Revoir le globe
Top
Retour à l'historique des lettres
          

Lettre envoyée le 15/11/2021



 

 

Lundi 15 novembre 2021                                                                             La Lettre N°560

 

Dis-moi comment tu t'exprimes...

 

Si l'habit ne fait pas le moine, la manière de se vêtir trahit la personnalité de la personne. Il en va de même pour la façon de s'exprimer. Le sondage réalisé par IPSOS pour le Projet Voltaire est très instructif : l'institut de sondage a interrogé un panel de décideurs en entreprise et administrations du public et du privé sur la France entière. Il ressort de cette enquête que la maitrise de l'expression et de l'orthographe des salariés est un enjeu capital pour les employeurs. 86% des recruteurs estiment qu'il s'agit là d'une question fondamentale. En effet, 76% des employeurs sont confrontés chaque jour aux lacunes de leurs équipes, des déficiences qui impactent grandement la crédibilité et l'efficacité professionnelle des collaborateurs. Ces difficultés à s'exprimer et à argumenter à l'oral sont des freins à l'embauche, lors de l'intégration de nouveaux salariés ou pour les promotions futures. 73% des employeurs estiment qu'il est important de maitriser la langue française lors d'un entretien de recrutement (contre 33% à avoir cette exigence pour l'anglais). Et 70% des recruteurs (et jusqu'à 88% des dirigeants) d'estimer que la détention du Certificat Voltaire dans un CV fait la différence au moment de départager deux candidats.

En y regardant de plus près, 86% des employeurs (et 91% des responsables RH) considèrent que maitriser la langue française est une compétence importante. Malheureusement, les lacunes en expression écrite et orale et en orthographe s'accumulent pour 76% des employeurs, et constituent un sérieux handicap pour le salarié tout en donnant de l'entreprise une mauvaise image vis à vis des clients, des fournisseurs...un déficit d'image qui se traduit par une baisse de la performance financière de l'entreprise (pour 65% des décideurs).

Par ailleurs, 90% des employeurs estiment que la qualité de l'expression écrite et orale est encore plus nécessaire depuis la crise sanitaire. Et l'enquête de préciser que la maitrise de notre langue figure parmi les cinq critères de recrutement prioritaires, quasiment au même niveau que les compétences techniques. La motivation se place en première position pour 87% des sondés, devant le savoir-être (81%), les compétences techniques (71%), la qualité d'expression écrite et orale (69%) et l'orthographe (59%). Même constatation à la lecture d'un CV et d'une lettre de motivation : 83% des personnes interrogées jugent que les fautes d'orthographe, de grammaire et de conjugaison sont rédhibitoires, suivies d'une mauvaise qualité d'expression à l'écrit (80%), un manque de vocabulaire (67%), une capacité limitée à convaincre ou à argumenter à l'écrit (65%), un propos insuffisamment structuré (62%) et un propos pas assez synthétique (45%). Trois recruteurs sur quatre éliminent un candidat qui éprouve des difficultés à s'exprimer lors d'un entretien ou s'il n'a pas réussi à argumenter ou à convaincre. Les mêmes difficultés à s'exprimer ou à convaincre et les fautes d'orthographe handicaperont le salarié dans son évolution de carrière, pour l'obtention d'une promotion.

A ce stade, le recrutement dans tous les secteurs sont concernés, au point d'accorder deux fois plus d'importance à la maitrise du français qu'à la pratique de l'anglais : à la lecture d'un CV et d'une lettre de motivation, 80% des recruteurs écartent ainsi les candidats ayant des lacunes en expression écrite lorsque 30% d'entre eux écartent les candidats ne maitrisant pas l'anglais. Les résultats sont similaires lors d'un entretien de recrutement.

Terminons ce tour d'horizon avec le Certificat Voltaire, qui est une certification reconnue par les recruteurs : la notoriété spontanée des certifications en langue maternelle française place le certificat Voltaire (88% d'opinions favorables) bien au-dessus de la certification Le Robert (17%) ou de la certification Bescherelle (0%). A profil égal, un CV mentionnant le Certificat Voltaire fait la différence (pour 70% des recruteurs et jusqu'à 88% des dirigeants).

 

LE CLIN D'OEIL DE VALERIE !

Au volant, ouvrez l'oeil ! ...et le bon. Vous avez certainement entendu parler des 200 voitures-radars privées qui vont sillonner la France d'ici la fin de cette année afin de pourchasser les automobilistes et les verbaliser au maximum. A condition d'être attentif, il est possible de les repérer, grâce à des détails :

  • observez la partie haute du milieu de la plage arrière : si celle-ci comporte un rectangle noir entouré d'un contour gris foncé, il y a fort à parier qu'on se trouve alors en présence d'une voiture radar. Ce système infrarouge permet d'éclairer les panneaux routiers lorsque la luminosité est faible. Il vous suffira de jeter un œil au tableau de bord dudit véhicule pour repérer un gros boitier noir.

  • De nuit, des petites leds rouges sont allumées toujours en partie haute de la même plage arrière, et celles-ci sont repérables même de loin. Il faut être vigilant car ces leds indiquent que la voiture radar est en service et donc prête à verbaliser.

  • Même si ces véhicules sont immatriculés comme les autres, certains sites (https://radar-prive.fr/) recensent leurs plaques d'immatriculation, photos à l'appui, département par département mais attention ! Ces voitures peuvent passer d'un département à l'autre sans crier gare.

  • On peut distinguer plusieurs caméras à travers le pare-brise : les plus petites (latérales) reconnaissent les panneaux de limitation de vitesse, tandis que la plus imposante, située au milieu des tableaux de bord ou plage arrière flashe les contrevenants. On peut même trouver aussi un petit radar sous la plaque d'immatriculation avant de certaines voitures.

L'objectif est de faire rouler 400 voitures radars dès 2022 en France métropolitaine, des véhicules étrangement absents en Corse et en Outre-Mer. Ces voitures sont de type berline qui se fondent facilement dans le trafic automobile. Pour vous tenir informés, vous pouvez toujours vous rendre sur www.radars-auto.com

 

SEQUENCE NOSTALGIE

« La Demoiselle d'Avignon » est un feuilleton télévisé français en six épisodes de 52 mn. Il fut diffusé dès janvier 1972 sur la deuxième chaine TV de l'ORTF et mit à l'honneur Marthe Keller et Louis Velle. On reconnaitra aussi Philippe Castelli, dans le rôle du douanier à l'aéroport d'Orly. L'histoire : En pèlerinage à Avignon, Koba qui est originaire du royaume de Kurlande, île de la mer Baltique, y croise François Fonsalette, un diplomate féru d'archéologie. Les deux tombent aussitôt amoureux mais Koba doit bientôt regagner son pays, et François parvient à se faire nommer ambassadeur de France en Kurlande. C'est alors que Koba, princesse de Kurlande, revient en France comme jeune fille au pair, ce que François ignore. Des retrouvaille passionnées et de tristes malentendus auront lieu dans ce film qui retrace la vie d'un conte de fées des années 1970 :

Générique : https://youtu.be/8q14f6TFJ-w Episodes : https://youtu.be/8hYOCLRT0ZM et https://youtu.be/WeEztEnKnOA

 

UN PEU PLUS DE CONNAISSANCE

Le mot le plus long est : PARASTRATIOSPHECOMYIASTRATIOSPHECOMYIOIDES (nom scientifique de cette vilaine mouche bleutée qui s'acharne sur notre nourriture)

 

VOICI DE QUOI SE POSER DES QUESTIONS SUR...

  • Peptinov, un vaccin contre la douleur : La jeune pousse biotech, qui a été fondée en France il y a dix ans par un normalien, médecin, biologiste et informaticien développe un vaccin censé pouvoir à terme réduire voir annuler les effets de la douleur. L'idée est de demander au corps de fabriquer ses propres anticorps pour réguler lui-même l'excès de ses protéines responsables de l'inflammation. On appelle cela l'immunothérapie active. Après des essais très prometteurs sur les animaux, la phase 1 est en cours auprès de 24 patients. L'inflammation ciblée est celle causée par l'arthrose du genou. Si tout va bien, la phase deux devrait avoir lieu courant 2022. Les candidats à d'éventuels essais cliniques devront alors se rapprocher de l'hôpital Cochin (Paris). https://www.peptinov.fr/#/

     

  • Les horodateurs connectés : https://youtu.be/s8UNb8R7E7Q (merci à Valérie pour avoir levé ce lièvre!)

  • Vers un communisme planétaire ? https://youtu.be/ZJUcKv5og_4 (à 2mn50 de la vidéo)

  • La pénurie d'eau en Afrique du Sud : https://youtu.be/lk9jc-L-r2M

 

QUOI DE NEUF EN CRYPTO ?

  • Le maire de Miami recevra son prochain salaire en Bitcoin (BTC) : Francis Suarez, l'actuel maire de Miami, s'est engagé à recevoir l'intégralité de son prochain salaire en Bitcoin. En réponse à un tweet d'Anthony Pompliano, célèbre investisseur et fondateur de Morgan Creek Digital, l'homme politique républicain a accepté de percevoir son « prochain chèque de paie à 100 % en Bitcoin ». D'après la presse locale, Suarez touche un salaire de 187 500 dollars par an.
  • 14% des Iraniens détiendraient des cryptomonnaies : la grande majorité des Iraniens achètent et vendent des cryptomonnaies sur des plateformes locales, plutôt que sur de grands services d’échange comme Binance ou Coinbase. 88 % des échanges seraient ainsi effectués de manière locale. Au total, les transactions quotidiennes en cryptomonnaies effectuées par les Iraniens se situent entre 30 000 et 50 000 milliards de rials iraniens (IRR), c’est-à-dire 1,189 milliard de dollars (USD).

  • L'ordinateur quantique menacerait-il le Bitcoin ? Est-ce que l'ordinateur quantique va détruire le Bitcoin ? De plus en plus de questions et de craintes reviennent sur les réseaux concernant l'ordinateur quantique. Va-t-il détruire ou empêcher le développement du bitcoin ? Comme vous le savez sans doute, il est possible à partir d'une clé privée, de déterminer la clé publique associée, par contre, l'inverse est impossible, en tout cas pour l'instant. Sachant que les ordinateurs quantiques ne peuvent faire qu'une tâche spécifique, pourraient-ils, à partir de nos clés publiques, trouver toutes les clés privées associées et vider les fonds ? Quels sont les dangers ou les risques pour le Bitcoin avec l'ordinateur quantique ? https://www.youtube.com/watch?v=lFMXAtLwTvE

 

LE PETIT MANUEL DU RESISTANT

 

ACTIVONS NOS NEURONES

Cette année, pas moins d'un Français sur quatre déclare vouloir déménager, dont une majorité de jeunes (50%) et de Franciliens (29%). L'insécurité, mais aussi le confinement sont des facteurs susceptibles d'avoir suscité chez nos compatriotes une réflexion sur un changement de vie et de cadre.

Qu'ils soient en quête de sens ou d'une meilleure qualité de vie, jamais les Français n'ont eu une telle envie de se réinventer. Sur plan professionnel d'abord, puisque, selon l'Ifop, en mars 2021, 68 % des cadres souhaiteraient changer de poste pour réaliser une mobilité géographique. Puis dans leur vie personnelle, puisque comme l'indique OpinionWay en mars 2021, 55 % des jeunes actifs souhaitent déménager pour trouver un nouvel équilibre de vie dans un cadre plus familial et plus vert. Finalité : les Français manifestent de plus en plus l'envie de changer de lieu de vie (25 % en 2021 contre 15 % en 2020 toujours selon OpinionWay). Mais comment choisir où démarrer sa nouvelle vie ? Clictaville.com est née de toutes ces attentes. Cette nouvelle plateforme agit comme une bibliothèque qui centralise toutes les informations utiles à la prise de décision et aiguille les internautes dans le choix de leur nouveau lieu de vie en fonction de leurs critères préférentiels. Cette application permet d'accéder gratuitement aux informations clés de plus de 130 villes, de rechercher sa ville idéale avec un système de filtre selon ses préférences, de comparer jusqu'à quatre villes entre elles selon une cinquantaine d'indicateurs, de profiter des Top 10 thématiques, d'explorer une carte de France interactive et de découvrir des témoignages de personnes qui ont sauté le pas. Bref, un condensé de fonctionnalités gratuites pour permettre aux utilisateurs de clictaville.com de trouver en quelques clics de nombreuses informations sur toutes les villes françaises de plus de 50 000 habitants. Une possible clé pour vos futures recherches ? https://www.clictaville.com/

 

DU COTE DE CHEZ NOUS

Christian Combaz, romancier et essayiste, chroniqueur au Figaro et dans divers journaux, et réfugié en province depuis trente ans, nous invite à écouter une France que personne n'entend plus mais dont il craint qu'elle ne finisse par élever la voix. L'homme, qui a manifestement de la conversation, possède sa chaine Campagnol Tvl (https://odysee.com/@campagnoltvl:2) sur laquelle il diffuse ses vidéos : https://youtu.be/97R9p1x0opk

 

Virus ou pas, les Français partent en vacances

Nos compatriotes semblent s'être habitués à vivre avec le virus. En tout cas, ils n'ont pas l'intention de laisser la crise sanitaire gâcher leurs prochaines vacances. Le guide de voyage collaboratif Goyav a réalisé une grande enquête auprès de plus de 1 000 personnes de 20 à 75 ans pour connaître l'impact du deuxième été post Covid sur les vacances des Français : Où sont-ils partis ? Quel style de séjour ont-ils effectué ? Qu'est-ce qui a influencé leur choix de vacances ? Quelles sont les prochaines destinations les plus prisées pour l'année 2022 ? Les résultats réservent bien des surprises... Par exemple, parmi les critères déterminants pour choisir des vacances de rêve, la possibilité d'un assouplissement des restrictions (couvre-feu, confinement...) est beaucoup plus importante que les risques liés à la crise sanitaire (épidémie, sécurité, hygiène...).

Moins d'un Français sur cinq se base sur les risques sanitaires pour choisir sa destination de vacances. Deux Français sur trois sont restés en France (70%) avec une nette préférence pour la région PACA (20%), plus ensoleillée. Les zones montagneuses sont également plébiscitées (Pyrénées, Pays Basque), et la région Auvergne-Rhône-Alpes arrive pour sa part en troisième position (14%) parmi les destinations favorites de nos compatriotes cette année. Plus mobiles que jamais, 30% des Français étant restés en France cet été ont visité plusieurs régions.

Cet été, deux Français sur trois sont partis en vacances (dont 66% en août), en famille ou en couple. Seuls 3% de nos compatriotes sont partis en voyage hors Union européenne sur l'été 2021. Au classement des pays préférés, on trouve la France, en première position, l'Espagne, l'Italie, puis à égalité la Grèce, la Croatie et le Portugal.

Les facteurs impactant la réservation de vacances sont (en ordre décroissant) : la destination (63,3%), le climat (32,6%), les restrictions sanitaires (32,1%), le budget (26%) et les risques sanitaires (18 ,9%).

Les styles de vacances des Français pour l'été 2021 furent : la découverte en mode touristique (54,7%), les vacances à la plage (40,6%), vacances « nature» à la campagne ou à la montagne, les vacances sportives (26%) et les festivals (12,7%). Et nos concitoyens d'envisager leurs prochaines vacances pour l'été prochain (37,6%), pour la Toussaint (29,2%), ou pour cet hiver (24,1%), pour les vacances de Noël (23,6%) ou pour Pâques (22,4%). Les futures destinations sont, dans l'ordre décroissant, la France, les DOM TOM, l'Espagne, l'Italie, la Grèce, le Portugal, les Etats-Unis, le Canada, le Maroc, l'Australie, la Croatie, l'Afrique du sud, le Mexique, le Brésil et le Japon.

 

Exposition « My Kinda Vacation », du 18 novembre au 5 décembre 2021, à Paris (5ème)

«My Kinda Vacation» marque une étape importante dans la démarche créative de l’artiste. Née en Corée du Sud et vivant à New York, Stickymonger propose pour la première fois, une exposition uniquement composée d’oeuvres colorées, contrairement à son appétence pour le noir et blanc. Ici, l’intention vise à créer le lien par la couleur. Chaque pièce exposée raconte une histoire directement inspirée et influencée par sa propre expérience et dont les personnages lui sont familiers.

Stickymonger est une travailleuse frénétique, l’idée même de prendre des vacances lui est étranger. Parce qu’inhabituel, le terme «prendre des vacances» résonne chez elle comme un travail et non comme un loisir. L’artiste puise ses moments d’évasion dans un état qui lui ressemble, c'est à dire rêvasser. Les seules vacances qu’elle envisage sont régies par la pensée. Une conception devenue un rituel pour déconnecter au quotidien et se ressourcer au milieu de l’agitation environnante. «My Kinda vacation» nous raconte ces instants de rêverie, comme une routine adaptée à une vie active bien remplie. Pavillon Rive Gauche, 8 rue Frédéric Sauton, Paris (5ème)

 

Exposition « Regarde comme c'est bon » du 23 au 30 novembre 2021, à Paris (75)

Cédric Grolet et Patrick Rougereau présentent leur collaboration à Voyage Samaritaine lors d’une exposition inédite du photographe « Regarde comme c’est bon ! » du 23 au 30 novembre 2021. De l’éphémère à l’immortel, c’est le souhait du pâtissier Cédric Grolet, en confiant à Patrick Rougereau ses dernières créations sucrées. Entre le surdoué de la pâtisserie, chef pâtissier du Meurice, également à la tête de deux boutiques parisiennes, et l’artiste photographe culinaire, l’admiration mutuelle s’est rapidement transformée en émulation créative. Cédric souhaitait un arrêt sur image de ses gâteaux (XXL), raconte Patrick Rougereau. De ces œuvres qui disparaissent après dégustation, il souhaitait laisser une trace esthétique, innovante, qui puisse voyager. La série, réalisée à l’hôtel Meurice et dans les studios de Patrick fait la part belle à la mode, l’architecture, au luxe à la française... Elle fait partie en toute logique de la sélection d’œuvres exposée à la Samaritaine.

>Quelques chanceux auront l’opportunité de s’offrir, durant une vente éphémère ces œuvres photographiques. En format 60 x 90 cm ou format d’exception (1,20m x1,80 m) limitée et numérotée à sept exemplaires, nul doute qu’elles transformeront quelques intérieurs... A La Samaritaine, 9 rue de la Monnaie à Paris (1er). 5ème étage. https://www.voyagesamaritaine.com/fr


Guide «Routes de la Bière » (Ulysse)

La bière et ses palettes d’arômes, de textures, de couleurs et de goûts profite aujourd’hui d’un indéniable engouement planétaire. Avec ce nouvel ouvrage, Ulysse convie les épicuriens à parcourir le monde pour explorer ses secrets brassicoles, depuis les classiques jusqu’aux brassins inédits et artisanaux qui témoignent des savoir-faire ancrés dans les cultures locales. Ce livre révèle ainsi les traditions et tendances actuelles de cet univers, présente de savoureux accords mets et bières, et dévoile les ingrédients qui forgent la personnalité de ces nectars moussus. Conçus par de grands voyageurs doublés de fins connaisseurs en la matière, cet ouvrage invite à vivre des moments de pur bonheur et de découverte, en toute convivialité.

Abondamment illustré de photographies spectaculaires, ce magnifique ouvrage constitue une splendide source d’inspiration pour imaginer de futures expéditions aux quatre coins du monde brassicole : faire la tournée des pubs irlandais, des estaminets belges, des bars à ale écossais, des biergartens allemands et des établissements spécialisés de Tokyo et de Beijing, s’initier aux bières du Nouveau Monde sur les terrasses de San Francisco, Montréal, Vancouver et New York, déguster des bières tchèques dans une brasserie monastique de Prague, se délecter d’une bière ancestrale de type sahti dans une ferme finlandaise, siroter un verre de chicha de jora au Pérou, de pulque au Mexique, d’umqombothi en Afrique du Sud ou de vossaøl en Norvège… et plus encore ! Amateurs de puissantes bières d’abbaye belges, d’India pale ales aux parfums houblonnés, de stouts bien rondes et de lagers allemandes désaltérantes, tous trouveront leur satisfaction au fil des circuits de cet ouvrage, qui réservent des expériences gustatives hors de l’ordinaire. Et comme tout commence toujours par un rêve, cet ouvrage a pour mission d’apporter l’impulsion nécessaire à sa réalisation. 208 pages, 51 cartes, 27,99€

 

Ciclade retrouve l'argent oublié

Ce service de la caisse des dépôts est gratuit : Ciclade (https://ciclade.caissedesdepots.fr ) recherche en effet de l'argent oublié en quelques clics et le restitue à qui de droit, sous preuve de légitimité. Il peut s'agir d'un compte bancaire oublié, d'un plan d'épargne entreprise perdu ou d'une assurance vie héritée sans en être informé. Les exemples ne manquent pas pour expliquer des sommes non réclamées. La loi Eckert de 2014 est à l'origine de Ciclade, car elle impose depuis 2016 aux banques et aux compagnies d'assurance de recenser les comptes inactifs et de signaler leur existence aux titulaires et ayants-droit. Quand l'inactivité d'un compte dépasse un certain délai, les établissements transfèrent la somme directement auprès de la Caisse des dépôts et consignations. A vous de jouer !

 

Livre « 40 recettes en moins de 30 minutes » de Diego Alary (Hachette Cuisine)

Le chef Diego Alary, suivi par plus de 2,4 millions d'abonnés, sort son premier livre « 40 recettes en moins de 30 minutes » ce 17 novembre 2021. Cet ouvrage est composé de 30 recettes inédites, pensées selon le temps que vous avez à y consacrer : 10, 20 ou 30 minutes. Le chef a également sélectionné 10 recettes issues de ses interventions sur Tic Toc (le cordon bleu, les Noodles de bœuf...). Candidat de Top Chef 2020, Chef exécutif du restaurant de Jean Imbert et Pharrell Williams, To Share à Saint-Tropez en 2020, il crée son premier concept solo pendant l'été 2021.

 

Vente des vins des Hospices de Beaune (21) du 19 au 21 novembre 2021

Ce week-end là, la Bourgogne sera le centre du monde du vin pour le week-end de la Vente des vins des Hospices de Beaune. Chaque année, lors du 3ème week-end de novembre, les Hospices de Beaune organisent en effet leur historique vente aux enchères. Celle-ci attire passionnés et professionnels du monde entier pour trois jours de festivités qui célèbrent le nouveau millésime.

Plusieurs rendez-vous réservés à la presse sont prévus :
- Vendredi 19 novembre matin : inauguration de la Fête des Grands Vins de Bourgogne au Palais des Congrès de Beaune (dégustation de l’ensemble des AOC de Bourgogne millésimes 2020 et 2021)
- Samedi 20 après-midi : dégustation des vins des Hospices en présence de Ludivine Griveau, régisseur du domaine
- Dimanche 21, à 9h45 : conférence de presse conjointe des vins de Bourgogne et des Hospices de Beaune
- Dimanche 21, 14h : vente aux enchères, organisée pour la première fois cette année par la maison Sotheby’s.

 

L'évolution en voie d'illumination, du 15 novembre 2021 au 16 janvier 2022, au Jardin des Plantes de Paris (75)

Cette troisième promenade lumineuse au Jardin des Plantes est un voyage dans le temps qui invite à parcourir 500 millions d’années de l’histoire de la vie à la découverte d’espèces aujourd’hui disparues. Contrairement aux précédentes, cette édition met en lumière des espèces éteintes et méconnues, dont la plupart n’ont jamais cohabité avec l’homme. Cette promenade nocturne montrera leur évolution à travers le temps. https://www.mnhn.fr/fr

 

Livre « Tous résistants dans l'âme - Eclairons le monde de demain ! » de Louis Fouché (Editions Trédaniel)

Ce livre est un plaidoyer humaniste du Docteur Louis Fouché. Résistant, gardien du vivant, Louis Fouché est un des ambassadeurs du collectif Reinfocovid. Montrant les failles et les revers de la politique sanitaire de l'État, critique envers les médias mainstream, il est devenu malgré lui une voix qui compte sur les réseaux sociaux. Ses entretiens avec Stéphane Chatry sur YouTube ont été visionnés des centaines de milliers de fois. Inspiré de ces échanges, ce livre met en perspective l'intox face à l'info covid, le néolibéralisme et la santé, les méfaits du transhumanisme, les limitations de notre liberté de choix et d'expression, une vision unilatérale appauvrie de l'immunité... Loin des réflexions simplistes des médias, Louis Fouché prend de la hauteur et appelle chacun d'entre nous à tirer des leçons de cette crise et propose un certain nombre d'alternatives dont la permaculture humaine, l'autonomie alimentaire et en santé, les arts militants...Loin des réflexions simplistes des médias, Louis Fouché prend de la hauteur et appelle chacun d'entre nous à tirer des leçons de cette crise en agissant et en étant les acteurs du monde de demain ! (https://youtu.be/-sQWeigfyIU (à 1h34mn de l'émission)

 

Exposition « Le Chef-d'oeuvre inconnu-Entre Génie et Folie », du 18 novembre 2021 au 6 mars 2022, à Paris (75)

Le Chef-d’œuvre inconnu est l’un des romans les plus célèbres de Balzac. Alliant intimement les thèmes de l’érotisme, de l’esthétique et de la mort, ce texte a inspiré les philosophes comme les artistes, apparaissant comme une source
inépuisable de création et de réflexion. L’exposition se propose de témoigner de cette influence. Grâce à une sélection inédite de peintures, dessins et films des XXème et XXIème siècles, l’exposition délivre une véritable réflexion sur l’art. Les œuvres d’artistes majeurs comme Pablo Picasso ou Anselm Kiefer, s’inspirent de ce conte fantastique devenu, au fil des reprises faites par Balzac, un essai philosophique sur la ­finalité de l’expression artistique. Le Chef-d’œuvre inconnu met en scène dans le Paris du début du XVIIème siècle, deux grands peintres ayant existé, Nicolas Poussin et Frans Pourbus le Jeune, ainsi qu’un troisième, fictif, maître Frenhofer. Le jeune Nicolas Poussin, fraîchement arrivé à Paris, rencontre dans l’atelier de Pourbus un vieil artiste, Frenhofer, qui critique dédaigneusement puis magnifie en quelques retouches une œuvre réalisée par Pourbus. Il tient sur l’art un discours profond mais exprime aussi ses doutes : il travaille depuis dix années à un portrait qu’il souhaite comparer à une femme parfaite, afin de vérifier qu’il a surpassé la nature en beauté et en vérité. Maison de Balzac (Paris 16ème) https://www.maisondebalzac.paris.fr

 

Les Paris de l'art en novembre 2021

Du 14 octobre 2021 au 17 juin 2022 Paris Musées propose des cours d’histoire de l’art à destination de tous les passionnés, amateurs d’art et amoureux de Paris :

  • L'art antique dans la collection Dutruit : l'histoire de l'art par les collectionneurs. A l'auditorium le 18 novembre à 15h30 et le 19 novembre à 18h30. Cours en ligne le 23 novembre.

  • Lutèce en bouteille : l'image de Lutèce de Tibère à Sainte Geneviève, à travers les maquettes archéologiques et l'iconographie. A l'Auditorium le 25 novembre à 15h30 et le 26 novembre à 18h30. Cours en ligne le 30 novembre.

Informations et tarifs : www.parismusees.paris.fr/fr/les-paris-de-l-art

 

Exposition « Georges Bruyer. Graver la Guerre », jusqu'au 3 janvier 2022, à Meaux (77)

Le musée propose une découverte de l’œuvre de Georges Bruyer (1883-1962) en traitant de ses orientations artistiques durant la Première Guerre mondiale. Peintre, graveur et céramiste, Bruyer a déjà acquis une certaine notoriété lorsque la guerre éclate. Mobilisé, il devient alors l’un de ces milliers de soldats-artistes jetés dans la guerre, combattant sur le front jusqu’en juillet 1915, blessé et évacué puis peintre missionné aux armées en 1917.

L’évolution du travail de Bruyer en parallèle de son parcours d’homme et de combattant au cœur du conflit, est un exemple de la façon dont un artiste, tout en restant descriptif s’éloigne du simple récit du quotidien des soldats pour proposer une recherche plus importante d’effets décoratifs et une volonté plus marquée pour la construction graphique. https://www.museedelagrandeguerre.com/fr/expositions-evenements/expositions-temporaires/gbruyer.html

 

Exposition « Jean Puy/Ambroise Vollard, un Fauve et son marchand », jusqu'au 3 janvier 2022, à Pont-Aven (29)

A l’occasion du 60ème anniversaire de la mort de Jean Puy, le Musée de Pont-Aven présente une exposition centrée sur les relations de l’artiste au grand marchand Ambroise Vollard, de 1905 à 1925. Lors du fameux Salon d’Automne de 1905 à Paris, Matisse, Derain, Vlaminck, Manguin, Camoin et Marquet, mais aussi Van Dongen et Jean Puy se distinguent par leur usage de couleurs très vives, saturées et d’un dessin simplifié. Ils sont alors qualifiés de « Fauves » par la critique. Jean Puy est remarqué par le marchand Ambroise Vollard, grand découvreur de talents tels que Gauguin, Redon, Sisley, Pissarro, etc... Outre des tableaux, des dessins et une trentaine de céramiques, Jean Puy fournit à Vollard toute l’illustration pour Ubu à la guerre (1923) écrit par le marchand lui-même. Le public pourra découvrir une sélection d’œuvres ayant appartenu à la galerie Ambroise Vollard et conservées aujourd’hui dans des musées ou des collections privées. https://www.museepontaven.fr/fr/expositions

 

Exposition « L'énergie des étoiles », jusqu'au 28 août 2022, à Villeneuve d'Ascq (59)

Comment les étoiles font-elles pour briller aussi longtemps ? Cette énigme de l’énergie stellaire a tenu en haleine des générations de scientifiques. D’où vient l’énergie des étoiles ? Comment se transfère-t-elle du centre vers la surface ? Quelles en sont les incidences sur les planètes environnantes ? Maintenant que les astronomes en comprennent les mécanismes, d’ambitieux projets espèrent la reproduire sur terre comme source d’énergie quasi-inépuisable. Le Forum départemental des sciences vous invite à plonger au cœur des étoiles et à découvrir le secret de leur longévité. https://forumdepartementaldessciences.fr/activites/l-energie-des-etoiles/

 

Gouffre de Padirac, terre de légendes (46)

Une descente de 75 mètres au milieu d’une cavité naturelle circulaire de 33 mètres de diamètre, c’est ainsi que débute l’aventure au cœur du Gouffre de Padirac. Les 207 marches de l’escalier d’inspiration Eiffel secondées par trois ascenseurs adossés à la roche karstique préviennent les visiteurs : l’aventure se déroulera dans les entrailles de la terre. Retour au quaternaire où les infiltrations d’eau de pluie creusent les fissures de l’immense plateau calcaire des Causses du Quercy. Les érosions chimiques et mécaniques n’auront alors de cesse de former des galeries, structures géomorphologiques qui prennent l’allure de fleurs de calcaire, de bénitiers d’albâtre, piles d’assiettes, et drapés, tandis que la voix des bateliers guide l’embarcation sur le sillon d’une rivière souterraine calme qui transporte le visiteur de salle en salle au sein de fissures verticales creusées au cours des âges. Le silence des profondeurs sera à peine dérangé par des larmes d’eau qui gouttent le long de la paroi de la Grande Pendeloque avant de se perdre finalement dans le Lac de la Pluie. Un spectacle grandiose de dentelles, stalagmites et stalactites, comme cette Grande Colonne de 75 mètres de longueur.

Mystères géologiques et enchevêtrements de galeries en mouvement attirent depuis toujours les spéléologues de tous horizons. C’est à travers plusieurs centaines de mètres de marche à pied au milieu des stalactites et stalagmites géantes que les visiteurs découvrent une partie des 42 kilomètres de galeries de roche sculptée et polie par des millénaires d’érosion. Enfin, La Pile d’Assiettes emblématique du Gouffre de Padirac s'est formée par la chute des gouttes d’eau venant s’écraser sur la roche des dizaines de mètres plus bas et libérant ainsi leur calcaire sur plusieurs centimètres autour de l'impact. Cristaux de calcite collés les uns aux autres, la Pile d’Assiettes est une merveille karstique qui aura mis des siècles à se former.

www.gouffre-de-padirac.com

 

21ème rendez-vous du Carnet de Voyage les 19, 20 & 21 novembre 2021 à Clermont-Ferrand (63)

Ouvrir une fenêtre sur ce support particulier qu’est le carnet de voyage (textes et dessins), de donner à voir les nouveautés du genre, mais également de récompenser les auteurs, constituent cette année le thème de ce festival. Du 19 au 21 novembre, les exposants seront présents durant toute la durée des rencontres afin d’échanger avec le public. Le voyage en tant qu’expérience humaine sera au cœur des débats, celui qui permet la rencontre, dans le respect des cultures et des différences. Organisatrice de la manifestation l’association Il Faut Aller Voir (Ifav) compte sur une centaine de carnettistes mais aussi des réalisateurs de documentaires, des écrivains voyageurs, soit environ 130 invités pour des milliers de visiteurs. Les derniers festivals avaient réuni près de 15 000 personnes.

Sur place les visiteurs auront accès à :

  • Un espace écrivains permettant de rencontrer les auteurs de littérature de voyage.

  • Les rencontres et tables rondes qui permettent de croiser des regards sur des thématiques variées toujours liées au voyage.

  • Des projections de films qui se déroulent en présence des réalisateurs afin d’ouvrir le dialogue à la fin de chaque séance.

  • Des ateliers animés par des carnettistes qui font participer le public à la création de carnet et sensibilisent les visiteurs à cette pratique (ateliers grand public et enfants).

  • Un programme jeunesse le vendredi à destination du public scolaire et étudiant.

  • Des prix qui récompensent les carnets les plus remarquables.

  • Un espace livre qui réunit libraires et éditeurs. L’espace boutique permet la vente des ouvrages auto édités et des produits dérivés.

  • Le Marché du carnet de voyage: le samedi, un espace de rencontres est dédié aux échanges entre les artistes et les éditeurs (accessible uniquement sur inscription).

  • La route des carnets qui présente tout au long de l’année des expositions dans plusieurs lieux afin de sensibiliser le public au carnet de voyage. https://www.rendezvous-carnetdevoyage.com/

 

Le Concours national de la Résistance et de la Déportation : 60 ans d’histoire, de mémoire et d’engagement citoyen, du 18 novembre 2021 au 30 janvier 2022, au Mémorial de la Shoah (Paris 4è)

Cette exposition commémore les 60 ans du Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD), le plus ancien et le plus important concours scolaire de France : plus de 40 000 élèves par an, soit environ un million et demi de participants depuis 1961. Celle-ci retrace la genèse du concours, son développement, ses enjeux et ses principales évolutions. Elle valorise les réalisations des élèves et l’implication des enseignants, tout en soulignant l’actualité permanente du CNRD.

Cette exposition est organisée autour de quatre thèmes majeurs – Décider, Rencontrer, Réaliser, S'engager – et elle est illustrée de documents originaux, d’extraits de films, d’archives et de productions d’élèves. Elle met aussi en lumière la variété des sujets abordés depuis 60 ans par les élèves, individuellement et collectivement. https://billetterie.memorialdelashoah.org/fr/evenement/cnrd-60-ans et https://www.reseau-canope.fr/cnrd/

 

Exposition « Chaissac & Cobra - Sous le signe du serpent», du 16 novembre 2021 au 8 mai 2022, à Rodez (12)

Pour la toute première fois, une exposition réunit l’œuvre de l’artiste français Gaston Chaissac et les artistes du groupe CoBrA.
Avec 120 peintures (dessins, collages et objets) issues de collections majeures de musées néerlandais, pour les oeuvres de CoBrA, et de collections privées et publiques françaises principalement, dont le très riche musée de l’Abbaye Sainte-Croix, pour les oeuvres de Gaston Chaissac, l’exposition témoigne d’une affinité étonnante entre ces artistes, que ce soit en terme de forme comme de contenu. Chez tous ces artistes, l’intensité des couleurs souvent opaques associées à une énergie linéaire spontanée et créative donnent lieu à une expressivité presque magique. Bien que le nom CoBrA s’inspire des villes originaires de ses membres (Copenhague, Bruxelles, Amsterdam), il fonctionne aussi au niveau du contenu : tout comme le serpent, l’art du groupe CoBrA respire un pouvoir incantatoire et essentiel. Dans l’œuvre de Chaissac, le serpent fonctionne comme motif visuel et immédiat, à la fois un symbole mystérieux et archaïque et simultanément magnifique et mortel. https://musee-soulages-rodez.fr

 

« Trésors sauvés en temps de guerre » au Château de Chambord (41) dès le 21 novembre 2021

A cette date, Chambord explore le destin des œuvres d’art en temps de conflit à travers un nouveau parcours de visite permanent dédié à la vie du monument pendant la Seconde Guerre mondiale, un pan de son histoire aussi méconnu que saisissant. Simultanément, pour prendre la pleine mesure de la résonance actuelle de cette thématique, Chambord présente « Déplacements », une exposition temporaire réunissant les travaux récents de l’artiste canadienne Dominique Blain sur la représentation et la protection des œuvres d’art. La question du sort des œuvres d’art en temps de conflit constitue un enjeu terriblement actuel, au cœur de la réflexion de Dominique Blain. Avec l’exposition Déplacements, présentée en parallèle de l’ouverture des nouveaux espaces permanents, l’artiste canadienne rend hommage au rôle des citoyens et des citoyennes dans la protection du patrimoine de l’humanité.

Chambord, 1939-1945 : « sauver un peu de la beauté du Monde » : quatre nouvelles salles viennent enrichir le parcours de visite. En 1939, afin de les préserver des bombardements et de la convoitise des nazis, des milliers d’œuvres sont expédiées par convois vers onze châteaux et abbayes du Centre et de l’Ouest de la France dont Chambord. Le château, fermé au public, va abriter des milliers d’œuvres d’art, majoritairement issues des collections publiques françaises. Chambord deviendra ainsi le plus grand dépôt de France. Des œuvres iconiques, telles que La Joconde de Léonard de Vinci, La Liberté guidant le peuple de Delacroix ou encore La Dame à la licorne, ont été cachées à Chambord. www.chambord.org

Exposition « Arts de l'Islam-Un passé pour un présent » du 20 novembre 2021 au 15 mars 2022, à Toulouse (31)

Cette exposition présentée cet automne au Musée des Arts Précieux Paul-Dupuy, à Toulouse, s’inscrit dans un projet d’exposition coproduit par la Réunion des musées nationaux - Grand Palais et le musée du Louvre réunissant 18 villes françaises. Au Musée des Arts Précieux Paul-Dupuy de Toulouse, comme dans chacun des dix-huit lieux accueillant cette manifestation, dix œuvres, à la fois historiques et contemporaines, issues du département des Arts de l’Islam du musée du Louvre et de collections nationales et régionales, incarneront la richesse des cultures de l’Islam et leur inscription dans l’histoire de France depuis plus de 1 300 ans. https://www.ampdupuy.fr/agenda/exposition-arts-de-lislam/

Festival international du Film et du Livre d'aventure, du 15 au 21 novembre 2021, à La Rochelle (17)

Le Festival International du Film et du Livre d’Aventure de La Rochelle (FIFAV) est devenu au fil des éditions un événement incontournable sur les thématiques « Voyages et aventure, exploration et découverte ». Projections, rencontres, expositions, ateliers, librairies, la magie du FIFAV repose sur l’échange et la convivialité. Voyageurs et aventuriers, explorateurs et scientifiques, réalisateurs et producteurs, auteurs et illustrateurs, photographes et artistes, c’est tout l’univers de l’Aventure qui fera escale à La Rochelle du 15 au 21 novembre. Après une édition exclusivement en ligne en 2020, le public pourra à nouveau côtoyer celles et ceux qui vivent l’aventure lors de cette 18ème édition et ses traditionnels rendez-vous. Quant à ceux qui ne pourront se rendre à La Rochelle, certaines séances seront diffusées en streaming live (accès gratuit).

Au programme, une 18ème édition placée sous le signe de la résilience et de la poésie : 34 séances (dont 23 films en sélection officielle, 4 films hors compétition, 16 séances en direct, deux séances hors les murs, deux séances scolaires et trois films rétrospective), 26 rendez-vous incontournables (trois expositions, 19 rencontres « Aventure & Littérature » et 4 Cafés de l'Aventure), et neuf prix décernés.

Exposition « Ils y viennent tous au cinéma ! L'essor d'un spectacle populaire (1908-1919 », du 20 novembre 2021 au 6 mars 2022 à Bordeaux (33)

Conçue par les Archives départementales de la Gironde et le groupe de recherche Ciné08-19, en partenariat avec l’université Sorbonne Nouvelle, l’exposition « Ils y viennent tous… au cinéma ! - l’essor d’un spectacle populaire (1908-1919) », du 20 novembre 2021 au 6 mars 2022, plonge les visiteurs dans l’histoire de la production, de la diffusion et de la réception des images animées à la fin de la « Belle Epoque » pendant la Grande Guerre et juste après. Le fil rouge de l’exposition reste une interrogation de nature socio-culturelle : que signifie aller au cinéma dans ces années là ? Ils y viennent tous… au cinéma ! Titre d’une revue musicale de 1917, repris par l’écrivaine Colette, traduit l’engouement populaire pour ce média moderne et les vedettes qu’il valorise. Les salles de cinéma sont des lieux de distraction et d’apprentissage pour toutes les classes sociales, pour tous les âges. Le spectacle cinématographique pénètre aussi les zones rurales grâce aux tourneurs itinérants. Les forains montrent également des films chaque année à la foire des Quinconces de Bordeaux. L’expression renvoie aussi aux partenariats avec de grands groupes de presse, des metteurs en scène, des comédiens venus du théâtre ou du music-hall mais aussi des chanteurs, des danseurs, des peintres, des musiciens, des journalistes, des écrivains et des poètes qui ont voulu écrire ou créer pour l’écran. Outre la dimension nationale, l’exposition fait la lumière sur l’implantation du cinématographe en Gironde, depuis la première projection dans l’immeuble prestigieux au 10 allée de Tourny à Bordeaux en 1896. Une partie retrace également la carrière de l’acteur et réalisateur Max Linder, originaire de Saint-Loubès et première star du cinéma français ainsi que les premiers pas du critique de cinéma Louis Delluc, originaire également du Sud-Ouest. Des bâtiments aux architectures parfois spectaculaires comme le Cinéma National Pathé à Bordeaux, le Casino de la Plage à Arcachon ou l’Eldorado Cinéma à Bordeaux sont évoqués dans la salle des Voûtes, écrin d’exposition, grâce à des plans, des dessins, des photographies. L’exposition rassemble un grand nombre de documents rares (notes préparatoires, scénarii, découpages, correspondances, visas de censure…), d’objets variés (caméras, projecteurs, éléments de décor, affiches, programmes, photographies…) et de films restaurés, exposés aux côtés des documents d’archives locales et issus des fonds de la Cinémathèque Française, du Centre National du Cinéma et de l’image animée (CNC), de la Bibliothèque Nationale de France, du Musée départemental Albert-Kahn, du Musée Gaumont, de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, de la Bibliothèque des littératures policières, de la bibliothèque littéraire Jacques Doucet, de la Cinémathèque de Toulouse, des Archives départementales de la Gironde, des Archives Bordeaux Métropole, des Archives municipales d’Arcachon ainsi que de collections privées. https://archives.gironde.fr/



Conférences à la Chaire du Louvre (Paris 1er)

Du lundi 15 au lundi 29 novembre à 19 h, rendez-vous à la Chaire du Louvre avec Neil MacGregor, historien de l’art. La notion d’identité à composantes multiples est partout contestée. Les hiérarchies et les hégémonies établies, culturelles, épistémologiques, sexuelles, ethniques, sont remises en cause. Les grandes questions politiques s’invitent désormais dans les débats culturels :

  • lundi 15 : A Monde nouveau, nouveaux musées : des contes à régler.

  • Jeudi 18 : Palais, pouvoir, musée : les contradictions créatrices du Humbolt Forum à Berlin

  • Lundi 22 : Quand la foi entre au musée : religions & identités

  • Jeudi 25 : Passés troubles et troublants : les musées qui gênent

  • Lundi 29 : Quels objets, quelles images pour les communautés en devenir ?

Accès à 4€ par conférence/ gratuit pour les moins de 26 ans, les Amis du Louvre, les adhérents cartes CLEF+/Louvre Professionnels. Abonnement au cycle : 20€ avec accès gratuit aux collections permanentes du musée les jours de conférences. La Chaire du Louvre se tient à l’auditorium du musée, auditorium Michel Laclotte, en hommage à Michel Laclotte, président-directeur du Louvre de 1987 à 1994.



La Cité du Vin de Bordeaux (33) en novembre

  • Le cycle Ciné Gourmand fait son grand retour le mercredi 17 novembre à 19h. Chef Jésus revisitera pour l'occasion le film Le Chocolat, de Lasse Hallström avec Juliette Binoche et Johnny Depp.

  • Rendez-vous à l'atelier Vins du Monde le jeudi 18 novembre (à 18h30 et 20h30). Le sémillant sommelier Fabrizio Bucella y fera découvrir le vignoble belge grâce à quatre vins issus de cuvées spéciales. Le jeudi suivant, le 25 novembre (à 18h30 et 20h30), l'atelier Cépage sera consacré au Pinot Noir, cépage emblématique de la Côte d'Or, mais pas uniquement. L'atelier présentera ses principales caractéristiques et ses expressions selon trois régions de production: en Champagne, en Alsace et en Suisse.

  • le mois de novembre s'achèvera par une soirée évènement dédiée au Pérou, nouveau partenaire viticole de la Cité du Vin. Le 30 novembre (19h), Viva el Perú ! mettra en avant le terroir viticole exceptionnel du Pérou grâce à une dégustation de trois vins, accompagnée de musiques traditionnelles péruviennes.

  • Qu'est-ce un vin naturel ? c'est la question à laquelle la 9ème édition des rencontres Vin, Droit et Santé tentera de répondre le 26 novembre (à partir de 14h). Le temps d'une après-midi, juristes, anthropologues, spécialistes d'œnologie se réunissent pour échanger autour de l'identité matérielle et juridique de ce vin si particulier. Un colloque ouvert à tous, sera placé sous la direction scientifique de Christelle Pineau, chercheuse en anthropologie sociale et ethnologie. Entrée libre.

Trésors de la collection Al Thani, dès le 18 novembre 2021, à l'Hôtel de la Marine (75)

La première exposition temporaire intitulée « Trésors de la Collection Al Thani » met en lumière une riche diversité d'oeuvres (120 environ) issues de la fameuse collection, et présente des pièces exceptionnelles couvrant une longue période, de l'Antiquité au 19ème siècle. Célébrant la force unificatrice de l'art à travers les cultures, l'exposition présente ainsi au public des œuvres majeures de civilisations différentes. Installée dans quatre galeries de l'Hôtel de la Marine dont l'ouverture représente une étape importante dans l'histoire de la Collection Al Thani. Après de longues années d'itinérance, cette collection est enfin hébergée sur une base plus permanente à l'intérieur d'un monument historique situé au cœur de Paris. Ces quatre galeries sont chacune consacrées à des thèmes différents : la première accueille une fenêtre ouverte sur les civilisations du monde, la deuxième, présente quant à elle les visages à travers les âges. La troisième galerie, réservée au Trésor antique, est conçue comme un espace intime mettant en valeur les matériaux précieux d'oeuvres d'art anciennes. Enfin, la dernière galerie, elle, abrite les chefs-d'oeuvre des terres d'Islam. https://www.hotel-de-la-marine.paris/

Vaux-le-Vicomte (77) en Lumières, du 20 novembre au 17 décembre 2021

Pour la 16ème édition de «Vaux-le-Vicomte en lumières», le château se pare de milliers de décorations et lumières, plongeant le visiteur dans un univers magique... La fête et le faste seront à l’honneur pour ravir petits et grands enfants : les cours, les communs, le château et le jardin à la française se transforment en un monde merveilleux où illuminations et animations offrent la promesse d’une parenthèse enchantée pour toute la famille. Un mapping vidéo (projection monumentale) sur la façade du château achèvera chacune de ces journées féeriques. https://vaux-le-vicomte.com

 

« Vélo » de Stéphane Dugast (Editions Glénat)

Chacun a son mot pour surnommer ce moyen de transport comme il l'entend mais nous sommes nombreux à nous être construits un carnet de souvenirs autour de ce deux-roues : depuis na naissance, le vélo est devenu un objet populaire après avoir été un produit de luxe. Ringardisé durant les Trente Glorieuses, le vélo est (re)devenu aujourd'hui le moyen de transport écologique que l'on connait. Stéphane Dugast, qui a parcouru la France à vélo retrace avec brio l'épopée de la petite reine, à travers les 192 pages de son ouvrage. Un récit qui ne manque pas de... selle ! 35,5O€

 

Les droits d'un fleuve : une initiative symbolique mais inédite

Le Tavignagno, second plus long cours d'eau corse a, cet été, fait l'objet d'une déclaration de droit par des associations afin de lutter contre sa dégradation. En tant que personne juridique ce fleuve possède le droit d'exister, de vivre, de s'écouler et d'ester en justice. Long de 89 km et refuge d'une remarquable biodiversité, le Tavignagno a vu se créer un collectif d'associations pour prendre sa défense. Depuis cinq ans, le cours d'eau fait effectivement l'objet d'une intense bataille juridique, avec, d'un côté une mobilisation citoyenne qui tient à sauvegarder ce sanctuaire naturel classé comme zone Natura 2000 et de l'autre, un projet de création de centre de déchets ménagers et amiantés issus des chantiers de Bastia, au cœur des gorges de Tavignagno. ça ne s'invente pas !

 

Coimbra (Portugal), cité académique


Phare de Coimbra, cité du Portugal du centre-ouest, l’université irrigue avec sa population étudiante les cafés et les restaurants des différents quartiers. Une coloration inédite pour une ville de 145 000 habitants, marquée par des traditions conservatrices et une belle flamme culturelle. Tout dans cette ville du centre-ouest du Portugal semble tourner en effet autour du savoir. Et en premier lieu sa configuration urbaine. Le regard porte immanquablement vers la colline sommitale où trône l’université de la ville et ses dépendances, un « tertre de la connaissance » implanté ici depuis 1308. La balade dans ce quartier étudiant livre des images qu’on pourrait croire d’un autre âge : vieux « amphis » du bâtiment historique, salles de thèse intimidantes, diplômés habillés de la célèbre capa e batina (cape et soutane) noire… les codes locaux semblent immuables. Ce « spectacle » est l’un des intérêts de Coimbra, cité de 145 000 habitants située dans la région des Beiras. Hors périodes d’examens, d’octobre à mai, quelques-uns parmi les plus irréductibles défenseurs de la tradition s’évertuent à porter cette cape et cette soutane ainsi que le ruban (fita) de couleur qui va avec. Il est rouge pour les étudiants en droit, bleu pour les lettres, jaune pour la médecine… Et si l’on peut apercevoir de temps à autre des déchirures dans les capes noires, ce n’est pas par négligence: elles sont traditionnellement découpées autant de fois que leurs propriétaires rencontrent de déceptions amoureuses…
En tant que touriste, c’est en mai que l’on peut voir les célébrations les plus marquantes. Le mois signe en effet le début des festivités de la fin de l’année universitaire. Le rituel est codifié. Le 1er jeudi, aux douze coups de minuit, ceux qui sont sur le point d’achever leurs cursus brûlent symboliquement leur ruban de couleur. C’est la « Queima des fitas » (le « Brûlage des rubans »). La grande nouba peut commencer ! Défilé des bizuts admis à l’université, bals, excursion jusqu’à l’Atlantique (l’océan est à moins de 45 km) pour un bain salvateur, concerts… Pendant une semaine, Coimbra célèbre la vie étudiante.

Ce relâchement n’a d’égal que le sérieux des études, dispensées dans un cadre assez austère. Et pour cause. L’Université de Coimbra a été créée il y a plus de 700 ans, après qu’elle eut été transférée depuis Lisbonne. Coimbra ayant été capitale du royaume portugais aux 12ème et 13ème siècles, la ville jouissait d’un certain prestige. Après plusieurs allers-retours avec Lisbonne au cours du 14ème siècle, l’université du royaume s’installe définitivement à Coimbra en 1537. Elle restera l’unique lieu d’érudition au Portugal jusqu’en… 1911. Aujourd'hui, 25 000 étudiants se partagent les bancs de l’université. Parmi eux, environ 4 000 étrangers, dont beaucoup de Brésiliens. Le plus remarquable dans cette université est sans doute la bibliothèque Joanina. Ce véritable bijou du savoir, en bois précieux et plafonds en trompe-l’œil, compte près de 40 000 ouvrages et manuscrits. https://www.centerofportugal.com/fr/choses-a-faire/


Ouvrage « La Guyane, frontières visibles et invisibles » (Editions Sépia)

Cet ouvrage est une introduction simple et précise à la Guyane. Il permet de dépasser les visions réductrices : poumon de la planète ou enfer vert, bagne, orpaillage, sur fond de base spatiale et de bidonvilles. La Guyane, terre du troisième homme de la négritude, le poète Léon-Gontran Damas, du gouverneur général et compagnon de la Libération Félix Eboué, du footballeur Bernard Lama ou de la députée puis ministre Christiane Taubira, mérite d'être beaucoup mieux connue. Pour appréhender la complexité de ce territoire passionnant, grand comme l'Autriche ou la Nouvelle Aquitaine, des spécialistes reconnus et des journalistes du Guyane la Première construisent ensemble un panorama. 234 pages, 20€.

 

Exposition « Les Adam. La sculpture en héritage » jusqu'au 9 janvier 2022, au Musée des Beaux-Arts de Nancy (54)

Originaire de Nancy, la famille Adam est la plus grande dynastie de sculpteurs français du 18ème siècle. Sur trois générations, ses membres déploient leurs talents auprès des plus grands mécènes et participent à plusieurs chantiers majeurs. Formés en Lorraine dans le contexte d'essor artistique des règnes des ducs Léopold et Stanislas, Jacob Sigisbert Adam, ses trois fils Lambert Sigisbert, Nicolas Sébastien et François Gaspard et leurs neveux oeuvrent à Rome, Paris, Versailles ou Berlin au service du pape et de monarques européens comme Louis XV, Louis XVI, Frédéric II de Prusse ou Catherine II de Russie. Première rétrospective à leur être consacrée, l'exposition rassemble cent chefs-d'oeuvre issus d'institutions nationales, internationales mais également de collections particulières. Au Musée des Beaux-Arts de Nancy https://musee-des-beaux-arts.nancy.fr/

 

Les douze sites fortifiés de Vauban en France

Ingénieur et architecte militaire sous Louis XIV, Vauban fut un véritable visionnaire de génie et un précurseur longtemps copié. Voici les douze sites de fortifications qu'il a construits en France :

 

Raconter le monde et les peuples à travers l'évocation des échanges de matériaux et d'objets entre les mondes lointains, qui sont souvent plus anciens que les explorations du 16ème siècle et bien antérieurs à l'émergence d'un monde globalisé par les découvertes de la Renaissance. Tel est l'objet de l'exposition « Venus d'ailleurs, matériaux et objets voyageurs » qui est présentée au public à la Petite Galerie du Musée du Louvre (Paris) jusqu'au 4 juillet 2022. Très belle semaine !

Yves

 

Classement des dix premiers pays qui ont visité ce site la semaine dernière : 1) Etats-Unis 2) France 3) Belgique 4) Chine 5) Canada 6) Allemagne 7) Italie 8) Suisse 9) Royaume-Uni 10) Côte d'Ivoire


 

Exposition "Venus d'ailleurs, Matériaux et Objets voyageurs" (Petite Galerie, Musée du Louvre, Paris, France)


Raconter le monde et les peuples à travers l'évocation des échanges de matériaux et d'objets entre les mondes lointains, qui sont souvent plus anciens que les explorations du 16è siècle et bien antérieurs à l'émergence d'un monde globalisé par les découvertes de la Renaissance. Tel est l'objet de l'exposition « Venus d'ailleurs, matériaux et objets voyageurs » qui est présentée au public à la Petite Galerie du Musée du Louvre jusqu'au 4 juillet 2022 (...)



Lire la suite

Leglobeflyer





Pour vous désabonner, cliquez ici.






Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Kevin LABECOT
Disclaimer - Version mobile