Revoir le globe
Top


Pointes de Finistère (Bretagne, France)
Heure locale

 

Jeudi 7 avril 2011


 

Je vous propose maintenant de vous emmener à la découverte de la côte de la Pointe du Raz et du Cap Sizun. Le Cap Sizun est à lui seul une terre de contrastes: Cette côte couvertes par endroits de mégalithes, est déchiquetée avec ses falaises escarpées plus au nord tandis que la pente est plus douce sur la côte sud en direction de la Baie d'Audierne. Finistère signifie « fin de terre » et n'a jamais autant mérité son nom. On se sent bien dans cette partie de la Bretagne, terre de légendes et terre sauvage. Je retiens en particulier ces moines venus d'Irlande sur d'étranges bateaux de pierre , dont on peut en voir un semblant de représentation , à quelques mètres du moulin de Kériolet, dans lande: A flanc de coteau, une roche isolée rappelle une barque appelée le bateau de pierre de Saint Conogan, situé à la Pointe du Millier, tout près de Beuzec Cap Sizun. Saint Conogan aurait traversé la mer sur ce bateau de pierre ( voir descriptif dans les infos pratiques)

Le moulin de Kériolet fait partie de ces endroits charmants qu'on aime rencontrer. Sa grande roue à augets entraine la pignonnerie en fonte et les meules , broyant ainsi le blé d'où on tire cette farine incomparable, en vente au moulin. Des initiations à la fabrication de la farine et du pain de campagne sont proposées sur place ainsi que la découverte de l'énergie hydraulique. En poursuivant votre promenade jusqu'à la Pointe du Millier, vous apercevrez une maison -phare à son extrémité.

Sur ma route pour la Pointe du Raz, je traverse le petit village de Saint Cléden-Cap-Sizun, où se trouve une église dont le clocher est inspiré de celui de Pont-Croix. On y remarque des sculptures de caravelles et de chaloupes sur le porche sud et la façade occidentale de l'édifice, oeuvres de maitres de barques clédinois.

Ma prochaine étape est la Pointe du Van, qui domine la baie des Trépassés. Je me trouve alors devant un site grandiose. Le soleil et le vent iodé sont au rendez-vous. Les oiseaux aussi, nombreux à cet endroit, viennent nicher dans les rochers escarpés , à l'abri des curieux.

La Baie des Trépassés n'est pas très loin. Enserrée entre la Pointe du Van et la Pointe du Raz, elle forme une longue plage de sable reliant les deux pointes. Une légende raconte qu'autrefois, les cadavres de naufragés venaient s'échouer à cet endroit d'où son nom, baie des Trépassés. Trépassés ou pas, j'observe des surfeurs qui, eux, prennent plaisir à surfer à cet endroit. C'est en effet un spot réputé.

Je ne suis qu'à quelques kilomètres de Plogoff, la résistante. Pour rappel, à la fin des années 70, le gouvernement français voulut construire une centrale nucléaire sur le territoire de la commune. Les plogoffistes rejetèrent massivement le projet, appuyés par des anti-nucléaires de toute la Bretagne puis de la France entière. Cette résistance donna lieu à un conflit souvent violent qui connut son dénouement en 1980 et qui fut la première opposition de taille à la politique nucléaire française. Deux films, plusieurs livres et de nombreux articles de presse aborderont le sujet. Je rencontre un peu par hasard, un habitant d'origine suisse alémanique. Je lui demande s'il reste des traces de ce conflit. Il me montre alors une pierre qu'il récupéra à l'époque sur laquelle est inscrite la mention: Des moutons et non des neutrons! Tout un symbole.

A quelques kilomètres de Plogoff, un peu à l'écart, se trouve une petite chapelle: Notre Dame du Bon Voyage.A la suite d'un voeu fait au cours d'un naufrage en baie d'Audierne, Jean Baptiste de Tréanna, seigneur de Kérazan en Cléden, décida d'ériger cette chapelle en 1698.

La Pointe du Raz est la pointe extrême de l'Europe. Elle attire beaucoup de monde et est classée Grand Site National. Ce qui lui a valu de bénéficier d'une action de reconquête du paysage et d'aménagements pour faciliter l'accueil du public. Devant le sémaphore veille la statue de Notre Dame des Naufragés, inaugurée en 1904. L'endroit est vaste et il vous faudra marcher une petite demi-heure pour atteindre l'extrémité de la pointe.

Pour terminer ma balade, je m'arrête à Primelin qui possède une chapelle fondée en 1535 par René du Menez, la Chapelle Saint Tugen. D'aspect monumental, elle a conservé son enclos primitif délimitant le cimetière.

Je n'aurai pas le temps de visiter Audierne aujourd'hui mais m'arrêterai quelques instants à Custrein, minuscule village breton avec ses corps de fermes et ses maisons du bout, ensemble architectural typiquereprésentatif du Cap Sizun

INFOS PRATIQUES:


 












 



Retour aux reportages par pays