Revoir le globe







Reportages en Asie

Gyobu-Tei, ancienne résidence du clan Hosokawa, à Kumamoto (Préfecture de Kumamoto, Kyushu, Japon)

Samedi 17 septembre 2011 A un quart d'heure de marche du château de Kumamoto, je me rends à l'ancienne résidence du clan Hosokawa. C'est une maison vieille de trois siècles, construite dans le style shoin-zukuri (d'inspiration chinoise typique des maisons de samourais de haut rang) et qui fut la propriété de l'un des membres de la famille Hosokawa qui dirigea Kumamoto de 1632 jusqu'à l'ère Meiji. S'ouvrant par un porche monumental, la propriété témoigne Gyobu-Tei est représentative des résidences aristocratiques d'autrefois (...)


Lire la suite

Le Château de Kumamoto (Préfecture de Kumamoto, Kyushu, Japon)

Vendredi 16 septembre 2011 Mon vrai premier weekend de mon séjour débute cet après-midi. J'ai pris mon billet pour me rendre de Tokyo à Kumamoto, sur l'île de Kyushu. Une trotte de 6h30 en shinkansen, mais je serai confortablement installé, en première classe, comme d'habitude. J'ai réservé une chambre d'hôtel, tout près du château qui reste l'attraction principale de la ville de Kumamoto, d'après ce que j'ai lu. La pluie fera son apparition sur la fin de mon trajet. On annonce en effet un typhon, à 2000 kilomètres de là, en direction, pour l'instant, des îles d'Okinawa (...)


Lire la suite

Le Jardin de Rikugi-en (Tokyo, Kanto, Japon)

Lundi 19 septembre 2011 Je vous en ai parlé l 'autre jour, et je l'ai traversé la semaine dernière. Le jardin de Rikugi-en reste un site exceptionnel de première catégorie pour qui aime les beaux endroits. Ce lieu est un jardin de daimyo (seigneur féodal) de style kaiyushiki-tsukiyama-sensui ( je traduis: un jardin promenade avec colline et étang). Ce jardin fut aussi inspiré par le waka, un poème japonais court et traditionnel. Le mot « Rikugien » tire ainsi ses origines des six éléments de la poésie de waka , poésies elles-mêmes dérivées de six modèles de poésie écrites dans le vieux livre chinois de poésie « Mao-Shi » d'où vient l'appellation jardin des six poésies. Concrètement, le waka est un genre de poésie japonaise , désignant plusieurs formes de poèmes dont les deux plus connues sont le tanka (poème court) et le choka (poème long). Le terme waka désigne, de nos jours, le plus souvent le tanka ( car les autres formes de poésie tombèrent en désuétude dès le début de l'ère Heian) (...)


Lire la suite

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8 - page 9 - page 10 - page 11 - page 12 - page 13 - page 14 - page 15 - page 16 - page 17 - page 18 - page 19 - page 20 - page 21 - page 22 - page 23 - page 24 - page 25 - page 26 - page 27 - page 28 - page 29 - page 30 - page 31 - page 32 - page 33 - page 34 - page 35 - page 36 - page 37 - page 38 - page 39 - page 40 - page 41 - page 42 - page 43 - page 44 - page 45 - page 46 - page 47 - page 48 - page 49 - page 50 - page 51 - page 52 - page 53 - page 54 - page 55 - page 56 - page 57 - page 58 - page 59 - page 60 - page 61 - page 62 - page 63 - page 64 - page 65 - page 66 - page 67 - page 68 - page 69 - page 70 - page 71 - page 72 - page 73 - page 74 - page 75 - page 76 - page 77 - page 78 - page 79 - page 80 - page 81 - page 82 - page 83 - page 84 - page 85 - page 86 - page 87 - page 88 - page 89 - page 90 - page 91 - page 92 - page 93 - page 94 - page 95 - page 96 - page 97 - page 98 - page 99 - page 100 - page 101 - page 102 - page 103 - page 104 - page 105 - page 106 - page 107 - page 108 - page 109 - page 110 - page 111 - page 112 - page 113 - page 114 - page 115





Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Guillaume HARARI - Page d'accueil réalisée par Anode et Cathode
Disclaimer