Revoir le globe







Reportages en Asie

Escale à Hakodate (Hokkaido, Japon)

Lundi 8 avril 2013 Comme toujours, j'enchaine mes déplacements. Parti jeudi dans la nuit de l'aéroport Charles de Gaule à Paris, j'arrivais le vendredi soir à l'aéroport de Narita à Tokyo, prenait une chambre à l'hôtel Toyoko Inn de Shinjuku afin d'être sur place le samedi matin dès la première heure pour réceptionner ma chambre chez Sakura House. Cette fois, je résiderai dans le quartier de Shinagawa, à dix minutes de marche de la gare. L'endroit est calme et résidentiel. Il manque un peu de commerces mais je ferai mes courses avant de rentrer chez moi. Vite fait bien fait, je dépose mes bagages à ma chambre, fais connaissance avec Lauren, ma colocataire américaine, originaire de Denver (Etats-Unis). Je prépare un sac à dos avec quelques affaires et mon matériel photos puis saute dans le shinkansen Hayabusa 15 (en photo ci-dessous) qui me conduira jusqu'à Shin Aomori. Puis, je monterai à bord du train express Super Hakucho (deuxième photo) pour atteindre deux heures plus tard ma destination finale: Hakodate. Hokkaido étant une île, nous nous y rendrons par un tunnel long d'environ 55 kilomètres (...)


Lire la suite

Hakodate et son Histoire (Hakodate, Hokkaido, Japon)

Dimanche 7 avril 2013 Je m'étais promis depuis longtemps de visiter Hakodate (Hokkaido) et m'y voici! Située dans la Préfecture d'Oshima (dont Hakodate est la sous-préfecture), cette cité, fondée en 1741, fut la première ville japonaise à ouvrir son port au commerce extérieur, en 1854, suite à la signature de la Convention de Kanagawa pour devenir un temps la capitale d'Hokkaido. Signée le 31 mars 1854, entre les représentants du shogunat des Tokugawa et le Commodore Matthew Perry (qui représentait alors le président américain Millard Fillmore, et dont nous avons déjà parlé dans d'autres reportages, en photo ci-dessous), ce traité donnait aux Occidentaux l'autorisation d'entrer dans les ports japonais de Shimoda et de Hakodate, pour s'y ravitailler en charbon et en vivres. On y parlait aussi de l'envoi éventuel d'un consul américain au Japon. Cette convention, signée par le Japon dans la crainte de représailles américaines, via la menace constituée par les Navires noirs (bateaux à vapeur occidentaux, flotte du Commodore), ouvrit la voie à la signature du traité d'amitié et de commerce entre les Etats-Unis et le Japon (...)


Lire la suite

Le Musée Municipal des Peuples du Nord (Hakodate, Hokkaido, Japon)

Samedi 6 avril 2013 De passage à Hakodate, je visite aujourd'hui le Musée des peuples du Nord. Sur cette île d'Hokkaido, appelée autrefois Yeso ou Eso, on comptait plusieurs peuples: Les Aïnous, bien sûr, qui furent les premiers habitants de l'archipel. On en retrouve d'ailleurs la trace de la langue dans la toponymie de l'île ainsi que celles de nombreuses autres villes comme par exemple Sapporo. On discute encore de l'origine du mot Aïnou dont on pense qu'il serait originaire des peuples mongols venus d'Asie. Des études archéologiques, en effet effectuées dans le sud de l'île, prouvèrent la présence de la peuplade Jomon il y a 8000-6000 avant notre ère, dont les Aïnous seraient les descendants tardifs. On découvrit aussi que les Okhotsks s'étaient installés au nord d'Hokkaido. Ces minorités font partie de la population japonaise au même titre que les Ryukyu, les Burakumin, ou d'autres populations issues de l'immigration chinoise ou coréenne. Ces peuples indigènes vivaient dans la nature et développaient leurs propres cultures. Les collections du musée présentent avant tout d'abord les outils du peuple Aïnou qui étaient utilisés dans la vie quotidienne, nous le verrons à la fin de cet article (...)


Lire la suite

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8 - page 9 - page 10 - page 11 - page 12 - page 13 - page 14 - page 15 - page 16 - page 17 - page 18 - page 19 - page 20 - page 21 - page 22 - page 23 - page 24 - page 25 - page 26 - page 27 - page 28 - page 29 - page 30 - page 31 - page 32 - page 33 - page 34 - page 35 - page 36 - page 37 - page 38 - page 39 - page 40 - page 41 - page 42 - page 43 - page 44 - page 45 - page 46 - page 47 - page 48 - page 49 - page 50 - page 51 - page 52 - page 53 - page 54 - page 55 - page 56 - page 57 - page 58 - page 59 - page 60 - page 61 - page 62 - page 63 - page 64 - page 65 - page 66 - page 67 - page 68 - page 69 - page 70 - page 71 - page 72 - page 73 - page 74 - page 75 - page 76 - page 77 - page 78 - page 79 - page 80 - page 81 - page 82 - page 83 - page 84 - page 85 - page 86 - page 87 - page 88 - page 89 - page 90 - page 91 - page 92 - page 93 - page 94 - page 95 - page 96 - page 97 - page 98 - page 99 - page 100 - page 101 - page 102 - page 103 - page 104 - page 105 - page 106 - page 107 - page 108 - page 109 - page 110 - page 111 - page 112 - page 113 - page 114 - page 115





Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Guillaume HARARI - Page d'accueil réalisée par Anode et Cathode
Disclaimer