Revoir le globe
Top


Visite de Séoul en autobus (Séoul, Corée du Sud)
Heure locale

 

Mardi 29 mars 2011


 

Pour ma dernière journée à Séoul, je décide de faire le tour de la capitale en bus. Le Seoul City Tour Bus propose plusieurs circuits avec possibilité de s'arrêter à chaque station. Une idée originale de promenade et par tous les temps. Je ne tarde pas à descendre du bus dès l'arrêt N°2 du circuit bleu que j'ai décidé d'effectuer car on m'annonce le Deoksugung Palace. Ce palais servit de résidence royale à deux reprises sous la dynastie Joseon. A l'origine, l'endroit servait de domicile au Prince Wolsan puis au roi Seonjo ( de 1567 à 1608) qui y séjourna temporairement lors de son retour à la capitale ( appelée alors Hanyang) à la suite du retrait des troupes japonaises en 1593. Il l'appelait «  le palais temporaire de Jeongneung-dong » et il y résida car la plupart des autres palais avaient été rasés durant la guerre avec les Japonais. Son successeur, le Prince Gwanghae rebaptisa le palais du nom de Gyeongun Palace après avoir fait du Changdeok Palace sa résidence principale , une fois ce dernier reconstruit.


 

Le règne du roi Gojong annonçait l'établissement du grand empire Han. Ce roi voulait faire du Palais Deoksu le lieu central de l'empire. On peut prendre conscience des efforts déployés en admirant Junghwan-jeon, la salle du trône. Le plafond du bâtiment et le passage de l'empereur sont décorés de dragons et les montures des fenêtres sont en or. Presque tous les quartiers des serviteurs furent démolis après la mort de l'empereur Gojong.

Autrefois, la porte principale du Palais Deoksu était le porte sud appelée Inhwamun. Depuis, la ville s'étant développée à l'est du Palais, c'est la porte est qui est devenue l'entrée principale (Daeanmun)


 

Jeukjo-dang et Seogeo-dang (ci-dessous) sont les plus vieux bâtiments du Palais. On les utilisait pour tenir les conseils après l'achèvement de Junghwa-jeon. L'histoire de ces constructions remonte à Seonjo. Incendié en 1904, Seogeo-dang sera reconstruit la même année . Le roi Sejong le Grand fut le quatrième roi de la dynastie Yi. Très vite reconnu pour sa sagacité, sa sincérité et sa diligence, il inventa l'alphabet coréen, mais aussi le système d'impression, le cadran solaire et le pluviomètre. Il réforma la musique classique et réalisa la réforme agraire. Il publia aussi les six codes de l'agriculture. C'était un roi sage et avant tout un créateur. Sa tombe se trouve à Yogi ( province de Kyonggi).


 

Situé sur une colline dominant le palais, Jeonggwan-heon ( photo ci-dessous) était un endroit de repos et de divertissement. Il fut construit en 1900 dans un style à la fois coréen et occidental, par l'architecte russe Sabatin. Les colonnes imitent la pierre dans un style romanesque et sont en bois. Des motifs coréens ( dragons bleus et dorés ainsi que des chauve-souris et des fleurs) ornent le bâtiment. Le roi Gojong y prenait le café et y organisait des banquets pour ses hôtes étrangères.


 

Un bâtiment abrite trois objets remarquables dans le Palais Deoksu: Une machine pour lancer des flèches qui fut inventée par Choe Mueon ( sous la dynastie Goryeo) puis améliorée en 1448. ON trouve aussi une gigantesque cloche Heungcheonsa ( du nom du temple établi par le roi Taejo , fondateur joseon en 1397) et une horloge à eau inventée en 1536 ( photo ci-dessous)


 

Hamnyeong-jeon servit de bureau et d'appartement au roi Gojong. Il mourut à cet endroit en 1919. On ne trouve pas d'appartement de la reine au Palais Deoksu car l'empereur ne se remaria pas après que son épouse, la reine Myeongsung , eut été assassinée en 1895 par des bandits japonais.


 

Je rencontre, à la sortie du palais, un couple de coréens vêtus d'un costume traditionnel. A ma demande, ils se prêtent volontiers à la séance photo.


 

Je remonte dans le bus et passe à proximité du Namdaemun Market , vieux de 600 ans et qui rassemble à lui seul 10200 boutiques où l'on trouve tous les articles coréens de la vie courante auprès de 50000 vendeurs.

L'arrêt suivant me conduit à la gare ferroviaire de Séoul, d'où l'on peut prendre le TGV pour se rendre à Pusan. Le 3ème étage du bâtiment offre un superbe point de vue sur les environs. L'immeuble a été érigé en juillet 1900 et a bénéficié de travaux d'agrandissement en 2004.


 

Nous passons peu de temps après devant une autre gare ferroviaire, la gare de Yongsan, d'où on peut prendre des TGV pour Honan. Cette gare rassemble de nombreux commerces de produits électroniques et de télécommunications mais aussi des salles de cinéma.

Bientôt , nous atteignons le Musée national de Corée, inauguré en 2005. C'est le sixième plus grand musée du monde et il fut construit de manière à résister à de très fortes secousses sismiques , sur un terrain d'une superficie de 306900 m². Le bâtiment fait 404 mètres de long et rassemble 40 salles d'expositions qui offrent aux visiteurs de découvrir toutes les cultures asiatiques.

Le War Memorial of Korea est situé à l'arrêt N° 8 et fera l'objet d'un reportage ultérieur.


 

Je traverse Séoul et ses quartiers, comme celui qui accueille les établissements financiers et le centre de la mode: Myeongdong. L prix du mètre carré y est le plus cher de tout le pays et on y trouve 70 établissements financiers. Mais aussi des défilés de mode et un concours annuel de Miss Myeongdong. Ce quartier accueille également le siège de l'église catholique de Corée.

Un peu plus loin ( arrêt N°13) se trouve Namsangol, un village coréen traditionnel avec ses maisons reconstituées. On peut y prendre des cours de dessin, de calligraphies, des cours de bonnes manières traditionnelles, et y admirer des spectacles coréens.

Près de l'hôtel Sofitel Grand Ambassador (arrêt N°14) vous trouverez la rue des chiens ( on y rencontre de nombreuses boutiques qui vendent toutes sortes de toutous et les articles qui vont avec!) ainsi que la rue des motos ( dans laquelle vous admirerez la plus grande concentration de motos de toute la Corée!)

A l'arrêt N°15, le Théâtre national a élu domicile. Et se présente en deux parties: Le grand théâtre, temple de la technologie high-tech qui permet au théâtre d'accueillir les opéras, les concerts de chanteurs et de groupes connus. Juste à côté se trouve le petit théâtre.

Nous arrivons ensuite à la Seoul Tower ( ci-dessous) qui domine toute la capitale et se trouve au milieu du poumon vert de la ville, le Namsan Park sur le Mont Namsan. Un téléphérique permet aux visiteurs de survoler les environs. On trouve sur place un jardin botanique, une bibliothèque ,une salle de musique et aussi des chemins de promenade à pieds nus. Au sommet de cette tour se trouve un restaurant tournant et l'observatoire' situé à 480 mètres de hauteur offre une vue imprenable sur Séoul, le fleuve Han et même , par beau temps, sur le côte marine d'Incheon.


 

Je traverserai ensuite l'allée des pieds de porc fumé ( haut lieu de dégustation de plats typiques...à base de viande de porc, accompagnés d'alcool de riz coréen!), puis le marché de Dongdaemun, le plus grand marché de vêtements de la Corée. A cet endroit se situe la Porte de Dongdaemun qui date du règne du roi Tajeo et qui délimitait la ville . Elle était faite de murs doubles.


 

Pourterminer mon périple, je vais me rendre dans le quartier de Insadong, qui rassemble des maisons de style coréen. Le nom Insadong est formé de « In » et de « Sa » , des noms de deux parties du Hanseong ( ancien nom de Séoul). Des antiquaires ont entre autre élu domicile dans ce quartier au demeurant fort sympathique et piétonnier. Je m'y rends pour boire un thé au Old Tea Shop, un petit salon de thé qui offre la particularité de se transformer en volière pour oiseaux. Quelques volatiles vivent en effet librement dans ce salon et viennent picorer dans votre main. Incroyable, non?


 


 


 


 

INFOS PRATIQUES:


  • Seoul City Tour Bus, http://www.seoulcitybus.com et http://www.visitseoul.net

    Tel: 02 777 6090

    Prix du billet: 10000 won

    Départ à l'arrêt Gwanghwamun (station métro Gwanghwamun, ligne 5, sortie N°6)

    Fermé le lundi

    Service assuré de 9h00 à 19h00.

    Tour de nuit: à 20h00

    Audioguides disponibles dans les bus en anglais, français,chinois, coréen et japonais.

    Demandez le plan des circuits, ils contiennent des commentaires utiles sur les différents arrêts effectués.

  • Deoksu Palace, 58 Taepyong-no, Jung-gu, Séoul. Tel: 02 771 9952

    http://www.deoksugung.go.kr

  • Salon de thé Old Tea Shop, 2F 2-2 Kwan Hun-Dong,Chong Ro-gu, Séoul. Tel: 722 5019

    Email: oldteashop@hanmail.net et http://www.oldteashop.com

    Paiement: Cash et CB. Ouvert de 10h à 22H00

     











 



Retour aux reportages par pays