Revoir le globe







Reportages en Europe

Le Cimetière américain de Saint James (Manche, France)

Samedi 7 mai 2011 A quelques kilomètres seulement de Saint James, sur la route de Louvigné du Désert, se trouve le Cimetière américain de Saint James. Celui-ci est en réalité situé sur la commune de Montjoie Saint Martin. Cet endroit de 12 hectares rassemble 4410 soldats américains qui périrent lors de la percée et de la poursuite des troupes allemandes en juillet et août 1944, dans la région. Un petit retour historique s'impose: Après des semaines d'offensives contre les forces allemandes qui suivirent le débarquement du D-Day en Normandie, les forces américaines s'emparent de Saint-Lô le 18 juillet 1944. Le Général Omar Bradley commandant la première Armée américaine planifie l'opération COBRA pour percer en Normandie et pénétrer en Bretagne. Le 25 juillet débute l'opération COBRA et ce sont des tapis de bombes larguées par les forces américaines et britanniques qui ouvrent une brèche dans la défense allemande (...)


Lire la suite

Saint James (Manche, France)

Samedi 7 mai 2011 Tout juste rentré de Guinée ce matin, très tôt, j'arrive dans l'après-midi dans le département de la Manche. Sur ma route pour Avranches, où je séjournerai durant quelques jours, je m'arrête à Saint James. Cette petite commune française , où vivent quelques 2600 Saint-Jamais ( nom donné aux habitants des lieux), se situe à la frontière entre la Bretagne et la Normandie et est visitée par deux cours d'eau qui la traversent: Le Beuvron et la Dierge (...)


Lire la suite

Concarneau, la Ville close (Finistère, Bretagne, France)

Jeudi 7 avril 2011 On l'appelle la « Ville bleue ». Dès la Préhistoire, une population de pêcheurs occupe un îlot rocheux qui restera un village jusqu'au X ème siècle. Au XIV ème siècle, la ville est fortifiée et devient la 4ème place forte de Bretagne. En 1373, après trente années d'occupation anglaise, Duguesclin rend la ville au Duché de Bretagne. En 1451, les murailles sont reconstruites et quarante ans plus tard, l'union d'Anne de Bretagne et du Roi de France fait de Concarneau (surnommé « abri de Cornouaille ») une place royale. La ville close n'a pas changé depuis mis à part la porte du Passage élargie en 1785 et le beffroi construit au début du XX ème siècle (...)


Lire la suite

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8 - page 9 - page 10 - page 11 - page 12 - page 13 - page 14 - page 15 - page 16 - page 17 - page 18 - page 19 - page 20 - page 21 - page 22 - page 23 - page 24 - page 25 - page 26 - page 27 - page 28 - page 29 - page 30 - page 31 - page 32 - page 33 - page 34 - page 35 - page 36 - page 37 - page 38 - page 39 - page 40 - page 41 - page 42 - page 43 - page 44 - page 45 - page 46 - page 47 - page 48 - page 49 - page 50 - page 51 - page 52 - page 53 - page 54 - page 55 - page 56 - page 57 - page 58 - page 59 - page 60 - page 61 - page 62 - page 63 - page 64 - page 65 - page 66 - page 67 - page 68 - page 69 - page 70 - page 71 - page 72 - page 73 - page 74 - page 75 - page 76 - page 77 - page 78 - page 79 - page 80 - page 81 - page 82 - page 83 - page 84 - page 85 - page 86 - page 87 - page 88 - page 89 - page 90 - page 91 - page 92 - page 93 - page 94 - page 95 - page 96 - page 97 - page 98 - page 99 - page 100 - page 101 - page 102 - page 103 - page 104 - page 105 - page 106 - page 107 - page 108





Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Guillaume HARARI - Page d'accueil réalisée par Anode et Cathode
Disclaimer