Revoir le globe
Top
Retour à la médiathèque


Géants et Nains, jusqu'au 1er septembre 2021, à Genève (Suisse)
Pour cette nouvelle exposition, la Fondation a eu envie de sortir de ses réserves des ouvrages rarement montrés, car leur taille, soit beaucoup trop grande, soit bien trop petite, les rend peu propice à une exposition classique. Le plus petit livre (une version en sept langues de la célèbre prière du « Notre-Père ») se compose de deux tomes de 4,5 mm, pesant environ 2 grammes. Quant au plus grand c’est un livre de format in-plano « atlantico », les Pitture a fresco del Campo Santo da Pisa de Carlo Lasinio (Florence, 1812) : il mesure 92 x 61 x 6.5 cm et pèse près de 30 kilos. Si les tailles varient, les contenus sont eux aussi très éclectiques : religion, littérature, voyages, sciences, politique et art sont abordés dans ces formats étonnants appelés in-plano, in-folio, « minuscule », « nain » ou « microbe ». Les ouvrages de grand format présentent souvent des illustrations, et c’est même l’illustration même qui souvent commande le choix de cette taille. En effet, qu’il s’agisse d’ouvrages de voyage, de sciences naturelles ou de politique de prestige, les planches gravées sont un élément essentiel : plus elles sont grandes, plus le détail et la précision sont permis. Les petits formats, à l’inverse, sont assez souvent purement textuels. Il s’agit de condenser une œuvre dans un volume réduit, en se contentant de l’essentiel pour l’emporter en voyage dans une poche ou pour imprimer de minces éditions clandestines destinées à échapper aux polices politiques ou aux douaniers ! Une exposition XXL pour petits et grands afin de mieux comprendre la variété fascinante de l’objet-livre et de se rappeler la variété infinie de morphologies que le livre (« codex ») a pu adopter dans son histoire déjà vieille de deux millénaires.
Fondation Martin Bodmer Route Martin Bodmer 19 1223 Cologny
Exposition Traces - les vestiges nous racontent, jusqu'au 1er avril 2024, à Québec (Québec)
Découvrez plus de 100 artefacts provenant de la collection archéologique du Parc des Champs-de-Bataille. Grâce à eux, saisissez la réalité des habitants d'un site civil du XVIIe siècle (parc des Braves) et d'un site militaire du XIXe siècle (blockhaus). Soyez témoins de l'évolution des modes de vie civile et militaire sur plus de deux siècles. L'activité a lieu beau temps comme mauvais temps.
Musée des plaines d'Abraham, 835, avenue Wilfrid-Laurier, niveau 0 (La Cité-Limoilou)
418 649-6157
http://www.lesplainesdabraham.ca/
page 1 - page 2 - page 3 - page 4





Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Kevin LABECOT
Disclaimer - Version mobile