Revoir le globe







Reportages en Asie

Tokaïdo, la Route de la Mer de l'Est - Nihonbashi et Shinagawa (Tokyo, Japon)

Il existe au Japon une route plus célèbre que les autres : Tokaïdo ou la route de la mer de l'est. Envisageant de parcourir cette route mythique prochainement, je me rends aujourd'hui à Nihonbashi (Tokyo), sur le pont du même nom marquant le départ de cette route (...)


Lire la suite

Exposition "A la Découverte d'Edo et de Tokyo" (Musée Edo-Tokyo, Tokyo, Japon)

Japonais et visiteurs de passage ont jusqu'au 8 mars 2015 pour se rendre à l'exposition consacrée à la capitale nippone Edo/Tokyo, Tokyo d'hier et d'aujourd'hui. A l'époque féodale, l'actuelle préfecture tokyoite faisait partie de la Préfecture de Musashi (et du domaine du clan Go-Hojo, sous la période Sengoku). En 1590, ce clan offrira les neuf provinces de la région du Kanto au victorieux général Tokugawa Ieyasu, qui installa un gouvernement militaire à Edo (l'actuelle Tokyo), future capitale du pays du soleil levant, forte aujourd'hui de 13 millions d'habitants (37 en comptant la banlieue). Ieyasu Tokugawa choisit alors ce qui n'était qu'un petit village centrée autour d'un château érigé en 1457, pour servir de capitale à son domaine. A l'issue de la bataille de Sekigahara, Ieyasu devint shogun et Edo devint, de fait, le centre politique du pays, même si Kyoto demeurait la capitale comme lieu de résidence des empereurs.Cette ville qui se développa autrefois autour du Château d'Edo, lieu de vie du Shogun, abritait également quantité de samouraïs, d'artisans et de commerçants, autant de personnes alors au service de l'hôte shogunale. Il devint bientôt nécessaire d'organiser l'acheminement de l'eau au sein de cette ville tant pour abreuver la population que pour permettre aux premiers pompiers d'éteindre les incendies qui se produisaient de temps à autre (...)


Lire la suite

La Culture des Chu (Musée Provincial de Hubei, Wuhan, Province de Hubei, Chine)

Me voici cette fois embarqué dans la découverte de l'Etat de Chu, né en Chine au VIIIè siècle avant J.C. Je visite en effet aujourd'hui le pavillon de la culture Chu, qui se trouve au Musée Provincial de Hubei. Ce musée, apparu en 1953, est l 'un des plus connus du pays et rassemble 260000 pièces (dont 945 reliques de première importance, dont le carillon de Zenghouyi, le vase prune de la dynastie Yuan, ou le sabre de GouJian, roi de Yue) dont des trésors nationaux. L'ensemble offre plusieurs salles d'expositions permanentes ou temporaires, dont celle que je vais vous proposer de découvrir aujourd'hui. Je suis surpris par le nombre important de visiteurs qui se trouvent sur place. Je connais la curiosité des Chinois mais à cela, s'ajoute le loi du nombre. Cela ne fait aucun doute, je suis bien en Chine (...)


Lire la suite

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8 - page 9 - page 10 - page 11 - page 12 - page 13 - page 14 - page 15 - page 16 - page 17 - page 18 - page 19 - page 20 - page 21 - page 22 - page 23 - page 24 - page 25 - page 26 - page 27 - page 28 - page 29 - page 30 - page 31 - page 32 - page 33 - page 34 - page 35 - page 36 - page 37 - page 38 - page 39 - page 40 - page 41 - page 42 - page 43 - page 44 - page 45 - page 46 - page 47 - page 48 - page 49 - page 50 - page 51 - page 52 - page 53 - page 54 - page 55 - page 56 - page 57 - page 58 - page 59 - page 60 - page 61 - page 62 - page 63 - page 64 - page 65 - page 66 - page 67 - page 68 - page 69 - page 70 - page 71 - page 72 - page 73 - page 74 - page 75 - page 76 - page 77 - page 78 - page 79 - page 80 - page 81 - page 82 - page 83 - page 84 - page 85 - page 86 - page 87 - page 88 - page 89 - page 90 - page 91 - page 92 - page 93 - page 94 - page 95 - page 96 - page 97 - page 98 - page 99 - page 100 - page 101 - page 102 - page 103 - page 104 - page 105 - page 106 - page 107 - page 108 - page 109 - page 110 - page 111 - page 112 - page 113 - page 114 - page 115 - page 116





Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Guillaume HARARI - Page d'accueil réalisée par Anode et Cathode
Disclaimer