Revoir le globe







Reportages en Amérique du Sud

Bar-Musée photographique El Palacio (Buenos Aires, Argentine)

Mon premier vol de cette année 2016 me conduit à Buenos Aires, en compagnie de Lionel. Vous le savez, je suis un habitué de cette grande et belle Argentine, qui a pour capitale ce nom qui veut tout dire : Bons Vents (Buenos Aires). On y respire effectivement à pleins poumons puisque, située sur la rive ouest du fleuve Rio de la Plata au niveau de l'embouchure avec l'océan Atlantique, la ville nous invite au voyage. Ses habitants s'appellent Portègnes ou Buenos-Airiens, c'est selon. Et son port, le plus important du pays, d'abriter entre autres les navires qui conduisent en Uruguay, de l'autre côté du Rio de la Plata. Que de clichés possibles tant il y a de choses à voir dans cette ville qui rappelle le Paris des années cinquante (...)


Lire la suite

Le Palais du Congrès de la Nation argentine (Buenos Aires, Argentine)

De passage dans le quartier de Balvanera-Congreso, je me mis en tête de visiter le Palais du Congrès de la nation argentine, haut-lieu de l'histoire de ce pays qui dispose d'un régime présidentiel à l'intérieur d'une république fédérale. C'est Adalberto, le guide en chef qui me reçoit personnellement et qui va très gentiment m'offrir de pénétrer dans la chambre des députés, de manière impromptue. Le Palais du Congrès est le lieu où se déroulent les activités du pouvoir législatif argentin. Siège du Congrès national argentin, il fut érigé entre 1898 et 1906 et est depuis devenu un monument historique national. Le kilomètre zéro de toutes les routes nationales du pays est d'ailleurs symbolisé par une pierre située à côté de ce bâtiment. C'est dire ce que représente ce lieu pour le pays ! (...)


Lire la suite

Le Quartier Balvanera-Once (Buenos Aires, Argentine)

Ce secteur de Balvanera est particulièrement cosmopolite, avec des populations juives, arabes, coréennes et chinoises, mais aussi des Japonais, des Péruviens et des Boliviens. Tous contribuent à l'attractivité commerciale de ce quartier. Les Juifs furent les premiers à s'installer à Once afin d'y commercer. On peut avoir un aperçu de ce qu'était cette zone à cette époque en regardant le film « El Abrazo partido », du cinéaste argentin Daniel Burman. C'est à Once que les Portègnes avertis se rendent dans l'espoir d'y trouver les articles qu'ils recherchent à bon prix. Tout y est moins cher et on trouve beaucoup de choses (...)


Lire la suite

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8 - page 9 - page 10 - page 11 - page 12 - page 13 - page 14 - page 15 - page 16 - page 17 - page 18 - page 19 - page 20 - page 21 - page 22 - page 23 - page 24 - page 25 - page 26 - page 27 - page 28 - page 29 - page 30 - page 31 - page 32 - page 33 - page 34 - page 35 - page 36





Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Guillaume HARARI - Page d'accueil réalisée par Anode et Cathode
Disclaimer