Revoir le globe







Reportages en Europe

La Costa Serena et le Fiumorbo (Haute-Corse, France)

Adieu Corte et bonjour la côte oriente de la Haute-Corse. En fait nous nous en approcherons mais ne l’apercevrons pas aujourd'hui. Nous prenons la route tôt ce matin en direction d'Aléria, antique capitale de la corse orientale, fondée au 6è siècle avant notre ère par les Phocéens. Vu sa situation privilégiée, celle qui fut d'abord nommée Alalia, deviendra un enjeu important dans l'occupation du territoire. Elle sera conquise par les Romains qui en feront la capitale de la Corse en 259 avant JC. Colonie militaire sous Scylla, Auguste en fera le plus grand port de l'île que ce soit pour le commerce ou pour les armées (...)


Lire la suite

Escapade dans la Castagniccia (Haute-Corse, France)

La Haute Corse se réveille ce matin sous le soleil après une nuit tourmentée. De violents orages se sont abattus sur la région, et notamment dans la Castagniccia où nous nous rendons ce matin. Partagée entre les trois vallées d'Orezza, d'Ampugnani et d'Alesani, cette région de moyenne montagne est presque entièrement recouverte par une forêt de châtaigniers pluriséculaires, d'où son nom. Ici et là émergent des villages rustiques parmi lesquels Morosoglia, La Porta, Piedicroce, Carcheto-Brustico et Valle d'Alesani (...)


Lire la suite

Du Golo à l'Asco (Haute-Corse, France)

Je prends la route seul ce matin car Thérèse a choisi de rester se reposer à Corte. Ma balade me conduit aujourd'hui en montagne, du côté du Golo et de l'Asco, deux rivières corses de la région. J'effectue une première halte à Ponte-Leccia, histoire de photographier un pont génois (en photo ci-dessous) dont on m'a dit le plus grand bien. Ce pont à quatre arches du 17è siècle enjambe justement le Golo, fleuve côtier qui prend sa source au sud du Paglia Orba (2525 mètres d'altitude) avant de parcourir les 90 kilomètres qui le séparent de la mer Tyrrhénienne où il finit par se jeter. Le cours d'eau peut pourtant être capricieux et se déchainer lors d'importantes crues (...)


Lire la suite

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8 - page 9 - page 10 - page 11 - page 12 - page 13 - page 14 - page 15 - page 16 - page 17 - page 18 - page 19 - page 20 - page 21 - page 22 - page 23 - page 24 - page 25 - page 26 - page 27 - page 28 - page 29 - page 30 - page 31 - page 32 - page 33 - page 34 - page 35 - page 36 - page 37 - page 38 - page 39 - page 40 - page 41 - page 42 - page 43 - page 44 - page 45 - page 46 - page 47 - page 48 - page 49 - page 50 - page 51 - page 52 - page 53 - page 54 - page 55 - page 56 - page 57 - page 58 - page 59 - page 60 - page 61 - page 62 - page 63 - page 64 - page 65 - page 66 - page 67 - page 68 - page 69 - page 70 - page 71 - page 72 - page 73 - page 74 - page 75 - page 76 - page 77 - page 78 - page 79 - page 80 - page 81 - page 82 - page 83 - page 84 - page 85 - page 86 - page 87 - page 88 - page 89 - page 90 - page 91 - page 92 - page 93 - page 94 - page 95 - page 96 - page 97 - page 98 - page 99 - page 100 - page 101 - page 102 - page 103 - page 104 - page 105 - page 106 - page 107 - page 108 - page 109 - page 110 - page 111





Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Guillaume HARARI - Page d'accueil réalisée par Anode et Cathode
Disclaimer