Revoir le globe
Top


Picton, Bleinheim, Havelock et la Queen Charlotte Drive (Nouvelle-Zélande, Océanie)
42 images disponibles
Heure locale


 Dimanche 25 septembre 2005

 

Distance totale parcourue : 2871 kilomètres

 

 

Cette journée s'annonce ensoleillée. Au programme aujourd'hui : Picton et Blenheim. Deux villes qui n'ont rien d'exceptionnel mais je prendrai le ferry pour Wellington dans la première mardi prochain et on m'avait beaucoup parlé des vignobles autour de Blenheim.

 

 

[image]

Tinline scenic reserve

 

Nelson se situe à 150 kilomètres de la région appelée Marlborough Sounds , région que je vais traverser sans la visiter entièrement car cela prendrait des heures. Les Marlborough Sounds est en fait un réseau de vallées creusées par des cours d'eau et submergées par l'océan . A la fin de la dernière ère glaciaire, des glissements de terrain le long des failles ainsi qu'un affaissement vers le nord-est du socle continental se sont produits, ce qui a donné cette région dans son état actuel.

 

[image]

 

 

J'arrive bientôt à Havelock et je dispose, à partir de cette petite ville, de deux routes pour me rendre à Picton : La première, la plus directe, et la seconde, la Queen Charlotte Drive , une toute petite route très touristique qui m'offrira des paysages somptueux.

 

[image]

La baie d'Havelock

[image]

 

[image]

 

[image]

 

[image]

 

[image]

 

[image]

 

[image]

 

[image]

 

Arrivée à Picton. Le port de commerce accueille les ferries en partance ou en provenance de l'île du Nord. On y croise aussi des voiliers et des bateaux taxis. Cette petite ville, très agréable, offre aux visiteurs un musée qui regroupe des souvenirs datant de la chasse à la baleine qui débuta dans les années 1820. On trouve aussi à Picton l'Edwin Fox, ancien voilier qui transportait les forçats australiens.

Des jardins font face à la mer et sont une occasion de promenade tant pour les touristes que pour les habitants.

 

[image]

Vue de la ville et du port

[image]

La rue principale

[image]

Le Picton Museum

[image]

Picton, port de plaisance

[image]

Les jardins de Picton

 

Blenheim doit sa forte croissance au développement de son activité viticole (Wairau Valley).Cet après midi, la ville était morte comme toutes les petites villes de Nouvelle-Zélande un dimanche. J'ai donc préféré me promener une petite heure dans les marais de Blenheim (Blenheim lagoons) , une promenade revigorante à cause du vent et du soleil à la fois et qui permet, une fois de plus, d'apprécier la mise en valeur du patrimoine naturel par les néo-zélandais. Un petit livre est à disposition des visiteurs à l'entrée de la promenade , histoire de laisser ses impressions.

[image]

Blenheim lagons

 

On m'avait dit de prendre la direction de Renwick et que la route des vins commençait là , avec de nombreuses propriétés viticoles et des dégustations de vins. En fait, j'ai trouvé sur cette route très peu d'indications pour m'orienter. Les entreprises sont avares de panneaux publicitaires. Ensuite, je me suis arrêté dans une propriété , Cloudy Bay, qui faisait payer ses dégustations de vin. J'ai trouvé cela gonflé et je suis reparti . J'ai rendu visite à deux propriétés (dont une appartenant à Georges Michel un français qui a monté une affaire dans la région) mais elles étaient fermées. J'ai finalement trouvé une autre propriété, Wairau Wines, qui elle, m'a permis de goûter gracieusement son vin et a gagné ma clientèle.

Il faut dire que les premières vignes furent plantées par Montana Wines dans les années 1970 dans la vallée de Wairau. Aujourd'hui, ce sont plus de 50 chais qui prospèrent dans la région réputée pour ses sauvignons blancs notamment.

 

[image]

Wairau Valley

[image]

[image]

Georges Michel un français s'est établi dans la Wairau Valley

 

Demain, au programme de cette dernière journée de visite de l'île du Sud:

- Kaikoura et sa faune marine

 

A bientôt pour de nouvelles aventures!!



Retour aux reportages par pays