Revoir le globe
Top
Retour à la médiathèque


120 réponses d'un médecin de terrain aux pathologies d'aujourd'hui, par Gérard Leborgne (Editions Dauphin)
Ce livre n a pas la prétention de remplacer une consultation. Il veut vous éviter une surconsommation de molécules chimiques brevetées en retournant à cette médecine de bon sens. Il se veut un guide pratique pour tous les patients qui cherchent à comprendre leurs problèmes pour se soigner et rester en bonne santé. L auteur nous décrit 120 pathologies rencontrées le plus fréquemment dans son cabinet, qui vont des pathologies chroniques aux urgences sans oublier la prévention et les traitements possibles. On y trouve aussi ses conseils de base indispensables pour entretenir son terrain et quelques précautions nécessaires pour bien s alimenter. Comment et dans quelles limites pratiquer l automédication, comment concilier l allopathie et les médecines naturelles et quelques réflexions personnelles sur les différents âges de la vie, les guérisons spontanées et leurs exceptions médicales. Grâce aux médecines naturelles, 90 % des prescriptions parfois agressives de la médecine officielle pourraient être évitées ainsi qu un certain nombre d actes chirurgicaux.
Le Japon vu du Train, par Claude Leblanc (Editions Ilyfunet)
Ce guide vous permet de découvrir le Japon hors des sentiers battus en empruntant des lignes de chemin de fer célèbres ou plus secrètes sur l’un des réseaux les plus denses au monde. L’ouvrage est introduit par une présentation du train dans la société japonaise. On y retrouve un historique du train au Japon, et entre autres, son importance dans la société et la culture. Classés par région, Hokkaidô, Tôhoku, kantô, Chûbu, Kansai/Shikoku et Kyûshû les différents parcours sont présentés sur une carte avec les différentes stations ainsi que les lieux importants. Comme tout bon guide, il recense les bonnes adresses que ce soit des lieux touristiques, des hôtels, des restaurants ou des onsen. Pour chacun des lieux, l’adresse, un moyen de contact, des explications ainsi que la particularité ou l’intérêt de ceux-ci sont donnés. Pour chaque ligne, l’auteur partage également ses conseils, notamment en ce qui concerne les ekiben, ces repas bentô vendus dans les gares. À côté des lignes traditionnelles, découvrez aussi les lignes à grande vitesse des shinkansen et leurs attractions ainsi que des trains d’exception.
La grande démolition : La France cassée par les réformes, par Roland Hureaux (Editions Buchet-Chastel)
Pour que la France aille vraiment mieux, il faut abolir (presque) toutes les réformes effectuées depuis vingt ans ! Telle est la proposition provocatrice de Roland Hureaux, l'un des meilleurs connaisseurs de la machine politique et administrative française. Préoccupé par le divorce grandissant entre l'élite gouvernante et le peuple, il se livre à une analyse implacable des politiques de réforme de l'Etat, de l'administration locale, de l'Education nationale, de la sécurité, etc. La plupart de ces réformes, inspirées par les technocrates, aboutissent de manière étonnante à aggraver les problèmes qu'on leur demande de résoudre. Si la politique du gouvernement Sarkozy est la première cible de ses critiques, l'auteur y voit moins une rupture que l'accélération de toutes les dérives des vingt dernières années. Celles-ci, souvent inspirées par la gauche, suscitent une frustration croissante des Français et ne s'expliquent pas seulement par l'incompétence ou le conformisme de la classe politico-administrative. Au- delà, il faut y voir une variante de l'aveuglement idéologique qui agit sur l'esprit des décideurs comme "un virus dans le logiciel". Contre une avalanche de réformes brouillonnes et généralement destructrices, l'auteur promeut un conservatisme raisonné, économe de changements, à la fois libéral et social.
Français, prêts pour votre prochaine révolution ? de Serge Federbusch (Editions Ixelles)
La France que François Hollande prédisait apaisée est en pleine régression historique et sociale, conséquence de son déclin économique. Comme ce fut le cas sous Louis XVI et Necker, la persistance de la crise économique et des difficultés budgétaires pourrait bien finalement coaliser les forces de contestation. Le pouvoir n’ayant plus la moindre marge de manœuvre pour augmenter les impôts et n’ayant pas le courage de s’attaquer aux dépenses, est frappé de tétanie. Après le matraquage fiscal des classes moyennes, l’écotaxe, le mariage pour tous, une nouvelle mesure impopulaire peut, à tout moment, mettre le feu aux poudres… Et cela ne date pas d’hier ! Depuis bientôt quarante ans, la France est atteinte d’une sorte de cancer qui s’attaque peu à peu à ses organes, inhibe ses défenses, la ronge et menace désormais de l’emporter. C'est une révolte ? Non une ralbolution ! Dans cet essai historico-politique, l’auteur compare la situation actuelle de la France à des épisodes de crise grave de son passé et explique pourquoi les Français, à la différence de nombreux autres peuples, savent rarement se mettre autour d’une table pour résoudre les problèmes du pays. Il faut attendre que la contestation monte, et finalement qu'une révolution crée les transformations que les conservatismes ont empêchées. Faudra-t-il en passer par là pour sortir le pays de la crise ? Un livre brillant dans lequel Serge Federbusch donne des pistes pour libérer la France de ses démons.
"Sous les Ailes de l'Hippocampe" de François Suchel (Editions Guérin)
Après neuf millions de kilomètres et onze mille heures de vol, François Suchel, pilote de ligne, a tout vu des beautés du monde. Il a tout vu, mais à 12000 mètres de haut. Paris-Canton (Chine) aller retour, c’est son job, sa ligne favorite. Aux commandes de son long courrier frappé de l’emblématique hippocampe, logo d’Air France, confiné dans le cocon pressurisé de son cockpit ou douillettement installé dans son hôtel aux escales, ignorant les mœurs et les coutumes des pays survolés, préservé de l’âpreté des terres et du climat qui ne peuvent s’apprécier qu’à hauteur d’homme, qu’a-t-il appris pendant toutes ces années de la vie de ceux d’en bas ? « On peut vouloir partir parce qu’on a jamais voyagé. Moi, j’ai décidé de voyager parce que je suis trop souvent parti. J’ai parcouru le monde sans le voir », avoue François Suchel, en prélude à son récit. Le découvrir enfin, c’est le vivre au ras du sol. Et à vtt. Savoir ce qu’il en coûte de parcourir 10000 kilomètres avec pour seul moteur, la mécanique du corps. 9 pays traversés, 8 mois de pédalage, éloigné de sa famille qui vit difficilement son escapade. Et c’est la vie : des rencontres, des angoisses, des peines et des joies, des découvertes. De la Chine à la France, Suchel éprouve et s’éprouve. Loin de « cette vie occidentale qui tue les rêves », Sous les ailes de l’hippocampe dessine « une géographie de l’intime, un chemin vers la liberté d’être soi-même », écrit-il.

http://www.souslesailesdelhippocampe.com/
Ces ondes qui tuent, ces ondes qui soignent, de Jean Pierre Lentin (Editions Albin Michel)
Téléphones portables, radio-réveils, fours... les appareils émettant des ondes électromagnétiques sont désormais omniprésents dans notre vie quotidienne. Le " syndrome de la guerre du Golfe " résulte-t-il de la " soupe de micro-ondes " dans laquelle baignèrent les combattants ? Et pourquoi l'ambassade des États-Unis à Moscou a-t-elle les taux de cancer les plus élevés du monde après avoir été irradiée des années durant ? Si l'effet des ondes sur le vivant est établi, les normes admissibles sont âprement discutées. En même temps, des recherches montrent comment l'électromagnétisme peut soigner, pallier la douleur, estomper la dépression, réduire les tumeurs... Ce livre impartial dévoile avec objectivité un domaine miné par les controverses. La science du bio-électromagnétisme est en train de naître sous nos yeux.
2012...2017...Un Roi pour la France, de Henri de Montalban (Editions Lacour)
2012... 2017... le Président de la République est souvent considéré comme un véritable Monarque. Et en 2012, la France a célébré le 600ème anniversaire de la naissance de Jeanne d'Arc qui fit sacrer le Roi de France Charles VII à Reims. La même année, le Portail Royal de la cathédrale Saint André de Bordeaux a été restauré ainsi que son contrefort de Gramont. Pourtant, en 2012, la Restauration Monarchique a échoué. Qu'en sera-t-il le 4 juin 2017, dimanche de la Pentecôte et fête de sainte Clotilde, à qui la France doit son baptême ? En fait, cent ans plus tard la situation de la France n'est ni pire, ni meilleure qu'en 2012. C'est alors qu'un terrible tremblement de terre, à l'autre bout du monde, va changer le cours de l'Histoire de France...
C'est une révolte ? Non, Sire, c'est une révolution !, de Charles Gave ( François Bourin éditeur)
Nous sommes entrés, depuis un certain temps déjà, dans la troisième grande révolution technologique que l'humanité ait connue. Après être passés de la cueillette et du nomadisme à l'agriculture puis à l'ère industrielle, nous entrons dans l'économie de la connaissance. Cette révolution aura des conséquences incommensurables sur la société et l'organisation du monde : disparition du modèle social français ; affrontement direct entre le modèle individualiste anglo-saxon et le modèle communautariste religieux islamique ; faillite de l'euro, la dernière tentative de superstructure monétaire totalement archaïque ; fin de la plus-value industrielle au profit de la plus-value intellectuelle, etc. Mais les " princes " qui nous gouvernent refusent d'affronter cette réalité. Par méconnaissance ou par malhonnêteté, ils " vendent " encore au bon peuple une société déjà morte. Ils n'ont qu'un seul objectif : que le peuple continue de payer pour cette illusion. Et qu'une seule peur : que le " tiers-état " moderne se révolte comme en 89. Pourtant, qu'ils le veuillent ou non, la révolution a commencé ! Charles Gave pose son regard d'économiste et de financier international sur notre époque : ses analyses sont violentes, précises, argumentées et pleines d'humour ; ses solutions radicales et d'une redoutable logique.
Les Guerres d'Afrique, des Origines à nos Jours, de Bernard Lugan (Editions du Rocher)
Le long déroulé de l'histoire du continent africain est rythmé par une succession de guerres. Les plus anciennes sont figurées sur les parois peintes du Sahara et de l'Afrique australe. Les plus récentes font l'actualité, de la Libye au Kivu et de la Somalie au Mali. Dans l'Afrique d'«avant les Blancs», la guerre entraîna la mutation de nombre de sociétés et fut créatrice d'empires, dont ceux d'el Hadj Omar, de Samory, de Rabah, de Shaka Zulu... Avec la conquête coloniale, à l'exception de l'échec italien en Éthiopie, les guerres tournèrent toutes à l'avantage des colonisateurs, même si, ici ou là, des batailles retardatrices dont le livre rend compte, furent occasionnellement remportées par les Africains. La parenthèse impériale fut ensuite refermée sans affrontements majeurs, les guérillas nationalistes n'y étant jamais en mesure de l'emporter sur le terrain.

http://bernardlugan.blogspot.fr/
Ni Vu Ni Connu, de Jean-Yves Ollivier (Fayard)
Jusqu’ici, le nom de Jean-Yves Ollivier ne se chuchotait que dans les hautes sphères du pouvoir d’un certain nombre d’États, de la Chine à l’Afrique du Sud en passant par la Russie, le Qatar ou le Congo-Brazzaville. En France, « JYO » n’était connu que de rares spécialistes. S’ils le savaient appartenir au cercle fermé des hommes d’affaires internationaux de haut vol, ces initiés s’interrogeaient sur le secret de fabrication de cet homme de l’ombre qui, outre ses activités dans le commerce, s’adonnait à une véritable diplomatie parallèle. Autant dire que Jean-Yves Ollivier était soupçonné d’appartenir aux « services », voire d’être un trafiquant d’armes ou, du moins, d’influence. En vérité, ni vu ni connu, JYO a coécrit nombre de pages passionnantes de l’histoire de la fin du XXe siècle. Proche de Jacques Chirac et ami de Michel Roussin, il a joué un rôle notable dans la libération des quatre otages français retenus au Liban par le Hezbollah en 1988. Missi dominici de Jacques Foccart en Afrique anglophone et lusophone, il a initié en Afrique australe une négociation de paix couronnée de succès : elle a conduit à la libération de Nelson Mandela et à la fin de l’apartheid. Avec verve et humour, Jean-Yves Ollivier raconte sa vie de « négociant en politique » – son autodéfinition. Il retrace sa fulgurante ascension comme trader en grain, puis en pétrole. Il évoque sans fard les conditions dans lesquelles il a choisi de commercer avec la Chine de Mao, puis avec l’Afrique du Sud sous embargo, tout en se liant d’amitié avec le président congolais Denis Sassou Nguesso et en courant après des rebelles malfamés tels que Jonas Savimbi ou Afonso Dhlakama. Fascinant par sa liberté de ton et d’action, ce témoignage révèle nombre de petits secrets qui font la grande histoire.
page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8 - page 9 - page 10 - page 11 - page 12 - page 13 - page 14 - page 15 - page 16 - page 17 - page 18 - page 19 - page 20 - page 21 - page 22 - page 23 - page 24 - page 25 - page 26 - page 27 - page 28





Qui Suis Je - Reportages - Médiathèque - Calendrier - Pays - La lettre - Contact
Site réalisé par Kevin LABECOT
Disclaimer - Version mobile