Revoir le globe







Reportages en Europe

Sitia (Côte Nord-Est, Ile de la Crète, Grèce)

La journée d'aujourd'hui me conduit à Sitia, sur la côte de la mer de Crète. Parti d'Agios Nikolaos, il me faudra une bonne heure pour atteindre ma destination, car la route est par endroits détériorée et très sinueuse. Nous sommes ici en moyenne montagne et les paysages sont magnifiques, mais il faut redoubler de vigilance pour ne pas faire le grand plongeon. Sitia, contrairement à d'autres ville de la Crète, respire l'authenticité et se trouve dans l'une des régions les plus attachantes de l'île. Ses environs offrent de belles plages, des villages préservés et de nombreux sites archéologiques (...)


Lire la suite

Iérapetra et ses environs (Côte Sud-Est, Ile de la Crète, Grèce)

C'est encore une très belle journée ensoleillée qui s'offre à moi et je vais la mettre à profit pour vous emmener sur la côte sud-est de la Crète, plus exactement à Iérapetra. J'y rencontrerai des paysages contrastés, entre mer et montagne. La ville en elle-même ne m'attire pas au premier abord, mais elle dispose de quelques curiosités qu'il ne faut pas manquer. Je me gare facilement, en retrait du centre-ville puis marche pour rejoindre la vieille cité. J'ai pour projet de m'arrêter au musée archéologique (ci-dessous), mais il me sera impossible de faire ne serait-ce qu'une photo une fois sur les lieux. De plus, le personnel ne dispose d'aucune brochure d'information (...)


Lire la suite

Le Plateau du Lassithi (Ile de la Crète, Grèce)

Réveillé de bonne heure, je prendrai tôt la route pour attaquer le plateau du Lassithi, vaste plaine ovale de 72 km2 comme suspendue à 800 mètres d'altitude. Situé au sud de Malia, il est entouré des monts Séléna (1599 mètres) et de la chaine du Dikti.Les Crétois s'y réfugièrent pour échapper aux Vénitiens, lesquels en interdiront l'accès du XIII è au XV è siècle. L'accès difficile de ce plateau qu'on surnomme aussi « la vallée au 10000 moulins » se fait par une route sinueuse mais en bon état. Enneigé l'hiver et verdoyant l'été, ce territoire fertile était jadis mis en valeur grâce aux moulins à vent, qui servaient jadis à moudre le grain (...)


Lire la suite

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8 - page 9 - page 10 - page 11 - page 12 - page 13 - page 14 - page 15 - page 16 - page 17 - page 18 - page 19 - page 20 - page 21 - page 22 - page 23 - page 24 - page 25 - page 26 - page 27 - page 28 - page 29 - page 30 - page 31 - page 32 - page 33 - page 34 - page 35 - page 36 - page 37 - page 38 - page 39 - page 40 - page 41 - page 42 - page 43 - page 44 - page 45 - page 46 - page 47 - page 48 - page 49 - page 50 - page 51 - page 52 - page 53 - page 54 - page 55 - page 56 - page 57 - page 58 - page 59 - page 60 - page 61 - page 62 - page 63 - page 64 - page 65 - page 66 - page 67 - page 68 - page 69 - page 70 - page 71 - page 72 - page 73 - page 74 - page 75 - page 76 - page 77 - page 78 - page 79 - page 80 - page 81 - page 82 - page 83 - page 84 - page 85 - page 86 - page 87 - page 88 - page 89 - page 90 - page 91 - page 92 - page 93 - page 94 - page 95 - page 96 - page 97 - page 98 - page 99 - page 100 - page 101 - page 102 - page 103 - page 104 - page 105 - page 106 - page 107 - page 108 - page 109 - page 110 - page 111





Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Guillaume HARARI - Page d'accueil réalisée par Anode et Cathode
Disclaimer