Revoir le globe
Top
Retour à la médiathèque


Huiles essentielles antivirales : La solution naturelle pour lutter contre les infections, de Jean-Pierre Willem et Ronald Mary (Guy Trédaniel éditeur)
L’attaque des virus, des bactéries, des champignons et autres parasites qui envahissent les organismes humains provoque des maladies infectieuses et contagieuses. Le rhume, la grippe, la varicelle, le zona, l'herpès, les hépatites, la mononucléose infectieuse... sont des exemples de maladies virales relativement courantes. Des maladies plus sévères, comme le sida, le SRAS, la grippe aviaire, l'Ebola, la variole... sont aussi causées par des virus. En raison de la porosité de la muqueuse enflammée, tous les agents infectieux, qui se comportent comme des antigènes, atteignent la circulation sanguine et créent des désordres immunologiques tout en induisant une chute de nos défenses naturelles. Toutes ces infections chroniques et autres antigènes peuvent donner lieu à des symptômes très graves au niveau des articulations, du cerveau, du système cardiovasculaire. Heureusement, nous disposons d'huiles essentielles capables de neutraliser ces intrus, ainsi que des thérapies aptes à restituer l'équilibre immunologique.
France-sur-mer : Un empire oublié, de Philippe Folliot (Editions du Rocher)
La France, première puissance mondiale en... 2058. Provocation ? Utopie ? Il est vrai que l'on nous rebat les oreilles avec le déclin de notre pays et l'essor prodigieux des économies émergentes du continent asiatique. Et pourtant, comme l'expliquent les auteurs de France-sur-Mer, un empire oublié..., la France ne se réduit pas à l'Hexagone. Elle dispose du deuxième domaine maritime mondial. Elle s'étend sur trois océans et quatre continents ! Avec cet empire maritime et ses savoir-faire, notre pays a le potentiel pour répondre avec succès aux trois grands défis du siècle : la pénurie en eau potable, l'alimentation problématique de 9 milliards d'êtres humains et la question récurrente des ressources énergétiques. Ce livre démontre comment la maîtrise et l'exploitation raisonnée des océans constituent une formidable chance pour l'humanité... Et un véritable projet de développement pour la France de métropole et d'outre-mer. Le quiz final permettra de tester vos connaissances.
Le Fleuve guillotine, d'Antoine de Meaux (Phébus Editions)
10 août 1792. Aux Tuileries, une poignée de fidèles se rassemble autour du roi et de sa famille. Les jacobins s'apprêtent à porter le coup de grâce. La France est en révolution, autant dire en plein chaos. Pour Louis du Torbeil et son jeune beau-frère Jean de Pierrebelle, c'est une journée de larmes et de sang. Mais à Lyon, cité industrieuse, la colère monte contre Paris. Venu du pays entier, tout un peuple se rebelle. Bientôt, les armées révolutionnaires font le siège de la ville. Antoine de Meaux nous offre un premier roman flamboyant : la peinture d'un monde qui bascule. Les corps à corps de la guerre civile se mêlent aux amours naissantes. La sauvagerie des forêts offre son décor aux tristes jeux des marionnettes humaines. Le long du « fleuve guillotine », nul ne sera épargné
La preuve par l'âme : Un polytechnicien démontre notre immortalité, de François de Witt (Guy Trédaniel)
Elle vient d'ailleurs, elle est porteuse d'un beau projet, nous ne le réalisons pas toujours. Mais nous avons toujours une seconde chance, et une énième, car nous sommes immortels. Une conviction ? Non, une vérité confirmée par une enquête minutieuse qui a conduit l'auteur à explorer les frontières de la connaissance - psychanalyse, paranormal, épigénétique, astrophysique, mécanique quantique -, tout comme les intuitions des philosophes et les fulgurances des mystiques. Notre âme nous accompagne discrètement car elle s'exprime par le coeur. A notre mort physique, elle passe dans une autre partie du monde, d'où elle peut communiquer avec les vivants. Et surtout, elle n'a qu'un message universel, celui de transmettre l'amour. Notre vie a un sens, notre passage sur terre a un sens.
Mon libre journal, de Jean-Paul Chayrigues de Olmetta (Via Romana Editions)
Le lecteur sera diverti par ce pense-bête des choses faites et à faire de l'agenda 2013-2015 du « divin Marquis », comme aimait à l'appeler son ami Serge de Beketch. Notre gavroche mondain croque en ce libre journal des comédies humaines typiquement citadines et sa plume revisite trois années de bonnes chères, de sorties théâtre ou cinéma, de concerts ou dédicaces, de voyages, réceptions et invitations. Jours d'autrefois, jours d'aujourd'hui, jours de demain, envisagés sans méchanceté mais avec une gouaille inimitable de paladin montmartrois fidèle à Dieu, fidèle au Roi.
Le Choc des ethnies, Vers le génocide des Français ? de Gérard Pince (Godefroy de Bouillon)
Nos contemporains sont-ils conscients qu un terrible danger les menace ? En brisant les vieux tabous, l auteur montre que l histoire humaine est celle de la lutte des ethnies. Si nous ne nous ressaisissons pas, la nôtre est assurée de disparaître dans d affreuses convulsions. Depuis la préhistoire, les hommes se sont disputés les ressources nécessaires à leur survie en usant de leur agressivité. Jusqu à la révolution industrielle, la conquête a représenté le moyen privilégié d acquérir des richesses. Par la suite, l intelligence l a supplantée. L économie moderne repose en effet sur le progrès technique mais que se passe-t-il lorsqu il accroît les inégalités entre peuples d une manière considérable ? Certaines ethnies ne disposent pas d assez de scientifiques et d inventeurs pour se développer. L Occident s enrichit tandis que d autres parties du monde restent à la traîne. Il ne peut en résulter qu une terrible confrontation avec les populations pauvres qui se rassemblent sous la bannière de l islam. Des solutions existent pour conjurer la menace génocidaire mais qui aura le courage de les appliquer tant qu il en est encore temps ? En s appuyant sur une vaste documentation statistique, sur ses voyages dans 140 pays et sur son regard d économiste, l auteur répond aux questions qui hantent les esprits de nos compatriotes en dépit de la propagande masochiste qui gangrène la société occidentale. Cet ouvrage est donc essentiel pour les décideurs, les chercheurs et le grand public qui souhaite comprendre le monde qui vient.
Flore et bestiaire imaginaires, de Daniel Habrekorn (Editions L'Harmattan)
Chimère, dragon, licorne, dahu, panacée : l'auteur invoque ici près de 200 animaux ou plantes imaginaires. Mais il en a aussi inventé beaucoup en insistant sur leurs moeurs étranges. Ainsi sont nés : chamoiskis, corbeau lampe, poisson soluble, cheval fiscal, boeuf cube, chien de fusil, rétrotilleul, racaille, lope, etc. Enfin il propose, en seconde partie, quelques résolutions simples de grandes énigmes de la nature comme le bleu du ciel, les rayures du zèbre, le bruit de la mer, la roue ou le vol de l'oiseau... Avec cet ouvrage, le lecteur se trouve peu à peu transporté et ravi par un humour lyrique, profond et érudit, et non moins désopilant.
Nicolas II et Alexandra de Russie : une tragédie impériale, de Jean des Cars (Editions Perrin)
Coupable ou martyr ? Coupable et martyr ? Longtemps, l'histoire officielle, d'inspiration marxiste, a accablé Nicolas II, chargé de tous les crimes, accusé de toutes les erreurs. Depuis la chute de l'URSS, la spectaculaire révision de son rôle, de son attitude, de son influence, les drames personnels qu'il a subis et l'engrenage de la Première Guerre mondiale nous montrent un autre souverain, un homme différent de celui qu'on présentait, dépassé par les événements, miné par la fatalité et finalement broyé par une histoire éminemment tragique. La destinée du dernier tsar, patriote jusqu'au bout, est plus fascinante et bouleversante que celle de ses illustres prédécesseurs parce que, précisément, le pouvoir des Romanov s'achève en tragédie. Cent ans plus tard, dans cette biographie inédite et richement illustrée, Jean des Cars dresse le portrait intime du couple formé par Nicolas II et Alexandra Fedorovna, et de leurs enfants : les grandes-duchesses Olga, Tatiana, Maria, Anastasia et le tsarévitch Alexis qui naîtra hémophile – un calvaire pour son entourage, une menace sur la dynastie. Du couronnement à l'assassinat de toute la famille, l'auteur nous conte avec son talent coutumier la vie du dernier couple impérial russe, des années de bonheur à l'épreuve de la guerre et des révolutions, des réformes intérieures au pouvoir de Raspoutine, de l'abdication au massacre.
Hoà - Les réfugiés, de Yves Meaudre (Dominique Martin Morin)
Il s'est trouvé qu'à la fin des années quatre-vingt, dans un camp de réfugiés situé en Thaïlande, j'ai rencontré un de mes cousins lointains par le sang mais très proche par l'affection, avec lequel je partageais de merveilleux souvenirs d'enfance et plus tard les mêmes passions: pour le sport, la chasse, pour la religion, l'Asie! Ce que Jean a vécu en Asie du Sud-Est est extraordinaire. Je l'ai deviné d'abord à travers quelques confidences. Mis en appétit par ce qu'il m'avait raconté, je l'ai supplié de me permettre de lire ses notes car je savais qu'il avait l'habitude, depuis son adolescence, de noter ses activités et les faits saillants de sa vie. Cela n'a pas été sans mal, car il a depuis toujours ce qui fait le charme si prenant de l'âme asiatique: une pudeur délicate que nous aimons tant l'un et l'autre. Cette sorte de chronique, tenue sur un petit carnet Oxford rechargeable, a été sous mes yeux tandis que j'écrivais ce qui va suivre.
Triangulation : Repères pour des temps incertains, de Michel Drac (Le retour aux sources)
Il y aurait un roman fabuleux et interminable à écrire sur les enchaînements de causalité qui peuvent relier une réunion de travail au siège de la Banque Centrale Européenne, une rencontre au sommet entre dirigeants des grandes banques d'affaires londoniennes, une note d'analyse destinée aux plus hauts cadres de la CIA, l'assassinat d un leader djihadiste en Syrie, un attentat meurtrier dans les rues de Paris, un échange de bons procédés entre services français et russes, la renégociation d' un contrat gazier entre deux pays d' Europe centrale et une seconde réunion de travail au siège de la BCE. Peut-être d'ailleurs, un jour, l'ouverture des archives nous permettra-t-elle d écrire a posteriori de semblables histoires. En attendant, nous pouvons déjà en peindre la toile de fond. Cet exercice n est pas tout à fait gratuit. Nous approchons manifestement d'un moment critique dans l'histoire de notre pays. Pour la première fois depuis longtemps, il devient envisageable qu'en France, un gouvernement de rupture arrive aux affaires, dans quelques années. Dans ces conditions, nous devons changer de point de vue. Jusqu'ici, la littérature dissidente en France s'est bornée à critiquer le système existant. Mais critiquer n'est plus suffisant : de plus en plus, il faudra être capable de proposer quelque chose.
page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8 - page 9 - page 10 - page 11 - page 12 - page 13 - page 14 - page 15 - page 16 - page 17 - page 18 - page 19 - page 20 - page 21 - page 22 - page 23 - page 24 - page 25 - page 26 - page 27





Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Kevin LABECOT
Disclaimer - Version mobile