Revoir le globe







Reportages en Asie

Le Temple Takaosan Yakuoin et la Marche du feu (Tokyo, Japon)

Dimanche 10 mars 2013 L'éternelle question, que vais-je bien pouvoir visiter cette fois dans la capitale tokyoite ? Cette fois, j'ai encore trouvé. Il s'agit du temple Takaosan Yakuoin, au pied du Mont Takao, un sommet d'Hachioji, dans la Préfecture de Tokyo. Je m'y rends en bras de chemise car les températures sont aujourd'hui étrangement élevées à Tokyo. Il suffit d'une heure de train pour se rendre sur place et se plonger dans l'histoire : Le temple bouddhiste Takaosan Yakuoin est connu comme l'un des trois temples les plus importants de la région du Kanto. Construit en 744 sur ordre de l'empereur Shomu, il était destiné à servir de base au bouddhisme dans le Japon oriental. Son fondateur porte le nom de Gyoki, prêtre bouddhiste japonais de la période Nara. Né dans le comté de Notori (Province de Kawachi, actuelle province de Sakai près d'Osaka), Gyoki devint moine à l'âge de 15 ans et fut l'un des premiers élèves du maitre Dosho avec lequel il étudia le Yogacara (une doctrine fondamentale de Hosso) à Yakushi-ji. En 704, il retourna dans sa ville natale pour transformer sa maison en temple, puis se mit à voyager à travers tout le pays pour prêcher auprès des roturiers et aider les pauvres. Il mit sur pied un groupe de volontaires destiné à venir en aide aux pauvres gens dans la région du Kansai, en construisant 49 monastères et couvents utilisés comme hôpitaux (...)


Lire la suite

Origamis et Mises en Plis (Tokyo, Japon)

Lundi 18 février 2013 Lors de mon escale à Tokyo, je fais cette fois-ci une halte à Origami Kaikan, une vieille maison tokyoite qui exerce l'art de l'origami. Car l'origami est un art. Un art originaire de l'un des plus anciens arts populaires chinois au VI ème siècle. Venu de la dynastie des Han de l'ouest ( en l'an -202), on l'appelait à l'époque zhézhi et ce sont des moines bouddhistes qui auraient apporté le zhézhi au Japon, en passant par Koguryo ( les actuelles Corée du nord et du sud). Cet art de papier va de pair avec le jianzhi (l'art du papier découpé). Ce jeu de papier se serait développé vers 1200 lors des rituels bouddhistes et aurait connu un rapide succès. La découpe et la création de fleurs seraient ensuite apparues à travers un art, celui du bushi. Bushi est un terme d'origine chinoise qui signifie « guerrier gentilhomme » en japonais (...)


Lire la suite

Le Festival du Grand Prix international de l'Orchidée (Tokyo, Japon)

Dimanche 17 février 2013 Une fois n'est pas coutume! J'arrive ce weekend à Tokyo, juste en même temps que le Festival 2013 du Grand Prix international de l'Orchidée. Je savais que les Japonais adoraient les fleurs mais cet événement, qui rassemble le plus grand nombre d'orchidées au monde, sous le Tokyo Dome city, et la foule qu'il attire, montre s'il en était besoin, que ce pays est un fervent adepte de cette fleur magique. Pour cette visite, je suis accompagné de Thibaud, Commandant de bord, et grand amateur des belles fleurs. L'orchidée a des millions de fans sur la planète et sera, pour l'occasion, photographiée sous tous les angles pendant les neuf jours que dure le festival. Amateurs et professionnels admirent à la fois les orchidées traditionnelles mais découvrent aussi de nouvelles fleurs. Il va sans dire que la plus belle sera récompensée par un prix à l'issue de cette manifestation. Ce dimanche matin, il y a déjà beaucoup de monde à l'entrée du Tokyo Dome City: Nous allons acheter notre billet à un kiosque situé à deux pas des filtres de sécurité puis prenons la file d'attente pour entrer dans l'immense bâtiment. Certaines personnes ont déjà acheté leur billet sur internet ( pré-réservation) avant de venir au festival. Le personnel est nombreux, la circulation fluide, et il ne nous faudra que quelques instants pour franchir l'entrée (...)


Lire la suite

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8 - page 9 - page 10 - page 11 - page 12 - page 13 - page 14 - page 15 - page 16 - page 17 - page 18 - page 19 - page 20 - page 21 - page 22 - page 23 - page 24 - page 25 - page 26 - page 27 - page 28 - page 29 - page 30 - page 31 - page 32 - page 33 - page 34 - page 35 - page 36 - page 37 - page 38 - page 39 - page 40 - page 41 - page 42 - page 43 - page 44 - page 45 - page 46 - page 47 - page 48 - page 49 - page 50 - page 51 - page 52 - page 53 - page 54 - page 55 - page 56 - page 57 - page 58 - page 59 - page 60 - page 61 - page 62 - page 63 - page 64 - page 65 - page 66 - page 67 - page 68 - page 69 - page 70 - page 71 - page 72 - page 73 - page 74 - page 75 - page 76 - page 77 - page 78 - page 79 - page 80 - page 81 - page 82 - page 83 - page 84 - page 85 - page 86 - page 87 - page 88 - page 89 - page 90 - page 91 - page 92 - page 93 - page 94 - page 95 - page 96 - page 97 - page 98 - page 99 - page 100 - page 101 - page 102 - page 103 - page 104 - page 105 - page 106 - page 107 - page 108 - page 109 - page 110 - page 111 - page 112 - page 113 - page 114 - page 115 - page 116





Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Guillaume HARARI - Page d'accueil réalisée par Anode et Cathode
Disclaimer