Revoir le globe







Reportages en Europe

Archanes, Peza et Mirtia (Ile de la Crète, Grèce)

C'est tambour battant et en musique que je prends la route comme chaque matin, afin de partir visiter trois villages dans les environs d'Héraklion. Pas besoin de carte routière puisque je dispose d'un GPS qui me conduit partout et sans efforts. Archanes est ma première destination. Localisée à douze kilomètre d'Héraklion, cette petite ville est nichée en moyenne montagne, au pied du Mont Iouchtas, lieu du présumé tombeau de Zeus, et constitue le siège historique du dème d'Archanes-Asterousia. Parmi les curiosités locales, on note un site archéologique en cours de fouilles et comprenant un palais d'époque minoenne situé sous l'actuelle ville. La nécropole de Fourni est un autre lieu de découverte archéologique : celle-ci, également d'époque minoenne, fut fouillée de 1964 à 1995. On découvrit qu'elle fut utilisée de 2600 à 1200 avant J.C (...)


Lire la suite

Phaistos, Agia Triada et Matala (Ile de la Crète, Grèce)

Sur les conseils de l'office de tourisme d'Héraklion, je pars cette fois à la découverte de Phaistos, un autre palais minoen. C'est ma vraie première sortie en voiture sur l'île et je découvrirai des routes bien souvent en mauvais état (avec des trous dans la chaussée), des limitations de vitesse intempestives et ne se justifiant pas (un panneau annonce 20 km/h sur une route en pleine campagne et dégagée, et ce, sur une centaine de mètres seulement!). Ici, la coutume veut qu'on roule sur le bas-côté, à droite, lorsqu'on cherche à vous doubler, pour faciliter le passage du véhicule qui vous suit. Je me prêterai volontiers à cette manœuvre à chaque fois que l'espace sera suffisant. J'atteins bientôt la montagne et la route se transforme soudain en un long lacet (...)


Lire la suite

Héraklion (Ile de la Crète, Grèce)

Aujourd'hui, je pars à la conquête de la ville d'Héraclion. Principale porte d'entrée de la Crète, cette ville est jeune, sympathique mais embouteillée. Je n'entends par contre que très rarement des klaxons de voitures malgré les bouchons qui subsistent ici et là, tout au long de la journée. Tout le monde roule au pas, sans nervosité ni agacement. Les gens ont ici pour habitude de se garer en double file, et un peu n'importe où, mais on ne croise aucun agent et il n'y a pas de parcmètres comme à Paris, la cité des « forces du progrès » (si vous voyez de qui je veux parler). Je trouverai même un parking gratuit juste à côté de la porte Saint Georges qui donne accès à la vieille ville. Mieux vaut y arriver assez tôt car les places sont prises d'assaut (...)


Lire la suite

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8 - page 9 - page 10 - page 11 - page 12 - page 13 - page 14 - page 15 - page 16 - page 17 - page 18 - page 19 - page 20 - page 21 - page 22 - page 23 - page 24 - page 25 - page 26 - page 27 - page 28 - page 29 - page 30 - page 31 - page 32 - page 33 - page 34 - page 35 - page 36 - page 37 - page 38 - page 39 - page 40 - page 41 - page 42 - page 43 - page 44 - page 45 - page 46 - page 47 - page 48 - page 49 - page 50 - page 51 - page 52 - page 53 - page 54 - page 55 - page 56 - page 57 - page 58 - page 59 - page 60 - page 61 - page 62 - page 63 - page 64 - page 65 - page 66 - page 67 - page 68 - page 69 - page 70 - page 71 - page 72 - page 73 - page 74 - page 75 - page 76 - page 77 - page 78 - page 79 - page 80 - page 81 - page 82 - page 83 - page 84 - page 85 - page 86 - page 87 - page 88 - page 89 - page 90 - page 91 - page 92 - page 93 - page 94 - page 95 - page 96 - page 97 - page 98 - page 99 - page 100 - page 101 - page 102 - page 103 - page 104 - page 105 - page 106 - page 107 - page 108 - page 109 - page 110





Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Guillaume HARARI - Page d'accueil réalisée par Anode et Cathode
Disclaimer