Revoir le globe
Top


Les Grottes de Waitomo et Otorohanga (Nouvelle-Zélande, Océanie)
76 images disponibles
Heure locale

Jeudi 6 octobre 2005

 

Distance totale parcourue : 5915 kilomètres

 

Plus que quelques jours à passer en Nouvelle-Zélande et tant de choses encore à voir!

Ce matin, je prends la route des Grottes de Waitomo.


[image]

L'entrée de Kiwi House

 

Sur mon chemin je m'arrête à Otorohanga, petit bourg rural à 50 km au sud de Hamilton. La principale attraction de ce village est la Kiwi House, un parc zoologique où se reproduisent trois espèces de kiwis. Les kiwis sont visibles en journée aussi au travers d'une vitrine reconstituant leur habitat. Il est possible de les prendre en photo mais sans flash.

 

On les voit ainsi s'activer pour chercher leur nourriture avec leurs longs becs effilés. Les kiwis se nourrissent d'insectes, de vers et parfois de fruits.. Ces oiseaux ont une très mauvaise vue mais un odorat et une ouie puissants ainsi que des poils sensibles comme ceux des chats. Chaque couvée ne compte qu'un ou deux oeufs . Chaque oeuf pèse environ 500 grammes ou plus et c'est le mâle qui couve durant 75 jours. Marrant non?

Les kiwis sont victimes de l'extension des fermes qui réduisent le milieu naturel , des chiens, et des pièges posés par l'homme pour capturer les opossums.

 

[image]

Un canard

 

Dans une autre volière, 300 oiseaux de 29 espèces différentes , dont des perruches, des pigeons indigènes. Des reptiles sont aussi exposés,  et de petits lézards.

[image]

La volière du parc

Je vous laisse tout simplement admirer les photos que j'ai prises dans ce parc . La plupart des oiseaux venaient vers moi , ce qui, cette fois, m'a facilité la tâche. Je recommande ce parc aux visiteurs de passage à Otorohanga car j'ai pu approcher les oiseaux ce qui m'était impossible de faire dans les autres parcs;

 

[image]

Il faut se faire beau pour la photo!

[image]

Je dors mais que d'un oeil seulement (le Hibou Australien)


[image]

Visez un peu mon bec orangé (Le Kaki Black Stilt)

[image]

C'est moi le Pukako

[image]

Un lézard

[image]

Encore un autre!

[image]

Rien à picorer par ici' (Le Spur-winged Clover)

[image]

Ne me prenez pas pour une dinde, je suis une oie (L'oie Australienne)


[image]

Kiwi House offre aussi de très beaux jardins au regard du public

 

 

Après Otorohonga , me voici parti pour les Grottes de Waitomo, situées à seulement 15 kilomètres de là.


[image]

C'est là, à quelques kilomètres de Waitomo que je rencontre Madame qui fait l'autruche!

 

Le mieux est de se rendre à l'office de tourisme qui vous orientera dans le choix des excursions, qui ressemblent beaucoup à un super business. Les prix varient en effet entre 28 et 50 dollars NZ par personne , la durée entre 45 mn et 3h30. Il est interdit de prendre des photos à l'intérieur de certaines grottes. Et il faut payer 13 dollars pour photographier l'extérieur. Incroyable!


[image]

Ruariki Natural Tunnel

 

 

 

Un petit coup d'oeil dans mon guide Hachette et je me décide pour la visite de la grotte Ara nui à 13h00. Auparavant, j'aurai le temps de faire la balade dans la forêt de Ruariki Natural Tunnel.Un moment de bonheur réel pour tous ceux qui aiment se retrouver plongés au milieu de la forêt humide, avec toutes ses merveilles, ses grottes, ses sentiers et ses torrents.


[image]

Ses sentiers

[image]

Un tunnel naturel

[image]

Un torrent

[image]

Et même un pont suspendu

 

A 13h00, comme prévu, je retrouve notre guide et fais pour l'occasion la connaissance de trois Américains. Eux trouvent leurs vacances néo-zélandaises intéressantes mais coûteuses. Nous pénétrons ensemble dans la grotte Aranui, pour une visite qui durera 45 minutes, au cours de laquelle je prends un maximum de clichés (dont vous pouvez regarder certains d'entre eux maintenant). A l'intérieur de la Grotte Aranui qui fut découverte par un chasseur maori en 1910, il fait une température agréable et constante de 12-14°C ; Idéale pour la conservation du vin!

Cette grotte fut rachetée un an plus tard, en 1911, pour 25 dollars et fut exploitée depuis. Pour la petite histoire, le chasseur maori chassait avec son chien. Le chien pourchassa un cochon qui se réfugia à l'intérieur de cette grotte.


[image]

Entrée de la Grotte Aranui

[image]

Des stalactites

[image]

C'est moi!

[image]

[image] [image]

[image]

[image]

Certains stalactites sont cassés par les touristes


[image]

[image]

[image]

[image]

[image]

 

Les Grottes de Waitomo consistent en un dédale de 45 km de galeries s'enfonçant dans le calcaire et reliées à la rivière Waitomo. Une chambre de la Glowworm fut explorée dès 1887 mais la plupart des grottes restent à découvrir. La portion ouverte au public, d'une longueur de 2,5 km est dotée d'un éclairage, de sentiers aménagés et de rambardes. D'autres cavernes, plus spectaculaires, sont hérissées de stalactites (qui descendent) et stalagmites (qui montent). D'autres scintillent des milliers de points de lumière émis par des vers luisants (une raison pour lesquelles on ne peut pas prendre de photos avec le flash à l'intérieur de certaines de ces grottes).

C'est la pluie qui est à l'origine du réseau des Grottes de Waitomo. Celle-ci les a creusé en se frayant un passage dans des couches de calcaire ayant jusqu'à 100 mètres d'épaisseur. L'eau a d'abord suivi des fractures apparues dans le rocher et les galeries les plus importantes se sont formées le long ou auprès des fissures les plus larges.

Avec le temps, le système d'écoulement des ruisseaux souterrains s'est complexifié, tandis que l'eau gouttant des voûtes sculptait le calcaire en des concrétions minérales de toutes les tailles, couleurs et aspects.

La Grotte Aranui renferme dans ses hautes salles les plus belles concrétions calcaires des Grottes de Waitomo, avec leurs teintes beige pâle, rose et blanche.

Malheureusement, certains touristes dégradent les lieux en cassant certains stalactites et stalagmites pour les ramener en souvenir. L'idiotie ne connaît pas de limites!

[image]

Demain, je vous emmènerai visiter les environs immédiats d'Auckland, avant de partir à la conquête de l'extrême nord de l'île ce week end.

A bientôt!



Retour aux reportages par pays