Revoir le globe







Reportages en Europe

De l'Alcazaba au Château de Gibralfaro (Malaga, Andalousie, Espagne)

Située au centre d'une baie entourée de montagnes, Malaga est arrosée par deux rivières, le Guadalhorce et le Guadalmedina. Arrosé est beaucoup dire car je suis surpris d'observer que la rivière qui traverse le centre-ville est sèche et que son lit est utilisé par les habitants pour jouer au football. Sixième plus grande ville espagnole, Malaga est la seconde ville d'Andalousie avec son demi-million d'habitants. Ma première impression est plutôt mitigée. Je suis d'abord surpris par le nombre important de touristes occidentaux rencontrés dans les rues. Beaucoup de Français, de Hollandais, d'Allemands, d'Anglais, et même des Ukrainiens choisissent cette destination. Je regrette déjà Séville et son authenticité. D'autant plus que Malaga est moins riche culturellement (...)


Lire la suite

Ronda (Andalousie, Espagne)

Il est une autre ville incontournable , à quelques encablures de Marbella : Ronda. Bâtie jadis sur un plateau entaillé par une profonde gorge, cette cité a toute l'apparence d'un nid d'aigle, perchée en haut de la montagne. On peut avoir le tournis en se penchant depuis le pont neuf (Puente Nuevo) qui ne l'est plus depuis longtemps, mais qui permet de relier le vieux centre historique à la partie plus moderne de la ville. Située à 115 kilomètres environ de Malaga, Ronda se trouve au bout d'une route de montagnes de bonne qualité mais sinueuse. Le paysage est magnifique et des aires de repos sont d'ailleurs prévues tout au long du parcours (...)


Lire la suite

Marbella (Andalousie, Espagne)

C'est à regret que j'ai quitté Séville samedi matin. J'ai pris un train au départ de la gare ferroviaire Santa Justa, en direction de Malaga . Il me faudra deux heure trente pour atteindre cette nouvelle étape de mon voyage andalou. Les trains espagnols sont propres, pas tagués et très confortables mais il sont lents. Incroyablement lents, comme la mule de Don Quijote. En soirée, Soraya viendra depuis Paris en avion pour me rejoindre et passer quelques jours avec moi. Il fut un temps où elle jouait les riches propriétaires sur la Costa del Sol, du côté de Marbella. Elle souhaite désormais constater par elle-même comment les choses ont évolué. Elle ne sera pas déçue. En ce qui me concerne, j'ai prévu d'arriver à Malaga en début d'après-midi pour poser mes affaires (...)


Lire la suite

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8 - page 9 - page 10 - page 11 - page 12 - page 13 - page 14 - page 15 - page 16 - page 17 - page 18 - page 19 - page 20 - page 21 - page 22 - page 23 - page 24 - page 25 - page 26 - page 27 - page 28 - page 29 - page 30 - page 31 - page 32 - page 33 - page 34 - page 35 - page 36 - page 37 - page 38 - page 39 - page 40 - page 41 - page 42 - page 43 - page 44 - page 45 - page 46 - page 47 - page 48 - page 49 - page 50 - page 51 - page 52 - page 53 - page 54 - page 55 - page 56 - page 57 - page 58 - page 59 - page 60 - page 61 - page 62 - page 63 - page 64 - page 65 - page 66 - page 67 - page 68 - page 69 - page 70 - page 71 - page 72 - page 73 - page 74 - page 75 - page 76 - page 77 - page 78 - page 79 - page 80 - page 81 - page 82 - page 83 - page 84 - page 85 - page 86 - page 87 - page 88 - page 89 - page 90 - page 91 - page 92 - page 93 - page 94 - page 95 - page 96 - page 97 - page 98 - page 99 - page 100 - page 101 - page 102 - page 103 - page 104 - page 105 - page 106 - page 107 - page 108





Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Guillaume HARARI - Page d'accueil réalisée par Anode et Cathode
Disclaimer