de la création actuelle. Une application mobile gratuite, audio guide en plein air, s'installe sur le téléphone et se consulte hors réseau.Un site Internet trilingue (http://www.viapac.fr/) dédié à l'art contemporain sur la zone transfrontalière propose au visiteur une préparation de son itinéraire, des supports de médiation, ainsi que la possibilité de partager son expérience. A suivre....

Du nouveau chez Navigo ! Chaque mois, ce sont 10 trains et RER neufs ou rénovés qui sont mis en circulation sur le réseau francilien. Enfin, pour la deuxième année consécutive, le passe Navigo et le passe imagine R n’augmenteront pas. Grâce au nouveau passe Navigo Easy, vous pouvez désormais charger tous vos tickets (Ticket t+, Navigo Jour, OrlyBus, RoissyBus) sur une seule et même carte rechargeable à l’infini. Finis les tickets démagnétisés : Navigo Easy comporte plusieurs avantages. Simple : accessible à tous et sans engagement Souple et économique : pour 2 euros, un support réutilisable et non nominatif. Il peut donc être prêté. Lors d’un trajet, chaque voyageur doit en revanche avoir son propre titre de transport. Navigo Easy ne peut donc pas être utilisé par plusieurs personnes en même temps. Pratique : il remplace les tickets carton et permet de stocker plusieurs titres de transport (tickets t+ à l’unité, carnet de tickets t+ plein tarif ou tarif réduit, forfaits Navigo Jour et titres RoissyBus / OrlyBus). Rechargeable dans les appareils de vente ou aux guichets. Depuis le 1er mars 2019, Île-de-France Mobilités offre le stationnement aux abonnés Navigo Annuel dans certains parking relais à proximité des gares pour faciliter la vie des Franciliens et les inciter à prendre le train. Et depuis octobre dernier, 4 500 places gratuites sont mise à disposition des voyageurs, des places réparties sur 13 parcs relais :Pontoise (95, 1 parc relais), Bures-sur-Yvette (91, 2 parcs relais), Souppes-sur-Loing (77, 1 parc relais), Longueville (77, 1 parc relais), Louvres (95, 1 parc relais), Montereau (77, 1 parc relais), Chelles (77, 1 parc relais), Morêt-Veneux-les Sablons (77, 1 parc relais), Mormant (77, 1 parc relais) Noisy-le Sec (94, 1 parc relais), Boissy-Saint-Léger (94, 1 parc relais) et Sucy-Bonneuil (94, 1 parc relais). Le système apporte ainsi une place garantie, une exigence de sécurité : dispositifs anti-intrusion et anti-stationnement sauvage, vidéoprotection, des places réservées pour les personnes à mobilité réduite, aux deux-roues, à l’autopartage et aux covoitureurs, ainsi que des points de charge pour les véhicules électriques. Le Passe Navigo est à prix réduit pour les personnes de 62 ans et plus dès ce mois de novembre : Toutes les personnes de 62 ans ou plus sans activité professionnelle ou travaillant moins d’un mi-temps, peuvent en profiter sans condition de revenus au prix de 37,60€ par mois. Pratique : un forfait annuel payé mensuellement par prélèvement automatique et qui peut être suspendu facilement en cas de non-utilisation prolongée Illimité : avec ce forfait toutes zones, voyagez autant que vous voulez sur l’ensemble du réseau Île-de-France Mobilités Écologique : prenez les transports en commun et laissez votre voiture au garage. Enfin, votre passe Navigo et vos tickets t+ sur votre smartphone, c’est possible depuis septembre : vous pourrez utiliser votre smartphone pour acheter et/ou valider votre titre de transport.Pour utiliser cette nouvelle fonctionnalité, vous devez installer l’application Android de Vianavigo et vous devez disposer d’un téléphone NFC Android version Android 6.0 au minimum et d’une carte SIM NFC chez les opérateurs ORANGE ou SOSH, ou bien d’un téléphone SAMSUNG GALAXY parmi les modèles suivants compatibles avec tous les opérateurs télécom : A5 2017, A8, A70, A80, S7, S7 Edge, S8/S8+, S9/S9+, S10/S10+/S10e, Note8, Note9. Selon votre équipement, la solution choisit automatiquement l’emplacement dans lequel les titres achetés sont stockés : SIM ou téléphone. https://www.iledefrance-mobilites.fr/


Événement à Château de Maisons (78) avec l'exposition « Fantaisie pour un palais », du 16 novembre 2019 au 22 mars 2020. Cette exposition est inspirée par l’univers rococo du 18è siècle. Jeux d’illusion, images numériques, décors de théâtre, ornements d’inspiration végétale ou aquatique invitent à découvrir des évocations telles que : palais, jardin des mystères, île de Cythère, galerie des glaces et grotte fantastique de l’art rocaille... http://www.chateau-maisons.fr


Amis lyonnais et d'ailleurs, il vous reste un peu plus d'un mois pour découvrir une cinquantaine de portraits et compositions de Jean Couty (1907-1991). Le public découvrira certaines de ces œuvres exposées pour la première fois tandis que d'autres n'ont pas été montrées depuis 50 ans. De Jean Couty, on connaît surtout les cathédrales, les chantiers, les paysages mais moins les portraits. C'est ce thème de l'œuvre du peintre, jusqu'à présent peu montré, que le musée Jean Couty a tenu à mettre à l'honneur.

Du portrait individuel au portrait de groupe, l'exposition rassemble des toiles et des dessins qui témoignent du parcours artistique de Jean Couty et de ses rencontres tout au long de sa carrière. L'être humain représente une source d'inspiration majeure dans l'œuvre de Jean Couty, et l'artiste s'intéresse au portrait dès la fin des années 1920. Le portrait individuel apparaît en marge des compositions du peintre, dès les années 1930, alors que Jean Couty compose des scènes de genre réalistes et sociales.Gens humbles, solitaires, gens de prière, proches et amis, personne n'échappe ni à son œil ni à son coup de pinceau. Jean Couty livre une peinture des êtres et de leur intimité, et cherche avant tout l'image intime de ses sujets, davantage que leur ressemblance. Durant toute sa carrière, ses rencontres engendreront de multiples portraits.

Au travers des portraits et compositions du peintre, le visiteur rencontrera le réalisme, l'expressionnisme et le spiritualisme qui ont parcouru les œuvres du peintre. Mais surtout il rentrera dans l'intimité d'un artiste qui fut témoin de son temps, et d'un grand peintre humaniste. Un regard tourné vers l'extérieur, sur les autres et sur le monde. Le premier étage du musée continue d'accueillir l'exposition permanente, avec quelques 60 toiles et dessins datant des années 1930 à 1991 : des vues de Lyon, des paysages de voyages, des natures mortes, des églises romanes, des chantiers... L'occasion de voir de nombreuses œuvres inédites de Jean Couty appartenant au fonds du musée ainsi que des documents d'archives et objets ayant appartenu à l'artiste. Jusqu'au 15 décembre 2019 au Musée Jean Couty, 1 Place Henri Barbusse Saint-Rambert, Île Barbe à Lyon (69009). https://www.museejeancouty.fr

 

Youboox (https://youboox.fr) est à ce jour la première application française de lecture en streaming, après sept ans d'existence. En sept années, la petite équipe de Youboox est passée de 3 à plus de 20 collaborateurs qui n'ont cessé d'apporter de l'innovation au marché du livre numérique. Aujourd'hui, Youboox présente un catalogue international et développe sa présence dans de nombreux pays. Un développement dynamisé par la multiplication des accords avec les plus grands groupes français et des éditeurs prestigieux. Avec 500 000 abonnés payants, Youboox est le premier service de lecture en streaming francophone, utilisé dans 154 pays. L'application et la plateforme web permettent d'accéder, sur smartphone, tablette, liseuse ou ordinateur, et ce même hors connexion, à un catalogue de plus de 250 000 œuvres numériques dans tous les genres (quotidiens, magazines, romans, bandes dessinées, livres audio, guides pratiques, guides de voyage, essais...) apportés par 900 éditeurs.

Parallèlement à l'exposition 10 000 ans de Luxe, le Louvre Abu Dhabi présente du 30 octobre 2019 au 1er février 2020, l’installation d’art olfactif intitulée OSNI - Le Nuage Parfumé (OSNI : Objet Sentant Non Identifié) créée par le parfumeur de la Maison Cartier, Mathilde Laurent et Transsolar Klima Engineering. S’inscrivant dans la volonté du musée de proposer des expériences innovantes, cette installation offre un voyage sensoriel magique : la traversée d’un nuage parfumé. Le visiteur est invité à entrer dans un cube de verre transparent reposant sur l’eau et à emprunter un escalier hélicoïdal qui le conduira au-dessus du nuage flottant. 10 000 ans de Luxe (commissariat Olivier Gabet) présente une histoire du luxe à travers 350 objets du monde entier pour inviter les publics à découvrir comment les cultures et civilisations ont façonné le concept de luxe. En proposant l’expérience sensorielle de la traversée d’un nuage, sublimée par l’émotion olfactive, Le Nuage Parfumé rappelle que le parfum fut et reste un bien précieux et luxueux, tel le premier vêtement de peau.


L'Institut culturel du Mexique (Paris 3è) présente l'exposition « Les Livres débordés de Lorena Velazquez » jusqu'au 31 janvier 2020. Du Mexique à la France, jusqu’en Californie, Lorena Velázquez n’a de cesse de photographier ses trois passions : le paysage, et particulièrement les arbres, la ville et l’être humain. Amoureuse de la nature, elle invite le visiteur à une plongée au cœur de son univers dans ses «livres d’artiste», ses photographies et ses installations photographiques et d’objets divers (2011-2019). »Livres débordés » aborde la question de l’environnement mais aussi de la vie et du temps qui passe. Lorena Velázquez s’exprime à travers huit livres qui ne sont plus seulement des «objets de consommation», mais des créations visuelles à part entière en s’ouvrant à la tridimensionnalité spatiale. Par la photographie et d’autres disciplines (photogravure, reliure...), avec des supports divers, les livres se transforment en œuvres d’art. L’artiste fait ainsi d’un livre un poème doté de flacons symbolisant «l’essence de la vie».Elle devient militante dans le livre Cuarenta y tres(43) en rendant hommage par des photos tachées de rouge aux étudiants mexicains disparus il y a quelques années.Dans un autre livre, elle explore les ressemblances entre le corps humain vieillissant et les troncs puissants des arbres.Chaque contenu, chaque sujet semble s’échapper du livre pour se transformer en témoignage, en combat, en vérité ou en chant.Le livre devient alors un «livre débordé» qui s’étire et tourne indéfiniment. https://www.paris-art.com/lieux/centre-culturel-mexicain/

A Toulouse aussi, çà bouge ! Bar à sieste, nouveau bouillon gourmand, salon de thé céramique, cours de yoga sur une péniche...Cet automne, Toulouse offre de nombreuses activités pour vivre la ville rose en mode détente : A l’origine, les bouillons, restaurants populaires de la Belle-Epoque, proposaient une cuisine simple et rapide toujours à petits prix. S’inspirant de ce concept, la Cocotte Fleurie ouvrira ses portes dès le 19 novembre. Elle proposera une cuisine dans l'air du temps et revisitant les classiques de la cuisine Française. Il accueillera les clients tardifs jusqu’à 1h du matin (La Cocotte Fleurie - 16 rue des 7 Troubadours - 31000 Toulouse. Du mardi au samedi de 12h à 15h et de 18h30 à 1h du matin). Sixta est un restaurant healthy au concept unique au cœur de la ville rose. Ce lieu unique en son genre propose une restauration sur place et un salon de thé ainsi que 6 cocons de sieste installés avec harmonie dans deux espaces zen et chaleureux. Dans un décor végétalisé et design, Sixta est un véritable havre de paix. S’inspirant des bars à siestes venus du Japon, Siesta propose plusieurs espaces dédiés au repos (Sixta Toulouse - 28 rue Bayard - 31000 Toulouse. Du mardi au samedi de 12h à19h). Le Chapristea est un « Neko Café » ou un « Bar à chats » au cœur de Toulouse où les visiteurs peuvent profiter d’une pause gourmande en compagnie des félins. Petits et grands pourront jouer et faire des câlins à Malacca, Mozart ou encore Daliane (Chapristea - 4 rue Jules Chalandes - 31000 Toulouse. Tous les jours de 12h à 19h. https://www.chapristea.com/). Moving Yoga a ouvert mi-septembre sur la péniche Lajonque stationnée au pont Saint Sauveur. Yoga, Pilates, Hot Yoga, Barre au Sol, Qi Gong, Yoga pour les enfants, Yoga pré/post natal... il y en a pour tous les goûts ! L’occasion de venir pratiquer pour se détendre ou se renforcer. Tous les matins avant le premier cours, jus détox, infusions, granola, protein balls et chia pudding sont mis à la disposition des yogis (Péniche Lajonque, face au 26 Boulevard Griffoul Dorval- https://www.movingyoga-toulouse.fr/).

Les radars qui ont le plus flashé en France l'année dernière sont : su A8 - Cagnes-sur-Mer (06) - Nice vers Aix-en-Provence : 115 558 flashs, A40 - Etrembières (74) - Chamonix vers Mâcon : 112 684 flashs, A10 - Janvry (91) - Province vers Paris : 111 728 flashs, A31 - Maxeville (54) - Metz vers Toul : 105 134 flashs, A709 - Montpellier (34) - Nîmes vers Béziers : 104 876 flashs, A10 - Massy (91) - Paris vers Bordeaux : 103 954 flashs, A10 - Bris-sous-Forges (91) - Paris vers Bordeaux : 90 823 flashs, A35 - Geispolsheim (67) - Colmar vers Strasbourg : 89 099 flashs, D907 - Avignon (84) - Cavaillon vers Avignon : 87 836 flashs et A8 - Les Adrets de l'Estérel (83) - Aix en Provence vers Nice : 80 753 flashs. Quelques cabines installées en haut du classement l'année dernière n'apparaissent pas cette année. On pense notamment au radar fixe de l'A16 à Calais ou encore à celui de l'A6b à Paris (source : radars-auto.com)


Votre aïeul est-il mort pour la France ? Le journal Le Parisien a consacré récemment un intéressant article à ce sujet. Les bases de données permettent désormais de connaître le détail des parcours des soldats de la Première Guerre mondiale. A l'heure de célébrer les disparus de ce tragique conflit, il est bon de savoir que plus d'un million de disparus, classés par noms, prénoms, date de décès et département sont désormais accessibles par le moteur de recherche MemorialGenWeb (http://www.memorialgenweb.org). Créé en 2000 par un groupe de passionnés, MémorialGenWeb est un site participatif, gratuit et libre d’accès dont l’objectif est de perpétuer la mémoire des morts lors des différents conflits. Depuis plus de 15 ans, de nombreux bénévoles sillonnent la France à la recherche des monuments, plaques commémoratives, stèles et tout autre forme de mémoire afin d’en extraire les noms et de les mettre en ligne. Le travail porte aussi sur les lieux de sépultures des monuments à l’étranger. A la suite de ces recherches, les bénévoles complètent les informations avec de nombreuses sources disponibles (principalement sur le Web). Les différentes fiches d’une même personne sont ensuite regroupées afin de présenter un ensemble d’information unique et complet.Un moteur de recherche permet aux visiteurs d’effectuer des recherches par nom, par conflit ou par lieu. Il est aussi possible à partir de là de proposer d’enrichir les fiches avec des informations ou même une photo.

Et si nous allions cette semaine sur la Péninsule du Cap ? J'y croisais récemment le manchot local, en voie de disparition. Vous le verrez, dès que l'histoire est trouble, je m'explique directement et sans tabou sur le sujet. En lisant cet article, vous comprendrez de quoi il s'agissait. Je vous rappelle enfin que je publie (pratiquement) pour chaque article depuis plus ou moins un mois une vidéo.Le saviez-vous ? Alors regardez-les et très bonne semaine !


Yves

Classement des dix premiers pays qui ont visité ce site la semaine dernière :1) France 2) Afrique du Sud 3) Canada 4) Belgique 5) Etats-Unis 6) Cameroun 7) Pays-Bas 8) Italie 9) Allemagne 10) Royaume-Uni




La Péninsule du Cap (Province du Cap-Occidental, Afrique du Sud)


Une belle journée se profile à l'horizon et je prends la route en direction de la Péninsule du Cap. Cette portion de territoire s'avance dans l'océan atlantique sur 75 kilomètres et est délimitée au nord par la Montagne de la Table et au sud par Cape Point (et le cap de Bonne-Espérance). J'emprunterai la Chapman's Peak Drive, et que très partiellement, puisque je débuterai mon périple par la façade orientale de la péninsule : Muizenberg, Fish Hoek, Simon's Town et les Boulders, Cape Point et Kommetjie. Une bien jolie promenade qu'il est préférable d'envisager sur une journée entière, de l'aube au crépuscule, tant il y a de choses à voir, et en tenant compte de l'affluence touristique du moment (...)


Lire la suite








Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Kevin LABECOT
Disclaimer - Version mobile