Revoir le globe
Top
Résultat de votre recherche

Si Tokyo m'était contée (5)(Japon)

Suite de ma visite du Tokyo insolite, au temple Toyokawa-inari, juste à quelques pas d'Akasada. Ce temple bouddhiste surprend le visiteur que je suis par le nombre de statues et statuettes de renards que j'y découvre. Il y en a partout, et sous toutes les formes, de toutes les tailles et dans tous les coins. J'aperçois ainsi une renarde avec son petit vénérés par des parents japonais qui souhaiteraient une descendance. A l'arrière de l'enceinte du temple se trouve une stèle octogonale à offrandes elle aussi recouverte de différentes statuettes de renards et sur laquelle veillent d'autres animaux canins. La présence de ces renards s'explique par le culte de Dakini (...)


Lire la suite

Exposition "Patchworks du Japon" (Meguro Gajoen, Tokyo, Japon)

De passage à Tokyo (Japon), je me rends à Meguro Gajoen afin d'admirer l'exposition consacrée au patchwork japonais pendant encore quelques jours. L'occasion pour moi est belle de me pencher sur cette technique de couture qui consiste à assembler différents morceaux de tissus de tailles, formes et couleurs variés dans le but de réaliser différents types d'ouvrages. Historiquement, le patchwork répondait avant tout à une préoccupation d'ordre pratique, celle de réutiliser des fragments de tissus issus de découpes. On retrouve des représentations très anciennes de cet art en Inde et en Egypte, et la tradition rapporte que les croisades rapportèrent de Palestine (...)


Lire la suite

Si Tokyo m'était contée (4) (Japon)

Suite de notre découverte du Tokyo insolite : si vous passez par là et si vous en avez l'occasion, essayez les toilettes-phare du parc de Tsukuda (en photo ci-dessous). Celles-ci se trouvent du côté sud du parc en question, à côté d'un petit mais joli jardin japonais. L'endroit se présente sous la forme d'un phare à l'ancienne qui n'en est pas réellement un. En fait, ce « phare » est un bâtiment surmontant les toilettes publiques installées au niveau inférieur, construction érigée en mémoire d'un autre phare, qui, lui, fut véritable et se dressait à cet endroit en 1866 pour diriger les bateaux naviguant dans l'embouchure de la rivière Sumida (...)


Lire la suite

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8 - page 9 - page 10 - page 11 - page 12 - page 13 - page 14 - page 15 - page 16 - page 17 - page 18 - page 19 - page 20 - page 21 - page 22 - page 23 - page 24 - page 25 - page 26 - page 27 - page 28 - page 29 - page 30 - page 31 - page 32 - page 33 - page 34 - page 35 - page 36 - page 37 - page 38 - page 39 - page 40 - page 41 - page 42 - page 43 - page 44 - page 45 - page 46 - page 47 - page 48 - page 49 - page 50 - page 51 - page 52 - page 53 - page 54 - page 55 - page 56 - page 57 - page 58 - page 59 - page 60 - page 61 - page 62 - page 63 - page 64 - page 65 - page 66 - page 67 - page 68 - page 69 - page 70 - page 71 - page 72 - page 73 - page 74 - page 75 - page 76 - page 77 - page 78 - page 79 - page 80 - page 81 - page 82 - page 83 - page 84 - page 85 - page 86 - page 87 - page 88 - page 89 - page 90 - page 91 - page 92 - page 93 - page 94 - page 95 - page 96





Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Kevin LABECOT
Disclaimer - Version mobile