Revoir le globe







Reportages en Asie

Hagi et les Cinq du Chosu (Préfecture de Yamaguchi, Honshu, Japon)

Samedi 20 avril 2013 Un premier article fut consacré à Shoin Yoshida, dont l'un des oncles, Tamaki Bunnoshin, fonda l'école privée Shoukason. Une fois Shoin Yoshida disparu, l'école continuera ses activités quelques temps avant de fermer ses portes en 1892. Cette école avait permis à de nombreux élèves de découvrir un enseignement basé sur le respect de l'individualité, le respect de l'autre et le travail commun, dans un même but: Orienter le Japon sur la voie de la modernité, avec, pour seul chef, l'Empereur . Lors de mon passage au sanctuaire Shoin, il m'a été donné de visiter la maison d'un des disciples de Shoin Yoshida: Hirobumi Ito. Juste à côté de la maison de son enfance, une autre maison lui avait té offerte par l'empereur du Japon, quelques années plus tard. A l'entrée de cette demeure figure le portrait de cinq jeunes gens japonais, tous formés d'après les idées du maitre Shoin Yoshida. On les appelle « les cinq de Chosu » car tous sont originaires du domaine de Chosu (ancien domaine féodal durant le shogunat Tokugawa, à l'ouest du Japon). Ce domaine était aussi surnommé le domaine de Hagi (...)


Lire la suite

Hagi et Shoin Yoshida (Préfecture de Yamaguchi, Honshu, Japon)

Samedi 20 avril 2013 Hagi fait partie de ces lieux qui rassemblèrent de grands hommes. Je pars ainsi faire la connaissance d'un d'entre eux, Yoshida Shoin. Celui-ci naquit le 4 août 1830 dans le petit village de Matsumoto (situé dans les environs de Hagi). Il était le deuxième fils de Sugi Yorinosuke (vassal du daimyo de Hagi et détenteur d'un revenu annuel de 26 koku). Shoin vécut ainsi son enfance au milieu de ses parents, de ses frères et oncles, dans une maison localisée à Dango-Iwa (Mont Gokoku). Sa famille était pieuse et ses ancêtres avaient survécu en devenant samouraïs et en vivant de leurs terres. Shoin allait recevoir de son père et de ses oncles les bases du confusianisme et des enseignements en science militaire. Il se trouvait que le daimyo de Hagi restait fidèle et loyal à l'empereur du Japon. Yoshida Shoin suivra la même ligne de conduite. A l'âge de 5 ans, Shoin sera recueilli par l'un de ses oncles, Yoshida Daisuke, alors maitre des sciences militaires à l'école de Yamaga. Le déménagement soudain de Daisuke l'année suivante contraindra Shoin à s'assumer seul dès six ans. Et à devenir, lui aussi, maitre des sciences militaires (...)


Lire la suite

Hagi (Préfecture de Yamaguchi, Honshu, Japon)

Vendredi 19 avril 2013 La ville où je me rends ce weekend se trouve dans la préfecture de Yamaguchi, préfecture la plus à l'ouest de la grande île de Honshu. Il faut vouloir s'y rendre tant le voyage est long! J'ai pris le shinkansen à 12h33 pour Osaka, puis un autre pour Shin Yamaguchi, puis un autre pour Asa. Vint ensuite le plaisir de l'omnibus (ci-dessous en photo) et près de deux heures trente de voyage à travers plusieurs petites gares de l'ouest de Honshu: Yunoto, Atsu, Shirogahara, Minamiomine, Mine, Shigeyasu, Ofuku, Shibuki, Nagato Yumoto et Itomochi avant d'atteindre Nagato-Shi. Une demi-heure d'attente dans cette petite gare perdue avant de repartir pour Nagato Misumi, Ii (vous avez bien lu, cette gare ne comporte que ...deux lettres!), Sammi,, Tamae, et Hagi, pour arriver à Higashi Hagi à 21h20. Heureusement, je fais toujours des rencontres sympathiques: Quelques mots échangés dans un shinkansen avec un vieux monsieur japonais qui m'a offert un origami en cadeau lorsqu'il a appris que j'étais français, ou ce jeune collégien qui rentrait de l 'école et à qui j'ai montré mon site internet (le smartphone a du bon lorsqu'on a du temps à tuer en train!). Une autre jeune fille d'origine vietnamienne s'est spécialement proposé de m'aider pour trouver mon prochain train, des enfants m'ont salué dans une autre gare alors que je ne les connaissais pas (...)


Lire la suite

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8 - page 9 - page 10 - page 11 - page 12 - page 13 - page 14 - page 15 - page 16 - page 17 - page 18 - page 19 - page 20 - page 21 - page 22 - page 23 - page 24 - page 25 - page 26 - page 27 - page 28 - page 29 - page 30 - page 31 - page 32 - page 33 - page 34 - page 35 - page 36 - page 37 - page 38 - page 39 - page 40 - page 41 - page 42 - page 43 - page 44 - page 45 - page 46 - page 47 - page 48 - page 49 - page 50 - page 51 - page 52 - page 53 - page 54 - page 55 - page 56 - page 57 - page 58 - page 59 - page 60 - page 61 - page 62 - page 63 - page 64 - page 65 - page 66 - page 67 - page 68 - page 69 - page 70 - page 71 - page 72 - page 73 - page 74 - page 75 - page 76 - page 77 - page 78 - page 79 - page 80 - page 81 - page 82 - page 83 - page 84 - page 85 - page 86 - page 87 - page 88 - page 89 - page 90 - page 91 - page 92 - page 93 - page 94 - page 95 - page 96 - page 97 - page 98 - page 99 - page 100 - page 101 - page 102 - page 103 - page 104 - page 105 - page 106 - page 107 - page 108 - page 109 - page 110 - page 111 - page 112 - page 113 - page 114 - page 115





Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Guillaume HARARI - Page d'accueil réalisée par Anode et Cathode
Disclaimer