Revoir le globe
Top


Rotorua (Nouvelle-Zélande, Océanie)
33 images disponibles
Heure locale

Lundi 3 octobre 2005

 

Distance totale parcourue : 4890 kilomètres

 

Ne cherchez pas le soleil sur ces photos , vous ne le trouverez pas. La pluie continue de tomber ce lundi sur l'île du Nord. Et c'est entre deux averses que je prends mes clichés. J'ai passé la nuit à Hastings afin d'attendre ce matin l'ouverture des boutiques . Retour sur Napier, puis Taupo, et je prends la route de Rotorua , notre destination.


[image]

Vue à un feu rouge à Taupo, cette rue n'est pas faite pour les indécis!

 

[image]

Je trouve des forêts de sapins entre Taupo et Rotorua

 

 

Cette région, très touristique, m'oblige à faire des choix par manque de temps. Je fais une courte halte dans la Vallée de Waimangu qui a vu se produire la formation de son système hydrothermal lors de l'éruption volcanique du Tarawa ,le 10 juin 1889. Son exploration se fait au cours d'une balade d'une bonne heure et demie, souvent en pente et jalonnée de curiosités géothermiques , à l'extrémité sud de la faille de 17 km engendrée par le réveil du volcan. Compte tenu du temps pluvieux, cette balade aurait pris un tour nettement moins agréable et j'ai préféré la remettre à plus tard.

 

[image]

Campagne verdoyante dans la Waimangu Valley

[image]

 

[image]

 

Je fonce sur Rotorua, situé sur la rive sud du lac portant le même nom. C'est la station la plus touristique de l'île du Nord. Une odeur d'oeuf pourri (ou de pété, comme disait cet enfant africain à qui on faisait un jour visiter le cockpit!) me poursuit, pas très agréable il est vrai. Cette odeur est due à l'hydrogène sulfuré qui s'échappe d'innombrables fissures du sol, n'importe où même en ville.

 

[image]

Source d'eau chaude

 

Rotorua doit son succès à ses sources thermales et à ses curiosités géothermiques , ainsi qu'aux lacs , rivières et ruisseaux dans ses alentours.

 

[image]

 

Voici sous vos yeux les Government Gardens, jardins taillés au cordeau qui étendent devant la majestueuse Bath House de style Tudor leurs terrains de boule et de croquet à la pelouse impeccable. De magnifiques parterres de fleurs entourent les bassins. Une fontaine laisse jaillir une eau à 212 ° C.

[image]

[image]

 

[image]

 

 

[image]

Ses jardins

[image]

Ses bains de pieds thermaux gratuits

[image]

Son lac d'eau tiède

[image]

Ses mares de boue chaude

 

Partons maintenant à Ohinemutu, un quartier de Rotorua situé au bord du lac Rotorua. Je contourne l'hôpital en longeant le parc Kuirau et 20 minutes plus tard, j'aperçois l'église anglicane St Faith.


[image]

 

De style Tudor, cet église est la deuxième église érigée à Ohinemutu qui est un village maori. Elle date de 1910.

Des sculptures , des nattes murales et des peintures décorent l'intérieur.


[image]

L'intérieur de l'église

[image]

Le petit cimetière donne sur le lac Rotorua

 

Sur la place, en face de notre église anglicane, se trouve Tamatekapua. Construite en 1873 et principal lieu de réunion des Arawa, cette superbe maison commune porte le nom du capitaine de la pirogue de migration dont descend la tribu. Le personnage figuré à la base du poteau central en était le pilote: Ngatoroirangi . Selon la tradition, c'est à lui que la région doit son activité thermale.

 

[image]

La maison maorie

[image]

Je reviens à mon véhicule par le lac

[image]

[image]

Les cignes du lac

[image]

Le lac Rotorua peut être parcouru en canot, en bateau à aubes, en scooter des mers ou en avion

 

Autour de Rotorua se trouve le Rotorua Lakes District.Cette zone est un paradis pour les pêcheurs avec les promenades en bateau, et les torrents à truites qui s'y trouvent.

C'est là que je vous emmène maintenant.

A la sortie de Rotorua , je longe rapidement la Whakarewarewa Forest. Près du site thermal de Whakarewarewa, ce parc de 40 km2 contient de magnifiques futaies d'arbres comme le séquoia ou le sapin. On peut y faire des marches de 30mn ou de toute une journée.

Très vite, je découvre au loin, dans les forêts alentours , des fumées. Non, ce ne sont pas des feux de broussailles et nous ne sommes pas en Provence, ça se saurait! Il s'agit d'échappements d'hydrogène sulfuré qui remontent du sol . Ici plus que jamais, la Terre est vivante.

[image]

 

[image]

 

J'emprunte la route des lacs et découvre tour à tour le lac Okareka dans un environnement paisible


[image]

 

Au-dessus de ma tête, des vaches paissent dans la montagne non loin de là


  [image] 

[image]

[image]

 

C'est sur ces paysages reposants que je vous abandonne. Demain , je vous emmène à la mer. J'ignore le temps qu'il fera. Nous nous rendrons d'abord à Whakatane , puis à Opotiki , puis nous mettrons le cap à l'ouest, en direction de Tauranga et TePuki.

A demain!



Retour aux reportages par pays