Revoir le globe
Top


Shanghai, le Temple du Bouddha de Jade (Chine)
Heure locale

 

Mercredi 13 avril 2011


 

Pour mon deuxième jour à Shanghai, j'ai décidé d'emprunter un autobus qui fait le tour de la ville afin de découvrir les lieux remarquables. Levé tôt, je suis dès 9h du matin à une des stations du circuit. Première déception en montant dans le bus: Je dois renoncer au billet combiné que je pensais acheter ( circuit bus + croisière sur la HuangPu River) car il n'y a qu'une croisière en fin de journée et mon vol pour Paris est prévu en soirée. Trop juste pour ce genre de plan. Je me contente donc du tour en bus. Trois circuits existent (le bleu, le vert et le rouge) et mon billet me permet d'emprunter les trois circuits pendant 24 heures mais que de complications! Il faut se retrouver dans les arrêts de tel circuit qui ne correspond pas forcément à l'arrêt de tel autre. Je me contente des circuits rouge et vert. Les bus sont à deux niveaux et je monte au premier étage. La vue est meilleure mais il ne me faut surtout pas me déplacer durant le trajet car je pourrais , par inadvertance, atteindre un câble électrique aérien qui alimente les tramways de la ville. Trop dangereux! Muni de l'écouteur qui m'a été fourni, j'écoute le commentaire en français sur le canal 5 (huit langues sont disponibles) au fur et à mesure que le paysage défile sous mes yeux.

Je repasse dans le quartier du Bund , à côté d'une ancienne station météo coloniale jadis érigée par les Jésuites de Shanghai et qui est aujourd'hui devenue un musée. On nous parle du fleuve HuangPu qui s'étire sur 110 kilomètres depuis sa source, au lac Dianshan, jusqu'au confluent avec le Yangzi, à 28 kilomètres en aval de Shanghai. Les bateaux de croisière partent des embarcadères du Bund entre Nanjing Lu et Yan'an. Deux types de croisière sont proposées: La première ne dure qu'une heure et mène jusqu'au pont Yangpu et la seconde , trois heures et demie, et permet de se rendre jusqu'au fleuve Yangzi. En ce qui me concerne, ça sera pour une autre fois.

Nous atteignons bientôt le Jardin Yu , magnifique jardin créé sous la dynastie des Ming. Je m'y attarderai aussi un autre jour car j'ai pour optique de visiter le Temple du Bouddha de Jade. Les arrêts s'enchainent sans perte de temps. Les commentaires aussi. C'est presque trop rapide. J'atteins bientôt Xin Tian Di, une zone dans laquelle se trouvent encore des maisons chinoises traditionnelles de l'époque coloniale. Le contraste est saisissant avec les tours géantes actuelles.

Puis voici la Place du Peuple. Ce fut autrefois et jusqu'en 1960 l'ancien champ de courses de la ville. Un joli jardin paysager a depuis pris place à côté du Musée de Shanghai. Un lieu de détente très couru par les habitants. On passe ensuite devant l'Opéra de Shanghai réalisé en 1998 par l'architecte français Jean-Marie Charpentier (photo ci-dessous). Il a été presque entièrement construit en verre et il est coiffé d'un toit convexe spectaculaire. Je passe ensuite devant le Musée de l'urbanisme, situé également sur la Place du Peuple. C'est l'endroit où l'on apprend l'histoire de l'urbanisation de la ville. Tout un programme! (photo suivante)

L'une des dernières stations du circuit vert me conduit au Temple du Bouddha de Jade , dans le nord-ouest de la ville. On l'appelle aussi Jufo Li et c'est le temple le plus célèbre ici. Construit en 1882, afin d'abriter deux magnifiques statues du bouddha de jade rapportées de Birmanie par l'abbé Wei Ken, il se trouvait ailleurs à l'origine. Suite à un incendie, il sera reconstruit à cet endroit en 1918. Puis fut fermé pendant trente années. Avant de rouvrir en 1980 et d'accueillir une centaine de moines environ. Plus cette foule de curieux étrangers ( ou pas) dont je fais partie. C'est l 'un des rares temples bouddhistes de Shanghai à être encore habité par des moines.

Le bouddha de jade blanc qui est à l'intérieur mesure 1,95 mètre de haut et pèse trois tonnes. La statue du grand bouddha assis est située au premier étage et est recouverte d'émeraudes et d'agates. Cette statue est entourée d'armoires rassemblant au total plus de 5000 livres sacrés. Elle fut ramenée en 1882 de Birmanie par le moine Wei Ken qui recherchait alors des fonds afin de construire un temple pour bouddha.

Dans une autre salle , on peut admirer la deuxième statue de bouddha, qui est plus petit et allongé, qui représente bouddha avant sa mort. La statue représentée au public est une copie offerte par Singapour , rapportée par le dixième abbé du temple en 1989, et qui est plus grande que l'originale ( 4 mètres de long).

Fidèle au style Song du sud, le temple du bouddha de jade possède des toits à angle droit et ornés de figurines. Une intense activité règne dans la cour d'entrée de ce temple où des fidèles brûlent de gros bâtons d'encens. J'observe la scène avec curiosité car je n'ai pu trouver aucune explication écrite qui pourrait me permettre de comprendre la signification de ce rite. J'apercevrai plus tard un groupe de touristes russes accompagné d'une jeune guide chinoise qui commentait la visite. Les veinards!

Les trois pavillons principaux du temple sont reliés par deux cours. Pour y pénétrer, il me faudra à nouveau débourser quelques yuans. Le bouddhisme a décidément le sens des affaires! Mais la visite vaut la peine. Le premier pavillon est le pavillon des Rois célestes dont les murs sont tapissés des quatre rois. Le grand Pavillon de la magnificence abrite quant à lui trois incarnations de bouddha. Tandis que la Chambre du bouddha de jade contient une statue de jade ( celle d'un grand bouddha couché). Il est formellement interdit de photographier cette statue qui a été sculptée d'un seul tenant ( je l'ai fait quand même, discrètement).


 

J'admire au passage les plafonds des différents pavillons que je visite et suis surpris de la cohabitation des boutiques de souvenirs avec des lieux que je considère comme religieux, et qui servent d'ailleurs de lieux de prière aux adeptes. Mais c'est ainsi en Chine! A l'étage, je me rends au salon de thé chinois qui propose des dégustations de thés de Chine. Je me contenterai de photographier là encore le plafond superbe de la salle (ci-dessous, deuxième photo).


 


 

INFOS PRATIQUES:


  • Ticket pour la promenade en bus ( valable 24 heures): 100 yuans. Ticket combiné Bus + croisière: 160 yuans. Attention! Le paiement par CB ( Visa) est théoriquement possible dans les bus mais n'a pas fonctionné pour moi. Prévoyez de payer en cash. Personnel agréable. Mais organisation des trois circuits compliquée ( un seul circuit serait préférable et éviterait de changer de bus!). D'autre part, le bus ne passe pas souvent au temple du bouddha de jade ( une fois par heure!). C'est peu pour ce genre d'attraction. Prévoyez de rentrer en métro ( une station de métro est située à dix bonnes minutes du temple)










 

 



Retour aux reportages par pays