Revoir le globe







Reportages en Océanie

Karratha et Port Hedland (Australie-Occidentale, Australie)

Ma prochaine destination est Broome et je dois préalablement traverser une zone plus ou moins dépourvue d'intérêt, ou tout au moins peu touristique : Karratha et Port Hedland ne seront pour moi que des escales de récupération après avoir effectué plusieurs centaines de kilomètres dans la journée. Karratha est par exemple une ville de 16000 habitants, première ville du nord-ouest de l'Australie, sise dans la région du Pilbara. Son économie est basée sur le minerai de fer, l'exploitation du sel et la fabrication d'ammoniac. En langage aborigène, Karratha signifie belle histoire, mais la ville, elle, n'a à proprement parlé pas d'attrait spécifique quand on y pénètre (...)


Lire la suite

Exmouth, le Parc Marin de Ningaloo et le Parc National de Cape Range (Australie-Occidentale, Australie)

Ce matin, après une journée de repos à Carnarvon, me voici reparti pour de nouvelles aventures. Je me dirige vers Exmouth, une petite ville de 2500 âmes, située à la pointe du Cap nord-ouest, et à plus de 360 kilomètres de Carnarvon. Le premier document faisant référence à cette région remonte à 1618, lorsque le capitaine Willien Janz du navire « Mauritius » mentionna sa visite sur place, 150 ans avant que James Cook ne découvre Botany Bay. Le capitaine australien Phillip Parker King s'arrêtera ici deux cents ans plus tard, en 1818, alors qu'il explorait la côte nord-ouest et donna le nom d'Exmouth à cet endroit, en hommage à son héros, le Vicomte Exmouth. Ensuite, les pêcheurs de perles débarquèrent, tout comme les éleveurs, qui s'occupèrent de grands troupeaux de moutons dans la zone (...)


Lire la suite

Carnarvon (Australie-Occidentale, Australie)

Après avoir observé les gentils dauphins de Monkey Mia, je me mets en route pour ma prochaine étape, Carnarvon. Cette petite ville de quelques 7000 âmes fut créée en 1876, et aussitôt baptisée du nom de Lord Carnarvon, alors Secrétaire d'Etat britannique aux Colonies. Le temps particulièrement ensoleillé de l'endroit convient tout à fait à la culture de l'un des fruits les plus consommés au monde, la banane. Et permet à la ville d'être (presque) auto-suffisante en ce qui concerne les légumes. Je souhaitais visiter le centre culturel aborigène mais celui-ci est pour l'instant fermé, et aucune date de réouverture n'a pu m'être fournie par l'office de tourisme (...)


Lire la suite

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8 - page 9 - page 10 - page 11 - page 12 - page 13 - page 14 - page 15 - page 16 - page 17 - page 18 - page 19 - page 20 - page 21 - page 22 - page 23 - page 24 - page 25 - page 26 - page 27 - page 28 - page 29 - page 30 - page 31 - page 32 - page 33 - page 34 - page 35 - page 36 - page 37 - page 38 - page 39 - page 40 - page 41 - page 42





Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Guillaume HARARI - Page d'accueil réalisée par Anode et Cathode
Disclaimer