Revoir le globe
Top
Résultat de votre recherche

Insolite Buenos-Aires (9) (Argentine)

Me trouvant aujourd'hui à Buenos-Aires (Argentine), je poursuis la découverte de cette capitale portègne insolite et secrète avec l'ancienne ambassade d'Israël (en photo ci-dessous). L'endroit offre une place grise et dépouillée avec 29 prénoms inscrits sur un mur et quelques arbres symbolisant la vie. Là se trouve le mémorial situé à l'emplacement même où se dressa la fameuse ambassade quarante années durant. C'est en effet en 1948 que l'ambassade d'Israël s'installa à Buenos-Aires à l'intérieur d'un luxueux petit hôtel de trois étages situé en plein cœur diplomatique non loin du palais San Martin, siège de la Chancellerie argentine. Cet hôtel appartenait alors à une riche famille, les Mihanovich (...)


Lire la suite

Insolite Buenos-Aires (8) (Argentine)

Parmi les endroits insolites de la capitale portègne, je découvre aujourd'hui la citerne de la rue Guido (ci-dessous), qui se trouve à l'angle des rues Guido et Uruguay, dans le quartier de Recoleta. Cette citerne , qui a l'apparence d'une fontaine, et qui est installée sur le trottoir rappelle le Buenos-Aires du 18è siècle, alors que l'eau n'était pas courante à l'époque coloniale. Même si la citerne en question est la seule encore visible ici, elle n'est qu'une réplique de l'original qui approvisionnait jadis une habitation du quartier du temps où Recoleta n'était encore qu'un quartier constitué de fermes et de maisons campagnardes. Peu à peu, les terrains seront divisés et la physionomie de l'endroit bouleversée pour permettre à des générations de Portègnes de s'y succéder (...)


Lire la suite

Insolite Buenos-Aires (7) (Argentine)

Au numéro 257 de la rue Carlos Calvo de Buenos-Aires (Argentine), s'élève l'église Dansk Kirke, au cœur du quartier de San Telmo. Celle-ci commémore la plus grande tragédie que vécut la communauté danoise présente en Argentine. En levant les yeux vers le haut, une fois à l'intérieur de l'église, on peut observer une maquette de bateau suspendue au plafond du temple, face à l'autel. Cette maquette est là pour rappeler le naufrage du Kopenhavn (le Copenhague), qui eut lieu dans les années 1920. Ce bateau-école quittera Buenos-Aires en juillet 1928 en direction de l'Australie avec, à son bord, de nombreux jeunes marins (...)


Lire la suite

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8 - page 9 - page 10 - page 11 - page 12 - page 13 - page 14 - page 15 - page 16 - page 17 - page 18





Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Kevin LABECOT
Disclaimer - Version mobile