Revoir le globe
Top


Promenade dans Bombay (1) (Maharashtra, Inde)
Heure locale

 

Dimanche 29 mai 2011


 

Namasté! Et Bienvenue en Inde, fantastique continent qui tient son nom du fleuve Indus et deuxième pays le plus peuplé au monde après la Chine. L'Inde en quelques chiffres, ce sont plus de 7000 kilomètres de côtes, 23 langues officielles, plus d'un milliard et 210 millions d'habitants (chiffres 2010), 382 habitants/km², un PIB nominal de 1237 milliards de $ ( en 2009), un PIB par habitant de 3105 $ ( chiffre 2009) et une superficie totale de près de 3 millions et 288000 km². 80% de la richesse du pays sont concentrés entre les mains de 12% de la population.

Je visite aujourd'hui Bombay, appelé désormais Mumbai. Lorsque les Portugais arrivèrent dans la région et découvrirent ce qui allait devenir « Les Indes », ils appelèrent l'endroit « Bom Bahia » car ils trouvaient que la baie existante se prêtait bien au mouillage des bateaux et au développement du commerce. Le nom se transforma en « Bombay » avec l'arrivée des Britanniques. Celle qu'on appelle désormais Mumbai (Mumba voulant dire Déesse et Aai , Mère) est la capitale de l'état du Maharashtra. La capitale indienne concentre à elle seule 5% du PIB indien et représente 25% de la production industrielle, 40% du commerce maritime et 70% des transactions de capitaux de l 'économie du pays.

Des recherches archéologiques démontrent que le site de Mumbai était occupé dès l'âge de pierre. Les sept îles sont mentionnées dès Ptolémée et appartenaient à l'empire Maurya. Au cours des siècles, plusieurs dynasties se disputèrent le contrôle des lieux et Bahadur Shat fut contraint de céder les îles aux Portugais en 1534. Puis en 1661, Mumbai passa sous l'emprise des Anglais comme partie de la dot de l'Infante Catherine de Bragance qui venait d'épouser le Roi Charles II d'Angleterre. En 1668, les îles furent louées à la Compagnie anglaise des Indes Orientales pour...10£ par an! En 1687, la ville de Mumbai allait accueillir le siège de la Présidence de Bombay, l'une des trois subdivisions du Raj britannique. En 1845, on fusionne les sept îles en entreprenant de grands travaux de génie civil. Et en 1861, la Guerre de Sécession américaine fait de Bombay le premier marché cotonnier du monde. En 1869, l'ouverture du Canal de Suez permettra à la ville de devenir l'un des plus importants ports d'Asie. C'est de Bombay que Gandhi lancera son mouvement Quit India en 1842. Et Bombay deviendra la capitale de ...Bombay à l'indépendance de l'Inde, en 1947.

Je me trouve dans le quartier de Nariman Point, le quartier d'affaires de la capitale. Non loin de là se trouve la Gateway of India , la Porte de l'Inde ( photo ci-dessus) construite dans un style indo-mauresque, en basalte jaune de Kharodi, et renforcé par du béton. Cette porte commémore la visite du Roi Georges V et de la Reine Mary à Bombay en décembre 1911. Son dôme central fait 16 mètres de diamètre et s'élève à 28 mètres du sol. La structure monumentale compte deux vastes salles de réception, des arches et des minarets ainsi que des ornements inspirés par l'architecture gujarati médiévale. Le tout fut réalisé par l'architecte écossais George Wittet. La porte faisait partie à l'origine d'un ensemble immobilier qui ne sera jamais finalisé par manque de fonds. La Gateway of India ne sera terminée qu'en 1924 et on dit que les souverains britanniques furent accueillis à l'époque par une structure en carton de ladite porte. La Porte de l'Inde offre une vue superbe sur la mer et est illuminée la nuit. Après la déclaration d'indépendance de l'Inde , les dernières troupes britanniques quittèrent le pays en passant sous cette porte.

Sur la place faisant face à la Porte de l'Inde, se trouve la statue de Chhatrapati Shivaji (photo ci-dessus). Shivaji sauvera le pays du joug musulman en mettant en oeuvre une stratégie de guérilla. Il ralliera à lui d'autres tribus, et saura contre attaquer ses ennemis ( les Moghols, les Bijapur, les Portugais, les pirates abyssins...) à chaque fois que l'occasion lui en sera donnée. Le 6 juin 1674, il se fait couronner roi (maharaj) à Raigarh ( où il mourra en 1680 en laissant à son fils, Sambhaji un immense empire). Il est depuis considéré par les nationalistes de l'état de Maharashtra comme un héros national. Et plusieurs bâtiments de Bombay ont été rebaptisé en son honneur suite à la victoire du parti Shiv Sena aux élections locales dans les années 1990.

De nombreux habitants de la ville aiment à venir se promener dans ce quartier. Des bateaux de croisière partent de la Porte de l'Inde et desservent la baie et les îles ( dont l'île Elephanta). A deux pas se trouve le Tal Mahal Palace hotel, construit en 1903 par le célèbre industriel parsi, Sir Jamshedji Tata (photo ci-dessous)

On me conseille de me rendre à la fontaine Flora. Malheureusement en réfection ( un échafaudage en bambou l'entoure) je ne profiterai pas de la meilleur vue. Cette fontaine fut construite au sud de la fameuse rue Dadabhai Naoroji , en 1864, pour 47000 roupies de l'époque ( 9000 £). Elle marie l'eau, l'architecture et la sculpture. Elle reçut aussi le nom de Flora, la déesse des fleurs au printemps dans la mythologie romaine. A cet endroit se trouvait autrefois le fort de Mumbai ( qui fut démoli en 1860) où passait la Hornby Road , appelée depuis la Dadabhai Naoroji road, et la Fontaine Flora a été érigée à l'endroit précis où se trouvait Church Gate.

Je passe ensuite aux abords de l 'université de Mumbai, une université d'état. Fondée en 1857 sur le modèle des universités britanniques, elle est reconnaissable de loin grâce à sa tour, la Rajabai Clock Tower (photo ci-dessous) qui abrite la bibliothèque de l'université. Construite d'après les plans de l'architecte Sir George Gilbert Scott, elle fut achevée en 1870 et ressemble comme deux gouttes d'eau à Big Ben. C'est un homme d'affaires, Premchand Raichand qui finança sa construction et c'est pour cette raison que la tour reçut le nom de sa mère Rajabai. Sur cette tour, à neuf mètres du sol, on peut apercevoir huit statues représentant les castes indiennes. La tour qui mesure 85 mètres de haut possède 16 mélodies dont Rule Britannia.

J'admire tous ces bâtiments de style gothique

 

Je marche librement et en toute sécurité dans cette ville où existe cependant une présence policière importante autour des bâtiments publics. On a peur ici d'une récidive terroriste de 2008. Mais les gardes auxquels je m'adresse pour demander parfois mon chemin sont très aidants et me répondent sans sourciller. Alors que je marche dans une rue, j'entends au loin le bruit de tambours. Une cérémonie se déroule dans le coin. J'aperçois rapidement un groupe d'une cinquantaine de personnes royalement habillées avec des couleurs chatoyantes. L'un des invités m'invite à venir danser avec le groupe. Et me voici coiffé d'un turban, puis on me passe un long collier de perles autour du cou. A quelques mètres de là se trouve le jeune marié, juché sur un cheval. Il s'agit en effet d'un mariage indien. La cérémonie de mariage est différente de ce qu'on connait en Occident. On ne s'habille pas de blanc mais l'on revêt des habits très colorés pour l'occasion. Le mariage en Inde est un événement public en ce sens que le jeune marié défile en ville assis sur un cheval. On peut compter jusqu'à plusieurs centaines de participants, même pour un mariage entre gens de condition modeste. Et le photographe embauché pour couvrir l'évènement se doit de faire figurer chacun des participants sur au moins une des photos prises. La photographie de mariage est devenu là-bas un véritable business et on trouve même des photographes étrangers spécialisés dans la couverture de ce type d'évènement. Personnellement, je me contenterai de prendre en photo l'heureux futur époux, à qui je remettrai la carte de visite de mon site.

Je m'arrête quelques instants à la Cathédrale The Holy Name. JeanPaul II ( enfin sa statue grandeur nature!) m'accueille à l'entrée. Eglise catholique romaine, elle fut érigée pour remplacer une autre cathédrale plus ancienne qui était située dans une autre partie de la ville. Juste de l'autre côté de la rue, presque en face de cette cathédrale se trouve le YMCA local ( voir infos pratiques).

Je remonte la rue jusqu'à atteindre le Musée Prince of Wales. Ce musée a été rebaptisé depuis le Chhatrapati Shivaji Marajah Vastu Sangrahalaya Museum. Il fut décidé de construire ce musée en 1904 afin de commémorer la visite du Prince du Pays de Galles, le futur Roi George V, à Mumbai. Les consignes étaient alors de construire un bâtiment unique et noble s'intégrant parfaitement à l'architecture locale. Noyé dans la verdure, ce musée offre environ 50000 oeuvres d'art aux visiteurs et les collections sont classées en trois parties: Art, archéologie et histoire naturelle. Nous aurons l'occasion de visiter les lieux lors d'un autre voyage.


 

 

INFOS PRATIQUES:




 

 












 



Retour aux reportages par pays