Revoir le globe
Top


Dior,le Bal des Artistes à Granville (Manche, France)
Heure locale

 

Jeudi 26 mai 2011


 

Né à Granville en 1905 de parents industriels ( inventeurs de la lessive Saint Marc),Christian Dior grandit dans une ambiance très Belle Epoque. C'est l'artiste de la maison: Musique, dessin et confection de déguisements seront d'abord ses activités favorites avant de s'inscrire , sur l'insistance de sa mère, à l'Ecole des Sciences Politiques pour entamer une soi-disante carrière diplomatique qu'il ne suivra pas. Après s'être lié d'amitié avec Max Jacob et Jean Cocteau, il ouvrira une galerie d'art où figureront des oeuvres de Picasso ,Matisse ou Dali. La crise de 1929 ruinera le papa de Christian tandis que sa maman décèdera en 1931. La villa de Granville, Les Rhumbs, est vendue à la municipalité qui la transformera en musée, le musée Christian Dior.

Monsieur Dior vivra dix années durant de la générosité de ses amis et de la vente de tableaux. Puis de ses premiers croquis de chapeaux et de robes. Il débutera bientôt au Figaro illustré en tant qu'illustrateur puis continuera à dessiner des croquis qui seront finalement acceptés par Nina Ricci puis Balenciaga. Notre artiste est presque lancé.

C'est cette passion de ce grand couturier pour les arts et les artistes de son époque que l'exposition Dior, le Bal des Artistes va vous faire revivre durant quelques mois. L'exposition évoque entre autre les nombreuses sources d'inspiration artistique puisées dans l'histoire de l'art et de la culture , dont le célèbre couturier n'aura eu de cesse de s'inspirer depuis la présentation de sa première collection en 1947.

C'est Florence Müller, Historienne de la mode, à qui a été confié le commissariat général de cette exposition. Sur place, les visiteurs découvrent d'abord l'évocation de la vie de galeriste de Christian Dior dans les années 30. On y parle aussi des artistes qu'il contribua à révéler comme Jacques Bonjean et Pierre Colle. On y découvre aussi certaines oeuvres de Max Jacob, des frères Berman , de Leonor Fini, Raoul Dufy ou Salvador Dali...Plusieurs créations d'Elsa Schiaparelli et de Paul Poiret montrent les premiers liens entre l'art et la mode noués entre les deux guerres. Le goût pour les belles choses sera transmis très tôt à Christian par sa mère, Madeleine avec qui il créa la pergola et la terrasse du jardin de la villa en 1925. Cette période est le point de départ d'un parcours artistique fait de rencontres ,découvertes et collaborations fructueuses artistiques. C'est d'abord sa rencontre avec le compositeur Henri Sauguet qui lui ouvrira la voie de l'avant-garde artistique. Christian fréquente à cette époque Le Boeuf sur le toit, lieu incontournable des nuits parisiennes mêlant gens de la haute société , artistes et célébrités. Il développe son goût pour la fête entre improvisations musicales, jeux de rôles et charades. Puis il s'essaye à la composition musicale et se lance comme galeriste dès 1928. Il découvrira durant ces années des talents prometteurs comme Salvador Dali, Alberti Giacometti ou encore Alexander Calder. En compagnie de ses associés et amis Jacques Bonjean et Pierre Colle, il contribuera à asseoir la notoriété d'artistes confirmés comme Max Ernst, Picasso, Matisse, Braque, Derain ou Raoul Dufy.

La seconde partie de l'exposition montre comment Christian Dior, désormais devenu l'un des plus grands créateurs de son époque, approfondira ses relations avec le milieu artistique des années d'après-guerre: Peintres, photographes, sculpteurs , décorateurs, écrivains, poètes et musiciens. Dès 1935, Christian Dior apprend le dessin avec des amis, puis vend ses modèles aux couturiers et ses illustrations au Figaro , au Jardin des Modes et à Vogue. Il devient modéliste chez Robert Piguet en 1938 puis intègre la maison Lucien Lelong en 1941. Il présente sa première collection en 1947 et introduit le New Look. Cette première collection dévoile une silhouette inspirée de la fleur et fait apparaître Christian Dior comme architecte et sculpteur des textiles. La robe « Fête d'autrefois » (1935) est par exemple inspirée de la Tour Eiffel. Notre couturier impose également une palette de couleurs, de motifs et de lignes, qui sera son style dans le monde entier. Ses créations sont des invitations au voyage et au rêve: La robe Palladio suit le tracé d'une colonne de temple gréco-romain. La photographie inspire aussi Christian Dior dans la réalisation de ses modèles. Ce lien entre la création de mode et l'oeuvre d'art est présenté à travers différents modèles textiles au premier étage de la villa ( ensemble de trois robes à motifs inspirés de Jean Cocteau). Les robes Monet et Picasso , présentées elles aussi à cette exposition, montrent le lien très fort entre l'art et la mode. Il arrive que la robe inspire l'artiste, comme le montre le modèle Ardente (collection Printemps-été 1956) créé par le dessinateur René Gruau. Le visiteur découvrira également des clichés d'Irving Penn et de Brassaï qui prouvent le lien fort existant entre mode et photographie.

L'exposition « Dior, le Bal des Artistes » aborde aussi les dialogues artistiques du couturier. Celui-ci se rapproche des effets utilisés par les décorateurs intérieurs. Dès 1947, il choisira pour décor un style néo-XVIIIè qui deviendra emblématique de la griffe. On retrouvera le même soin apporté dans la décoration de la boutique Colifichets du 30 Avenue Montaigne: Mobilier néo-Louis XVI, noeud Fontange et toile de Jouy. Le deuxième étage de la villa offre au visiteur une reconstitution de ladite boutique de 1947 avec flacons de parfums et présentoirs de la Maison Dior conçus par Victor Grandpierre. Le cinéma a aussi participé au cheminement créatif de Christian Dior qui réalisera certains des costumes du film « Les enfants terribles »(1949). Plusieurs maquettes de costumes du film « Le lit à colonnes »(1942) sont présentées et permettent de découvrir des robes mêlant à la fois les styles Second Empire,Troisième République et Belle Epoque. L'artiste aimera beaucoup baptiser ses robes avec des noms évoquant le monde des arts ou à consonance musicale.

Les collaborations artistiques de Christian Dior sont avant tout amicales: Henri Sauguet composera ainsi la Valse « Miss Dior » en 1947. Victor Grandpierre et Jean Cocteau se joindront aussi au Bal des Artistes.

Le musée Christian Dior offre cette année un ensemble exceptionnel d'œuvres d'art et de pièces textiles grâce aux prêts accordés par différentes institutions prestigieuses (Musée national d'Art moderne Centre Georges Pompidou, galerie Minsky, Bibliothèque nationale de France, Maison Lanvin, Musée de la Mode de la Ville de Paris-Galliera,Maison Christian Dior Couture et Christian Dior Parfums). La scénographie de l'exposition est réalisée par Frédéric Beauclair, qui a déjà à son actif plus de 200 expositions en France et au Canada. De fait, le visiteur est immédiatement plongé dans l'atmosphère des galeries d'art dirigées par Christian Dior à la fin des années 20 et dans l'atmosphère raffinée de la boutique Dior fondée en 1947.


 


 

INFOS PRATIQUES:


  • Exposition « Dior, le Bal des Artistes » , Villa Les Rhumbs,Musée Christian Dior, rue d'Estouteville, à Granville. Tel: 02 33 61 48 21. Site internet: http://www.musee-dior-granville.com

    Ouverte du 14 mai au 25 septembre 2011, tous les jours de 10h à 18h30 sans interruption. Droit d'entrée: 6€.

    Salon de thé ouvert du 1er juillet au 31 août de 11h à 18h30.

    Ateliers Parfums tout l'été dans l'ancien cabinet de lecture de la famille Dior dans le jardin, tous les mercredis du 6 juillet au 21 septembre 2011 à 15h et à 17h (par groupe de dix sur réservation au 02 33 61 48 21).

    Accès libre au jardins toute l'année, de 9h à 20h ( de 9h à 21h en juillet et en août). Visites nocturnes du jardin organisées par l'Office de tourisme de la ville de Granville les vendredis 15 et 29 juillet et les vendredis 5,12 et 19 août 2011. Durée: 1 heure. Entrée gratuite. Rendez-vous à 20 h devant la grille principale du jardin. Renseignements au 02 33 91 30 03.

    Mise en lumière du jardin en juillet et en août, le weekend à la tombée de la nuit.

    Coupe Christian Dior: Tournoi de golf le dimanche 24 juillet 2011, au Golf de Granville. Tel: 02 33 50 23 06.

    Rendez-vous aux jardins, opération nationale du ministère de la Culture, le samedi 4 et dimanche 5 juin 2011.

    Festival Jazz en Baie, à l'issue des deux concerts d'ouverture les 13 et 14 août 2011, dans le jardin Christian Dior. Renseignements au 02 33 91 30 03.

    Journées du patrimoine: Ouverture gratuite du musée Christian Dior les 17 et 18 septembre 2011 de 10h à 18h30 et en nocturne le samedi 17 septembre de 20h30 à 23h30.

     












 



Retour aux reportages par pays