Revoir le globe







Reportages en Amérique du Nord

Georges Island (Boston, Etat du Massachusetts, Etats-Unis)

Pour cette nouvelle escale bostonienne, j'embarque sur un bateau de croisière pour me rendre à Georges Island, l'une des nombreuses îles qui occupent la baie de Boston (Massachusetts). Georges Island ne se trouve qu'à onze kilomètres du centre de Boston. D'une superficie de 160000 m2 seulement, plus une zone littorale de 57000 m2, elle ne se trouve qu'à quinze mètres au-dessus du niveau de la mer. La curiosité du site est le Fort Warren. Et la desserte de l'endroit par bateau a fait de cette île une destination populaire d'autant plus qu'il est facile de s'y rendre en peu de temps. Trente minutes seulement seront nécessaire pour arriver à destination. Georges Island fait partie du parc national des îles du port de Boston. Celui-ci comprend plus d'une vingtaine d' îles et une péninsule, ouvertes au public pour les loisirs et la découverte de la faune sauvage. Le parc date de 1970, et est desservi quotidiennement par plusieurs bateaux, qui permettent aussi de se rendre d'îles en îles. L'accès à certaines îles (comme l'île Thompson )ne sont toutefois ouvertes au public qu'en été et le dimanche. Les bateaux privés peuvent aussi accéder à ces morceaux de terre sous certaines conditions (...)


Lire la suite

La Tour CN (Toronto, Province de l'Ontario, Canada)

Plus grande ville du Canada, Toronto est la capitale de la Province de l'Ontario. Elle est située dans le sud du pays et sur la rive du lac Ontario, l'un des cinq Grands lacs d'Amérique du Nord. Deux rivières traversent cette ville, les rivières Don et Humber, qui existaient déjà à la fondation de Toronto en 1793. L'endroit acquerra de manière officielle le statut de ville en 1834, et la métropole actuelle est le résultat de la fusion des municipalités du Toronto métropolitain, en 1998 (...)


Lire la suite

Exposition "Vies de Plateau" (Musée Pointe à Calière, Montréal, Province de Québec, Canada)

Le musée montréalais Pointe-à-Callière présente actuellement une exposition consacrée à la vie d'un quartier remarquable de Montréal, le Plateau. Le nom « Plateau » serait apparu pour la première fois en 1938 dans le guide Mont-Royal, un hebdomadaire du quartier. La situation géographique du lieu, sorte de terrasse dominant la ville et située au pied du Mont-Royal expliquerait cette appellation. Certains prétendent toutefois que ce nom proviendrait d'une école, d'autres, d'un chauffeur d'autobus. En effet, à la fin des années trente, le trajet d'autobus de la rue Sherbrooke s'arrêtait devant le parc Lafontaine, à la hauteur de l'école Le Plateau. Le chauffeur avait pris l'habitude d'annoncer l'arrêt en criant « Le Plateau ! ». Et c'est ainsi que le nom se serait répandu pour désigner le secteur au nord du parc. Il faudra toutefois attendre 1971 pour qu'il soit officiellement reconnu par les autorités municipales. Dans la suite de sa série d'expositions consacrées aux lieux symboliques de Montréal, « Vies de Plateau » témoigne de l'enchevêtrement des vies quotidiennes et d'une foule de vies imaginaires qui ont toutes contribué à l'émergence du Plateau-Mont-Royal et à l'immense force créative de ce quartier (...)


Lire la suite

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8 - page 9 - page 10 - page 11 - page 12 - page 13 - page 14 - page 15 - page 16 - page 17 - page 18 - page 19 - page 20 - page 21 - page 22 - page 23 - page 24 - page 25 - page 26 - page 27





Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Guillaume HARARI - Page d'accueil réalisée par Anode et Cathode
Disclaimer