Revoir le globe






Reportages en Afrique

A la découverte d'Antananarivo (Madagascar)

D'astreinte hier à Roissy, me voici déclenché sur le vol pour Antananarivo (Madagascar). Je vais rarement là-bas et cela va me faire prendre l'air durant plus de dix heures de vol. Je connais peu de choses de cet grande île attachée autrefois au continent africain. Le peuplement de Madagascar serait en relation avec les Vazimba (autochtones des terres centrales) et les flux indo-mélanésiens et bantou, secondairement indien et arabe qui s'installeront ici dès le 1er millénaire et jusqu'au 15è ou 16è siècle. Survint alors la pénétration européenne grâce au navigateur portugais Diogo Dias, qui découvre l'île en 1500 et la nomme Île Saint-Laurent. Et Portugais et Hollandais en partance pour les Indes d'y faire escale à partir de la fin du 16è siècle pour se ravitailler. Et la France ? (...)


Lire la suite

Le Drostdy, ancienne Magistrature (Swellendam, Province du Cap-Occidental, Afrique du Sud)

Essayez donc de visiter un musée sud-africain un dimanche matin et vous aurez le bonheur garanti. Personne, pas même un chat en ce dimanche au musée Drostdy de Swellendam. Juste ElMarie, guide de l'endroit, qui m'en dira davantage sur ce lieu historique. Ce drôle de nom (« Drostdy ») cache en réalité un ensemble de bâtiments chargés d'histoire. Pour cette fois, je me contenterai de visiter l'ancienne magistrature, construite par la Compagnie hollandaise des Indes orientales en 1747, édifice qui servit de résidence au magistrat de Swellendam. Pour vous, j'en parcourrai les différentes pièces meublées avec ici et là, des détails sut tel ou tel objet. Et demanderai au guide de nous parler de Swellendam et de son histoire dans la vidéo attachée à cet article (...)


Lire la suite

Plein sud au Cap des Aiguilles (L'Agulhas, Province du Cap-occidental, Afrique du Sud)

Ce n'est pas le cap de Bonne espérance, mais le cap des Aiguilles qui est le plus au sud du continent africain. Pourquoi aiguilles (agulhas, en portugais) ? Tout simplement à cause de la coïncidence constatée en 1500 par les navigateurs portugais entre les aiguilles du nord magnétique et du nord géographique. Des marins, eux, prétendent que les aiguilles en question étaient ces rochers et récifs sortant de l'eau. Aiguilles ou pas, cette visite ne manquera pas de piquant, puisqu'après une cinquantaine de kilomètres de route récemment refaite, j'emprunte à nouveau une piste qui me mènera à dix kilomètres de ma destination finale. Le long de la route nationale, deux autruches affrontent un vent à décorner les bœufs. Bientôt, j'aperçois le phare, au loin, l'ange gardien des navires passant au large de ce littoral très découpé et bordé de dangereux récifs. Ces cailloux-là ont, parait-il, été à l'origine d'un nombre incroyable de naufrages (...)


Lire la suite

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8 - page 9 - page 10 - page 11 - page 12 - page 13 - page 14 - page 15





Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Boutique - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Guillaume HARARI - Page d'accueil réalisée par Anode et Cathode
Disclaimer