Revoir le globe







Reportages en Amérique du Sud

Le Musée Afro-Brazil (Sao Paulo, Etat de Sao Paulo, Brésil)

Déclenché de réserve sur un vol en partance pour Sao Paulo (Brésil), je me rends au Musée Afro-Brazil, qui ne se trouve qu'à dix minutes de l'hôtel en taxi. Je suis loin de me douter que ce musée est aussi riche que déconcertant. Riche, car l'établissement offre plusieurs expositions, permanentes et temporaires, avec plus de 6000 objets présentés, et déconcertant parce qu'il faut mieux pratiquer le portugais pour pouvoir lire les textes affichés (uniquement dans cette langue) et que l'exposition permanente que je vais découvrir est déployée dans un « fouillis » remarquable, sans classement véritable. Une vache n'y retrouverait pas son petit.... (...)


Lire la suite

Insolite Buenos-Aires (9) (Argentine)

Me trouvant aujourd'hui à Buenos-Aires (Argentine), je poursuis la découverte de cette capitale portègne insolite et secrète avec l'ancienne ambassade d'Israël (en photo ci-dessous). L'endroit offre une place grise et dépouillée avec 29 prénoms inscrits sur un mur et quelques arbres symbolisant la vie. Là se trouve le mémorial situé à l'emplacement même où se dressa la fameuse ambassade quarante années durant. C'est en effet en 1948 que l'ambassade d'Israël s'installa à Buenos-Aires à l'intérieur d'un luxueux petit hôtel de trois étages situé en plein cœur diplomatique non loin du palais San Martin, siège de la Chancellerie argentine. Cet hôtel appartenait alors à une riche famille, les Mihanovich (...)


Lire la suite

Oficina de Chacabuco, Ville fantôme (Sierra Gorda, Province d'Antofagasta, Région d'Antofagasta, Chili)

Pour refermer cette escapade chilienne, j'ai pensé qu'il serait intéressant de visiter une ancienne oficina, c'est à dire une ancienne usine d'extraction du salpêtre sur notre chemin du retour vers Calama. Nous quittons Antofagasta vers 9h00 et prenons la ruta 5, la première véritable autoroute chilienne sur laquelle je roule depuis le début de mon séjour ici. La vitesse maximale est de 120 km/heure, abaissée à 100 km/heure au niveau des intersections. Le péage reste raisonnable puisque nous nous acquitterons de 1850 pesos seulement (moins de 3€) pour effectuer le trajet Antofagasta-Chacabuco, ou plutôt au niveau de l'ancienne usine à salpêtre (...)


Lire la suite

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8 - page 9 - page 10 - page 11 - page 12 - page 13 - page 14 - page 15 - page 16 - page 17 - page 18 - page 19 - page 20 - page 21 - page 22 - page 23 - page 24 - page 25 - page 26 - page 27 - page 28 - page 29 - page 30 - page 31 - page 32 - page 33 - page 34 - page 35 - page 36 - page 37 - page 38 - page 39 - page 40 - page 41 - page 42 - page 43 - page 44





Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Guillaume HARARI - Page d'accueil réalisée par Anode et Cathode
Disclaimer