Revoir le globe
Top
Retour à l'historique des lettres

Lettre envoyée le 25/11/2019

 

 

Lundi 25 novembre 2019                                                                      La Lettre N°457

 

J'entame avec cette lettre ma dernière semaine sud-africaine, avec, chaque jour un travail considérable de collecte d'information, de photos, et de vidéos (interviews), tout cela dans un espace de temps limité puisque la mise en ligne de l'article a lieu le lendemain matin. Je le fais par passion et par curiosité du monde qui m'entoure. J'aurai au moins découvert ici un superbe pays animé de gens très sympathiques (toutes couleurs confondues bien sûr, car pour moi, nous sommes tous des êtres humains, et il n'y a que deux groupes : les bons et les mauvais) qui m'ont toujours apporté leur aide lorsque j'en avais besoin. En revanche, je me tiens constamment sur mes gardes. Etant en train de prendre photos et vidéos hier dimanche à Montagu, j'observai un véhicule déboulant à ma hauteur, musique hurlante. Me sentant observé, je m'éloignais sans tarder et rejoignais l'office du tourisme tout proche pour demander à être accompagné par un...garde du corps ! Ni une ni deux, j'obtenais gain de cause dans la demi-heure, et ce pour un prix si modique qu'on aurait tort de s'en priver !

 

Découvrez l'exposition « Couturiers de la Danse » du 30 novembre 2019 au 3 mai 2020, au Centre national du costume de scène de Moulins (03). Depuis un siècle les grands couturiers ne cessent de sublimer sur scène les créations des chorégraphes. Coco Chanel et les ballets russes, Gianni Versace et Maurice Béjart, Christian Lacroix puis Balmain par Olivier Rousteing avec le ballet de l’Opéra de Paris, Issey Miyake et William Forsythe, les exemples sont aussi nombreux que prestigieux. Avec Couturiers de la danse, le Centre national du costume de scène rend hommage à ces prestigieuses collaborations et présente pour la première fois dans ses espaces une sélection de 120 costumes dans des vitrines pensées comme des écrins, enrichie de photos et vidéos. Conçue par le journaliste et auteur Philippe Noisette et scénographiée par l’architecte et artiste Marco Mencacci, l’exposition dévoile un véritable ballet de formes et de matières où le costume devient mouvement. Couturiers de la danse est un hommage à la danse sous toutes ses... coutures. https://www.cncs.fr/


 

Dans le cadre de l'exposition Baleinopolis, l’association Cetamada collecte des données d’observation de baleines à bosse autour de Madagascar, dans un but scientifique et travaille également à la sensibilisation et à l’éducation au milieu marin des populations locales et des guides touristiques. Pour ses 10 ans, elle vient présenter l’ensemble de ses travaux, sous la forme d’une exposition de photos, posters, vidéos et son. Outre la présentation des activités de l’association, l’installation Cétamada propose de découvrir la beauté de ces animaux que sont les baleines à bosse par des vidéos et des photographies grand format. Vous pourrez également vous mettre dans la peau d'un écovolontaire observateur de ces cétacés par un jeu de reconnaissances d'individus et l'utilisation de l'équipement de l'observateur. Découvrez enfin des sculptures de mammifères marins conçues comme art local à Sainte Maris. Jusqu'au 5 janvier 2020, à l'Aquarium tropical, Palais de la Porte Dorée, 293, avenue Daumesnil, à Paris (12è) http://www.aquarium-tropical.fr

 

Regards sur Hans Baldung Grien : du 30 novembre 2019 au 8 mars 2020, le Musée de l'Oeuvre Notre-Dame (03 68 98 5000) propose un accrochage de l’important fonds de gravures des collections strasbourgeoises, en écho à la grande exposition rétrospective consacrée à Baldung Grien, à la Staatliche Kunsthalle de Karlsruhe, l’Œuvre Notre Dame, en collaboration avec le Cabinet des Estampes et des Dessins. Ce peintre au style singulier, ayant effectué l’essentiel de sa carrière à Strasbourg, a réalisé une œuvre variée et au vaste registre thématique. Une exposition dossier « Baldung Grien et ses contemporains, l’art face à la Réforme » complète cet accrochage. http://www.musees.strasbourg.eu

Strasbourg, capitale de Noël du 22 novembre au 30 décembre 2019 : Strasbourg accueille en effet, depuis 1570, le Marché de Noël et la ville de se parer alors de ses plus beaux atours... http://www.noel.strasbourg.eu

Du 29 novembre au 29 décembre 2019, War Horse sera à la Seine Musicale (92). Témoignage universel remarquable sur le courage, la loyauté et l’amitié, inspiré du roman de Michael Morpurgo et adapté par Nick Stafford, War Horse retrace l’histoire touchante du jeune Albert et de son cheval Joey, sur fond de Première Guerre mondiale. Sur scène, 34 comédiens et chanteurs composent cette grande fresque historique et musicale empreinte d’émotion et de poésie, aux côtés de marionnettistes de talent qui donnent vie à des chevaux plus vrais que nature grâce au travail de la compagnie sud-africaine Handspring Puppet Company. Véritable spectacle d’aventure pour toute la famille, WarHorse a été présenté en première mondiale le 9 octobre 2007 au National Theatre de Londres où il est resté à l’affiche pendant deux saisons avant d’être présenté au New London Theatre (West End) en mars 2009. Depuis, il s’est produit dans 97 villes et 13 pays, dont des productions à Broadway, à Toronto et à Berlin, ainsi qu’en tournée au Royaume-Uni et en Irlande, en Amérique du Nord, aux Pays-Bas, en Belgique et en Chine. La France est le 14e pays à accueillir le spectacle. https://www.laseinemusicale.com/spectacles-concerts/war-horse_e482


 

Découvrez la biographie originale de Jean-Paul Rosart sur Claude Joseph Rouget dit de Lisle, l'auteur de notre hymne national « La Marseillaise », en lisant son ouvrage « Rouget de Lisle ou la Marseillaise désenchantée » (Editions du Panthéon). Royaliste de cœur mais séduit par les idées révolutionnaires, doté de multiples talents, Claude-Joseph Rouget fut en perpétuel conflit avec lui-même.C’est cette personnalité complexe que l’auteur a voulu cerner, non en une biographie au sens classique du terme, mais plutôt en un feuilleton biographique découpé en épisodes.Peu avant de mourir pauvre et oublié, Rouget de Lisle accusa la malchance de l’avoir laissé écrire, en une nuit exaltée, un chant trop grand pour lui. Sortie le 7 décembre 2019. 184 pages. Collection : Essai.https://www.editions-pantheon.fr/catalogue/rouget-de-lisle-ou-la-marseillaise-desenchantee/


 

L'été dans l'aérien en 2019 selon AirRefund : plus de 500000 passagers ont subi une perturbation, et l'on estime à 2,6% le nombre de ces perturbations sur l'ensemble des vols. L'origine de ces problèmes venaient des compagnies aériennes (70%), des aéroports (19%), du contrôle aérien (5%) et de la météo (4%). Le week-end à éviter était sans aucun doute celui des 27 et 28 juillet dernier et les aéroports européens les plus perturbés furent ceux de Barcelone (Espagne) , CDG & Orly (Paris- France), Lisbonne (Portugal) et Madrid (Espagne). Les lignes les plus perturbées furent les Paris-Tunis, Lisbonne-Dakar, Paris-Londres et Paris-Alger. Enfin, 61% des passagers concernés par ces troubles furent des familles.

 

À la recherche de la destination idéale pour partir en vacances, les voyageurs examinent toutes les propositions intéressantes sur Internet ou décident de se rendre immédiatement dans les agences de voyages pour trouver l'endroit qui correspond le mieux à leurs critères. Ils effectuent de nombreuses recherches et utilisent beaucoup de leur temps personnel afin de choisir une destination touristique qui répond le plus possible à leurs attentes. C’est pour aider les voyageurs à trouver une destination de voyage qui répond le mieux à leurs critères que YREN (https://www.courtier-voyages.fr/) se différencie par son image et son offre. Pas d’offres, pas de prix... seulement les demandes de voyages sont mises en ligne.YREN confirme plus que jamais marcher à l’envers des standards du tourisme. Cette unique « non-agence » de voyages n’est ni agence organisatrice ni comparateur... et pourtant, le concept promet les plus beaux voyages à ses voyageurs. YREN s’occupe aussi de veiller avant, pendant et après, au bon déroulement du voyage pour toutes les personnes qui sont passées par la plateforme pour sélectionner leurs destinations de voyage. Le site est totalement gratuit : il n’y a aucun frais de courtage ou de frais de mise en ligne. Et YREN’ d'annoncer le lancement de sa chaîne Youtube avec la même idée fixe : une communication à l’encontre des standards (https://www.youtube.com/channel/UCygrylnI2h1Aisw8fjy4aTg)

Les atouts stratégiques et multiples ressources naturelles du territoire d'Argenteuil (95) attireront dès l'Antiquité bien des activités artisanales et industrielles. L'exposition « L'Aventure Industrielle d'Argenteuil », présentée jusqu'au 26 janvier 2010, à l'Atelier, 19, rue Notre-Dame, retrace justement l'âge d'or de cette ville. A découvrir ! http://www.argenteuil.fr/agenda/592/6-l-aventure-industrielle-d-argenteuil.htm

YUPWEGO, l'assurance des voyageurs adaptable via géolocalisation est née : YUPWEGO vous accompagne dans tous vos voyages en vous proposant une assurance adaptée à vos besoins et l’accès à une plateforme collaborative d’entraide entre voyageurs. La communauté gratuite YUPWEGO permet le partage d’expériences, d’avoir des réponses à ses questions, des contacts locaux qui peuvent interagir directement avec vous...Le tarif de l’assurance YUPWEGO est calculé en fonction des zones traversées et des garanties nécessaires selon les pays, lors d’un tour du monde d’un an et demi par exemple. Avec une communauté grandissante dans votre poche et une assurance qui vous accompagne dans vos déplacements, vous n’avez plus qu’à profiter. https://www.yupwego.com/

Du 23 novembre au 24 décembre 2019, la ville de Montbéliard s'illumine autour de son célèbre marché de Noël parmi les plus beaux d'Europe. C'est l'occasion de venir visiter l'ancienne principauté des Wurtemberg et de profiter de sa programmation culturelle qui abrite, entre autres,  l'exposition familiale ''OVNI-Objets Volants Naturellement Inspirés'' jusqu'au 5 janvier 2020 : De la graine d’érable au gyroptère, de la libellule au drone, tout commence par l’observation. Graines, insectes, oiseaux, le vol existe sous de multiples formes dans la nature. Une exploration de cette diversité dévoile une variété de solutions, apparues au cours de l’évolution, qui permettent à de pesants organismes de défier la gravité. S’arracher du sol et évoluer dans les airs à bord de « plus lourds que l’air » est le fruit de longues études et de nombreux essais. Cigognes, chauves-souris, papillons, graines d’érable : tous les modèles sont bons pour construire des machines volantes. De l’oiseau mécanique de Pénaud à l’appareil n°2 d’Œhmichen, du planeur de Lilienthal à l’Éole d’Ader, l’exposition permet de découvrir et d’admirer quelques-unes de ces inventions fabuleuses qui ont marqué le 19e siècle et le début du 20e siècle à travers une présentation de reproductions à échelle réduite…. La conquête du ciel par l’humain est lancée. Aujourd’hui encore, la nature reste plus que jamais une source d’inspiration féconde pour le développement de nouvelles technologies. Combinaison ailée et drones divers sont quelques illustrations de ces objets bio-inspirés qui déploient leurs ailes dans le ciel azuré. Les progrès des technologies, des méthodes d’observation et les richesses insoupçonnées de la nature réservent un avenir florissant à bien d’autres O.V.N.I. ! Musée du château des ducs de Wurtemberg 25200 Montbéliard - https://www.montbeliard.fr


L'exposition « Lucien Hervé – Géométries sous la lumière » est présentée à la villa Savoye (http://www.villa-savoye.fr/) jusqu'au 23 février 2020. Cette exposition des photographies de Lucien Hervé à la Villa Savoye, monument conçu par Le Corbusier en 1931, marque le 70ème anniversaire de la rencontre entre les deux créateurs, collaborateurs et amis. Si cette rencontre a été décisive dans le parcours du photographe de 39 ans, elle a représenté également un commencement pour l’architecte déjà établi : celui d’un nouveau dialogue entre son œuvre architecturale et sa représentation. « Vous avez une âme d’architecte et vous savez voir l’architecture », écrit Le Corbusier dans sa première lettre adressée à Lucien Hervé, « venez me voir ! ». L’exposition de Lucien Hervé à la Villa Savoye offre au public une occasion particulière de faire dialoguer à nouveau les travaux des deux artistes. Le choix restreint de photographies de Lucien Hervé cherche à entrer en résonance avec l’espace de la villa, sa géométrie, ses rythmes, ses volumes, ses équilibres délicats, ses matériaux. « Savoir voir l’architecture », comme Le Corbusier le formula, représentait pour le photographe le fait de la contempler, d’investir ses espaces, d’effleurer ses cimaises et d’observer son interaction avec la lumière changeante – avant d’oser la transformer. Car si les constructions de Le Corbusier peuvent être appréhendées comme des sculptures, les photographies de Lucien Hervé deviennent des œuvres d’art plastique tendant vers l’abstraction. Une série de photographies interprétant cette vision architecturale jalonne la visite. Villa Savoye 82, rue de Villiers 78300 Poissy Tél. 01 39 65 01 06

Du 29 novembre 2019 au 2 février 2020, La Fondation groupe EDF (Paris 7è) présente Black Bamboo, une installation de l’artiste NILS-UDO, véritable icône du mouvement Art in Nature. Reprenant ici l’un de ses thèmes de prédilection : le nid, la couvée. Évoquant la naissance, la fragilité et l’avenir, NILS-UDO avec Black Bamboo, imagine, peut-être, l’un des derniers refuges: un abri contre la destruction de la nature qui nous place simplement en alerte. Avec Black Bamboo, NILS-UDO joue du volume architectural de la Fondation EDF en plongeant ses espaces dans le noir. Il met en scène ce noir, occultant toute source de lumière ou de clarté extérieure, permettant au visiteur de concentrer son regard sur la couvée placée au centre de l’espace. Cette couvée ,seule éclairée, est cerclée et protégée par une forêt composée d’une centaine de tiges de bambous sélectionnées par l’artiste.Dans ses installations commanditées aux quatre coins du monde depuis près de quarante ans, NILS-UDO interagit sur le paysage sans jamais le violenter. Il déploie au cœur de la nature, et avec tous ses matériaux, une oeuvre sculpturale in situ éphémère, fragile, aux prises avec les variations du temps, les menaces climatiques,les modulations infimes et infinies d’un paysage, et le rythme des saisons. Fondation EDF, 6, rue Récamier, Paris 7è. Métro : Sèvres-Babylone. https://fondation.edf.com/fr


 

Fêtes de fin d'année à Toulouse (31) : Du 30 novembre au 3 janvier, lePère Noël invitera les enfants et les parents à découvrir les coulisses de sa maison. La Forêt des Vœux,située juste à côté,accueillera leurs souhaits manuscrits avant que ceux-ci ne soient accrochés à une branche du sapin.Tout au long de cette période, des contes en lumière seront aussi projetés sur le Donjon du Capitole et le manège de Noël en forme de sapin reviendra pour une nouvelle édition et pour le plus grand plaisir des tout petits!Ces festivités débuteront le 30 novembre avec la parade de Noël qui se tiendra dans les rues du centre-ville.Des visites guidées spécial Noël, jeux de piste, parcours ludique, circuit énigme... de nombreuses animations se tiendront tout au long du mois de décembre: le 13 décembre à 15h30, Un petit tour de clé, un escalier à monter pour accéder aux tribunes de la basilique Saint-Sernin et découvrir en hauteur ce joyau de l’art roman. Chœur, sculptures et peintures prennent de suite une toute autre allure. Le 21 décembre à 11h, même si Le petit lutin a égaré les lettres pour le père Noël ! Pas de panique, les enfants vont l’aider à les retrouver grâce à un parcours émaillé d’indices cachés. Enfin le 27 décembre à 15h30, aura lieu le circuit énigme, circuit concocté pour toute la famille est à suivre à la fois avec un guide et un carnet de route. On cherche, on observe, on scrute, on s’interroge et, surtout, on s’amuse. http://www.toulouse-tourisme.com/


 

Une nouvelle arnaque téléphonique sévit actuellement dans l’Hexagone. Appelée le "ping call", celle-ci peut s’avérer redoutable et ainsi coûter très cher à ses victimes. Face à la recrudescence de cas enregistrés ces derniers jours, le groupement de gendarmerie départementale du Nord (59) a décidé de poster un message d’alerte sur sa page Facebook : "Ils sont quotidiens et souvent gênants, préviennent d’emblée les militaires. Si vous recevez sur votre appareil fixe ou mobile un appel pour vous vendre tel ou tel produit, ou que vous êtes invités à rappeler un numéro inconnu, vous êtes victime d'un ‘ping call’". Les escrocs contactent en effet des victimes au hasard pour leur vendre un produit fictif et les invitent ensuite à appeler un numéro inconnu. Or, ce numéro est surtaxé… Les escrocs varient parfois en se faisant passer pour des gendarmes, mais la combine reste la même : les victimes sont toujours incitées à appeler un numéro surtaxé au Mali. Les gendarmes donnent ainsi la démarche à suivre pour ne plus être victimes de ses appels et tenter d’y mettre un terme : dans un premier temps, "demandez à votre opérateur de mettre votre numéro sur liste rouge et parallèlement inscrivez-vous sur bloctel". Puis, dans un second temps, apprenez à reconnaître les numéros liés aux arnaques. Il existe en effet des astuces à connaître pour ne plus se faire avoir…


 

Le col Swartberg fait partie de ces endroits montagneux dont l'homme est parvenu à venir à bout, ou presque. Cette route creusée dans la montagne par 250 bagnards permet de traverser des paysages somptueux. La visite se termine par les grottes Cango, trop commerciales à mon goût, mais qui valent la peine d'être vues. Très bonne semaine !


 

Yves

Classement des dix premiers pays qui ont visité ce site la semaine dernière : 1) France 2) Canada 3) Afrique du Sud 4) Belgique 5) Suisse 6) Japon 7) Ile de la Réunion 8) Royaume-Uni 9) Etats-Unis 10) Argentine


 

 

 

 

 




Le Col Swartberg (Province du Cap-Occidental, Afrique du Sud)


Rude journée que celle d'aujourd'hui. Parti de Prince Albert ce matin à 8h30, je ne rentrai à mon hébergement qu'à 15h00, après m'être rendu au col de Swartberg Pass, un passage routier du massif du Swartberg, reliant le village de Prince Albert (au nord) à Oudtshoorn (au sud).On qualifie l'endroit d'impressionnant et je confirme. Par contre, je vous conseille de compter une journée entière pour faire le tour de ce qu'il y a à voir et de prévoir cette excursion le jour de votre départ de Prince Albert pour, par exemple, le sud de la province, afin de ne pas vous contraindre à revenir sur vos pas en faisant le grand tour par la nationale pour rentrer au campement. (...)


Lire la suite








Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Kevin LABECOT
Disclaimer - Version mobile