Revoir le globe
Top


Mission Estate Winery
(Napier, Hawke's Bay, Nouvelle-Zélande)
Heure locale

 

Jeudi 16 mai 2019

 

Il est impensable de visiter la Nouvelle-Zélande sans goûter (j'ai bien dit goûter!) aux vins de ce pays. Je m'y emploie moi-même, chaque soir après avoir garé ma maison roulante. Un verre de vin n'ayant jamais fait de mal à personne, le plaisir de découvrir chaque fois des cépages différents (Syrah, Merlot, Pinot noir...) est un vrai bonheur. Et de rendre visite aujourd'hui à La Mission Estate Winery, un établissement viticole qui met le précieux breuvage en bouteille depuis...1851.

 

Quand on est à Napier, la région de Hawke's Bay est là qui nous ouvre les bras : la baie en elle-même est gigantesque puisqu'elle est de forme semi-circulaire et qu'elle s'étend sur une centaine de kilomètres, depuis la péninsule de Mahia jusqu'au cap Kidnappers. Et si cette région est réputée pour ses vignobles, elle est également connue pour posséder le nom le plus long:Taumatawhakatangihangakoauauotamateaturipukakapikimaungahoronukupokaiwhenuakitanatahu. A vrai dire, ce nom est celui d'une colline néo-zélandaise culminant à 305 mètres d'altitude, précisément connue pour son nom qui comporte pas moins de 85 lettres. Son étymologie repose sur une légende maorie qui met en scène un certain Tamatea, ancêtre maori et plus grand explorateur terrestre et marin local. Autant dire que prononcer un nom aussi long dessèche la gorge et mérite bien qu'on s'en jette un petit !

Hawke's Bay dispose des conditions optimales pour produire de bons vins : un ensoleillement maximum, une riche palette de micro-climats et des sols variés. On compte ainsi plus de trente domaines viticoles dans cette région, qui produisent des vins très variés en utilisant à la fois des techniques modernes et traditionnelles. Le résultat est probant puisque ces vins locaux connaissent un succès international.

 

A seulement dix minutes de la ville de Napier, se trouve la Mission Estate Winery qui naquit grâce à des frères maristes français. Ces derniers eurent la bonne idée de planter ici leurs premières vignes en 1851 afin de produire du vin de messe. Et l'endroit d'être depuis devenu le plus ancien chais du pays et le lieu de naissance du vin néo-zélandais. Je gare mon véhicule en bas de la colline en haut de laquelle se dresse la propriété, puis me présente à la réception où l'on m'accueille chaleureusement. A cette heure, les visites guidées sont malheureusement closes mais j'en apprendrai davantage sur l'histoire de cette exploitation. Les Frères en question avaient débarqué en Nouvelle-Zélande en 1838, avec peu de bagages, hormis leur foi et...quelques bouteilles. Pour rappel, la Société de Marie (dont mon hôte me présentera un livre appartenant à la congrégation, en photo ci-dessous), à laquelle ces missionnaires étaient rattachés avait été fondée près de Bordeaux (France) en 1817. Et ces missionnaires de partir pour le Pacifique avec la bénédiction du pape de l'époque, jusqu'à atteindre la Nouvelle-Zélande qui deviendra deux ans plus tard colonie britannique. Ces Frères s'employèrent d'abord à créer une mission entre Napier et Hastings, c'est à dire à Pakowhai, près de la rivière Ngaruroro. Et d'y bâtir une ferme avec bétail, verger et vignoble.

 

En 1858, les missionnaires déménagèrent à Meeanee, sur des terres dont ils avaient fait l'acquisition, et y fondèrent une importante communauté. On transféra d'abord depuis Pakowhai un cottage, suivi plus tard de l'église tandis qu'une école et que des halls d'étude étaient érigés sur le nouveau site. Quant au vin, il était à la fois produit comme breuvage de sacrement et comme vin de table. La trace de la première vente de vin remonte à 1870 et concerna un lot de vins rouges plutôt secs produits sur une même parcelle. Le maitre de cave était alors Frère Cyprien Huchet, qui occupera cette fonction jusqu'en 1899, et qui est encore de nos jours considéré comme le plus ancien vigneron du pays. En 1880, l'on construisit une maison de deux étages, surnommée « la Grande Maison », qui servit de quartier général aux Frères maristes pendant trente ans. Dix-sept années plus tard, les missionnaires rachetèrent à la famille Tiffen les 800 acres de Mission Estate afin de les mettre en valeur, en y plantant un verger et de la vigne. Et les premières grappes de raisin de bientôt couronner les efforts fournis. En 1909, le Père Smythe décidera de transférer sa communauté, de Meeanee au site actuel, et de transférer la maison de deux étages, ce qui n'était pas une mince affaire. L'édifice fut alors découpé en onze morceaux, qui furent posés sur des rondins de bois puis tractés par des engins jusqu'à leur destination finale. Le voyage dura en tout et pour tout deux jours. Et le vieux Meeanee de devenir une simple paroisse tandis que le site de Church Road, lui, accueillait l'exploitation des vignes et le centre de formation des Frères maristes. Les 57 platanes qui bordent l'entrée de la propriété furent quant à eux plantés en 1911. Vingt ans plus tard, la mission allait subir les graves dégâts du séisme du 3 février 1931, et deux religieux ainsi que sept étudiants qui étaient en train de prier à ce moment-là dans la chapelle en pierre furent tués. Quant au bâtiment, il était sur le point de s'écrouler. Des travaux de restauration furent effectués l'année suivante et la chapelle (actuelle) sera reconstruite en bois. En 1935, l'endroit accueillit jusqu'à 80 séminaristes, lesquels seront plus tard transférés à Auckland, en 1991.

 

Aujourd'hui, le vin de Mission Estate est fabriqué à partir de raisins provenant du vignoble de la propriété, mais aussi d'autres régions. Et de mêler savoir-faire empirique et technologies actuelles (dont des machine françaises) pour produire ces vins néo-zélandais tant appréciés. La propriété vinicole entama une réorganisation majeure en 2007, en doublant la capacité de pressurage du raisin pour atteindre désormais les 2000 tonnes. L'opération couta plusieurs millions de dollars mais elle permet à l'entreprise d'être compétitive en matière de croissance et de productivité sur un marché agressif. Désormais normée ISO14001 (depuis 1998), la Mission Estate Winery est ainsi reconnue pour son développement viticole durable et son savoir-faire. Le GPS est par exemple utilisé afin mesurer parcelle par parcelle, la performance du vignoble et à terme, la qualité finale du vin. Juste retour des choses, le domaine viticole contribue également à soutenir le séminaire de la Société de Marie, dont les nombreux membres sont répartis dans les paroisses et les écoles secondaires de Nouvelle-Zélande et même à l'étranger.

J'aurais du mal à choisir un vin en guise de souvenir, tant le choix est vaste. J'opterai finalement pour un Shiraz de 2017. Après tout, boire un verre de vin de Mission Estate n'est-il pas aussi s'offrir un moment d'histoire locale ?

 

INFOS PRATIQUES :

  • Mission Estate Winery, 198 Church Road, à Taradale (près de Napier). Tél : 6 845 9350. Cave ouverte du lundi au samedi de 9h00 à 17h00 et le dimanche de 10h00 à 16h30. Le restaurant est ouvert tous les jours de 10h00 jusqu'à tard en soirée (réservation recommandée). Site internet : https://missionestate.co.nz/










 



Retour aux reportages







Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Kevin LABECOT
Disclaimer - Version mobile